Mate's Fate @ Clapier
Jeremy GIRARD
Journaliste

«Mate's Fate est un groupe très prometteur de la scène metalcore français et qui va aller loin dans les prochaines années.»

Créé 20/08/2017
2342 vues

En ce dimanche soir, je prends la route pour aller au Clapier (une ancienne halle de gare reconvertie en salle de concert) de Saint-Etienne pour l'unique date en France des anglais de While She Sleeps (hormis les festivals qu'ils ont écumé durant l'été). Ce soir, c'est un concert signé School's Out Prod.
19H30, les fans se précipitent dès que l'ouverture des portes du Clapier.

Après une longue attente, c'est les lyonnais de Resolve qui ont la dure tache d'ouvrir le concert. C'est seulement leur deuxième concert, mais chacun des membres a à son actif, une belle carrière musical car ils sont les cendres d'Above The North.
On peut voir à travers leur set une maturité dans leur jeu de scène, avec des textes travaillés et des parties qui envoient du lourd, ainsi que des parties très mélodique. Et on peut voir qu'ils ont une petite fan base qui a répondu présente à l'occasion de ce concert. Le public connait les paroles des titres, et se lance pour le premier wall of death de la soirée.


C'est au tour des copains de Mate's Fate de venir démonter la fosse et c'est toujours un plaisir de les voir jouer. On voit une vraie complicité s'installe entre le public et le groupe. Les gens applaudissent, sautent, pogotent, slam et chantent.
Un show bien structuré avec une belle puissance dans le jeu de batterie de Nicolas Ammollo sans prendre toute la place pour les guitaristes, Yoan Larne et Quentin Reberat qui se complètent. La puissance de la basse de Tibault Chemineau ne fait que les lier d'avantage. Je suis content d'avoir pu voir leur set complet malgré un petit problème sur le chant clair de Matthieu Delage qu'on entend mal lorsqu'on est placé devant la scène. Avec un peu de recul, ce chant auparavant inaudible est à présent net.
Mate's Fate est un groupe très prometteur de la scène metalcore français et qui va aller loin dans les prochaines années.

SetList :
1 – A Home For All
2 – Under Cover
3 - Alone
4 - Hopeway
5 – In Between (Beartooth Cover)
6 - Sickurity
7 – Prison Of Silence
8 - Souvenir


Dès les premières notes de l'intro de While She Sleeps, le public est littéralement déchainé et le temps que je me rende compte, je suis projeté contre la scène. Au fur à mesure que les titres s'enchainent, le public est entrainé par la puissance du groupe britannique grâce à leur proximité.

Lawrence Taylor est un frontman redoutable. Au milieu du set, il se dirige, torse nu, en direction du balcon pour faire son numéro de cascadeur. Je sors mon appareil photo en vitesse et je me dirige pour essayer d'immortaliser ce moment. Loupé ! L'action s'est passé beaucoup trop rapidement.
Lawrence, apparemment agacé à la fin du titre Brain, demande à une personne dans le public de lui donner son téléphone portable pour qu'il puisse profiter du concert comme il se doit.
While She Sleeps est une vraie belle découverte pour moi car je craignais un peu que le show ne soit pas à la hauteur de ce que j'avais eu l'occasion d'entendre jusqu'à présent.

SetList :
1 - You are we
2 - Civil
3 - Seven
4 - Brain
5 - Empire
6 - Courage
7 - Feel
8 - Tits
9 - Four
10 - Silence
11 - Hurricane



Je voudrais remercier School's Out Prod pour l'accréditation ainsi que pour ce super concert. Ce concert fut une bonne mise en bouche pour réattaquer la nouvelle saison de concert.