Chroniques

Report Manigance au Trabendo le 08/03/2018
Stphane Masson
Journaliste

«Un peu de Metal français pour débuter cette soirée.»

Créé 08/03/2018
2736 vues

En cette fin de semaine toujours aussi pluvieuse une petite halte au Trabendo s'impose avec la venue de Myrath avec en première partie Manigance.

A mon arrivée sur place on ne peut pas dire que cela soit la foule des grands soirs, la pluie a t'elle poussée le public à arriver au dernier moment?
Je suis vite rassuré car une petite dizaine de minutes après mon entrée dans la salle l'arrivée du public se fait à vitesse grand V et la fosse se remplie d'un seul coup. Voilà qui augure d'une soirée bien festive comme on les aime.

L'ouverture de cette soirée a été confiée à Manigance, groupe de Power Metal Mélodique français qui vient défendre les couleurs de son nouvel album « Machine Nation » sorti en février de cette année. Les lumières s'éteignent doucement et Manigance monte sur scène. Le public impatient que la soirée commence était dans les starting blocks et attend avec envie les premiers riffs de guitare de Manigance qui entamera les débats avec le titre « Face contre Terre », titre accrocheur qui permettra au public de se mettre en jambe pour le set de Manigance. Lors des deux premiers morceaux nous remarquerons un petit problème de guitare obligeant Bruno Ramos à se rapprocher du staff technique pour tout remettre dans l'ordre et ce sans que la qualité et la puissance des morceaux joués ne soient amoindries. Carine Pinto (chant) semble empruntée par la rage tout au long du set mais ne sera pas pour autant avare de sourire et de gestes d'attention envers le public présent ce soir. Le jeu de Manigance est très technique et les enchainements des soli entre Bruno Ramos et François Merle sont justes de pures merveilles pour les amateurs du genre. Manigance va enchainer les titres avec toujours la même énergie et avec un plaisir non dissimulé d'évoluer devant nous ce soir au Trabendo. Le set de Manigance arrive à son terme, le public a été monté en température juste comme il le faut avant l'arrivée de Myrath.

Setlist : Face contre Terre / Héritier / Machination / En mon Nom / Ennemi / Volte-Face / Loin d'Ici / Pur Sang / Larmes de l'Univers


Une bonne partie du décor de Myrath étant déjà installé sur scène alors que Manigance officiait le changement de plateau ne prendra pas des heures toute fois il faudra attendre presque trente minutes pour que débute le show de Myrath, il faut savoir se faire désirer…

Ca y est Myrath monte sur scène, enfin Kahina sa danseuse, et l'effervescence monte automatiquement d'un cran. Rappelons que Myrath est un groupe franco-tunisien de Tunisian Metal dont le prochain album sortira, suite à un contre temps professionnel comme le précisera Zaher (chant), le 05 mai 2018. Le set de Myrath commencera justement avec un titre du prochain album en l'espèce « Born To Survive » dont Zaher bafouillera le titre en « Born to Live… » avant de se mettre à rire en disant qu'il n'avait pas bien appris ses leçons et les nouveaux morceaux. La jovialité de Zaher, sa joie de vivre et de chanter ce soir au Trabendo sont un pur bonheur. Il ne cessera dès que l'occasion lui sera donnée de converser avec le public et de rire avec lui. En effet il plaisantera à plusieurs reprises sur le fait qu'il faisait ce qu'il voulait car il s'en fout c'est son concert, qu'il descend dans la foule sur le titre qu'il veut et que si il veut danser entre deux titres et bien il danse. Le public est clairement ravi à la fois par la prestation du groupe et par la bonne humeur communicative qui transpire du groupe. Zaher ne manquera pas à plusieurs reprises d'aller titiller Malek (guitare) toujours aussi imperturbable quand il joue. Zaher qui a besoin de se désaltérer, ça assoiffe de chanter, nous présente la bouteille presque vide de son liquide préféré à savoir le rhum, bouteille dont je ne citerai pas la marque mais sachez qu'on l'appelle également Captain Cola (spéciale dédicace). Kahina reviendra à plusieurs reprises ensorceler l'assistance de ses charmes tout en jouant de connivence avec chaque membre du groupe. Le public est clairement en osmose avec Myrath, ce soir la foule et Myrath ne font qu'un. Hélas toutes les bonnes choses ont une fin et il va falloir se dire au revoir et à bientôt après avoir passé une soirée bouffée d'oxygène.

Setlist : Born to Survive / Storm of Lies / Dance / Wide Shut / Merciless Times / Get Your Freedom Back / Endure the Silence / Nobody's Lives / Madness / Sour Sigh / The Unburnt / Tales of the Sands / Believer / Beyound the Stars