OZZY OSBOURNE sur la scène Main Stage 1 du Download Festival 2018
United Rock Nations

«Ozzy Osbourne a assuré un show énergique et solaire marqué par des titres légendaires qui ont su réunir le public du Download Festival pour un grand moment de communion»

Créé 15/06/2018


Ozzy Osbourne était attendu avec ferveur par un public extrêmement diversifié où se rencontrait des fans de la première heure, parfois accompagnés de leurs enfants pour partager ce grand moment, mais aussi des amateurs des genres les plus extrêmes du Metal, venus rendre hommage à un fondateur, ou bien de simple curieux, amateurs de musique.

L'arrivée du groupe sur scène se fait sous un tonnerre d'applaudissements, qui noierait presque le sublime « O Fortuna » extrait de l'opéra « Carmina Burana » de Carl Orff, sur une scène pourtant très peu décorée et surtout agrémentée d'écrans géants laissant présager un show à l'américaine. Très rapidement, la foule se retrouve prise dans une danse endiablée sur « Bark at the Moon » et « Mr. Crowley ». Ozzy Osbourne demande si le public est prêt et un rugissement d'approbation lui répond. Vocalement, il est en très grande forme et nous gratifie de larges sourires, mais physiquement, soyons honnêtes, il fait son âge (que nous tairons ici), bien qu'il se démène pour parcourir la scène d'un bout à l'autre et ne cesse de haranguer et motiver la fosse. Fréquemment, Zakk Wylde, à la guitare, et le bassiste du groupe, viennent se placer à ses côtés, à l'avant de la scène. Le duo Osbourne-Wylde a quand même une sacrée allure et concentre tous les regards. Le set est émaillé de chansons légendaires de Black Sabbath qui rencontrent toujours un franc succès comme « Fairies Wear Boots », « War Pigs » ou encore « Paranoid » après le rappel. Ozzy prend la parole de temps à autre, expliquant ainsi : « Beaucoup de gens pensent que « Fairies Wear Boots » est ma chanson préférée, mais c'est faux ! Ma chanson préférée est la suivant : « Suicide Solution » ! », un titre qui ravit l'ensemble du public du Download Festival.

Lors des nombreux soli de guitare, Zakk Wylde occupe l'avant de la scène, déployant toute sa technique et agrémentant sa performance de mouvements impressionnants, le plus surprenant étant malgré tout de le voir jouer avec les dents lors de son solo d'une dizaine de minutes à mi-set. Ozzy Osbourne lance des seaux d'eau sur le public avec le sourire d'un adolescent de 15 ans puis présente ses musiciens un par un. Le public n'hésite pas à reprendre en choeur les titres-phares de sa carrière comme « No More Tears » ou « Road To Nowhere » pour ne citer qu'eux. Pour le solo de guitare qui a été évoqué, Zakk Wylde descent dans le pit photo, passe la guitare dans son dos, puis joue avec les dents alors que ses camarades musiciens arpentent la scène à grandes enjambées. Il passe ensuite devant les barrières le séparant du public, avant que la batterie ne prenne le relais pour un long solo. Après cette (longue) pause, Ozzy Osbourne, qui devait avoir besoin de souffler, ce qu'on comprend au vu de la performance qu'il nous offre, revient sur scène et déclare : « Okay, voilà le plan : nous allons jouer encore une chanson, mais si vous donnez tout ce que vous avez, nous allons en jouer plus ! Alors voici votre chance avec « Crazy Train » ! C'est parti ! ». Le public s'enflamme sur ce titre iconique et scande le nom de l'artiste pour le rappel, marqué par la touchante et splendide « Mama, I'm Coming Home ».

« Je vous aime tous tellement p***** ! Merci ! » seront les derniers mots de l'artiste après un concert tout à fait honorable qui a permis au public de profiter des tubes d'Ozzy Osbourne et de Black Sabbath, de voir une légende sur scène et de chanter en choeur comme une immense famille réunie pour honorer un bâtisseur.


Setlist d'Ozzy Osbourne :

1- O Fortuna (Carl Orff song)
2- Bark at the Moon
3- Mr. Crowley
4- I Don't Know
5- Fairies Wear Boots (Black Sabbath song)
6- Suicide Solution
7- No More Tears
8- Road to Nowhere
9- War Pigs (Black Sabbath song)
10- Miracle Man / Crazy Babies / Desire / Perry Mason (instrumental)
Guitar Solo / Drum Solo
11- I Don't Want to Change the World
12- Shot in the Dark
13- Crazy Train
RAPPEL
14- Mama, I'm Coming Home
15- Paranoid (Black Sabbath song)
16- Changes (Ozzy & Kelly Osbourne song)