Nox Irae, Thrash Bash#6: Mercyless - Necrocult - Nox Irae /Avignon
Anibal BERITH
Journaliste

«Une belle entrée en matière pour cette soirée placée sous le signe du Metal Extrême old school»

Créé 04/02/2017
5521 vues

Il est près de 21h lorsque les quatre membres de Nox Irae foulent la scène du Bandidos pour nous délivrer leur thrash/death old school. Le pit commence a être bien rempli pour accueillir le frontman Herostratos et le bassiste Grief tous deux membres du groupe de death Affliction Gate, le guitariste Fred et le batteur Jérôme tous deux fondateur de feu Catacomb.

Formé en 2015, le groupe va défendre ce soir son premier Ep "Night Without Return" paru l'an passé au mois de novembre et joué intégralement en début de set. On sent que le quartet a clairement une habitude de la scène de par leur participation et/ou activité musicale au sein d'autres formations et c'est avec aisance que le charismatique Herostratos, longue barbe, casquette vissée sur la tête s'empare du micro pour nous interpréter 'All is over'.

Accompagnés de Grief à sa droite, Fred à sa gauche et Jérôme relégué en fond de scène derrière ses fûts, la combo crache son venin devant un public averti déjà concentré sur les premiers riffs du combo.

L'ambiance intimiste du bar de bikers donne un caractère spécial à cette soirée de par la proximité existante et évidente du public avec le groupe et ceux qui vont suivre.

Peu de discours compte tenu d'un set relativement court, l'objectif étant de jouer devant des aficionados toujours plus nombreux. Les titres seront annoncés par le vocaliste qui gardera son growl pour l'occasion maintenant ainsi l'ambiance tout au long de la prestation.

Prestation qui s'avère convaincante et qui a permis de chauffer le public venu massivement assister à celle des alsaciens Mercyless et qui vont tout d'abord se délecter de celle des tarnais Necrocult.

Setlist: All is over / Cold winds / Primordial lie / Phantom parasite trauma / Knife under throat / Revelation of doom (HELLHAMMER cover)