Interviews

LUCIFER - The Plague within Tour de Paradise Lost @ Paris
United Rock Nations

Créé 09/11/2015
542 vues

Rendez-vous au trabendo en ce lundi 9 novembre pour assister à une des dernières dates de la tournée Européenne de nos Anglais préférés.

Petite frayeur en arrivant, moins d'une heure avant l'ouverture des portes, seulement une cinquantaine de personnes sont présentes devant les barrières. Surprise quand on sait que le groupe avait fait un Bataclan presque plein en 2012 pour le Tragic Idol tour.

C'est donc à LUCIFER d'avoir le privilège d'ouvrir sur cette tournée. Le groupe Germano/Britannique est emmené par Johanna Sadonis (ex The OATH) et Mr Garry Jennings (ex CATHEDRAL). Ils officient dans un Doom occulte teinté de Stoner. C'est un public parsemé et curieux qui accueille le groupe venu défendre son seul album "Lucifer I" à ce jour.

Johanna fait son possible pour ensorceler le public sous des lumières tamisées et minimalistes. Le groupe nous offre la quasi totalité de son premier album mené par un Garry en maître de cérémonie. C'est sur un set de 40mn fortement influencé par CATHEDRAL et BLACK SABBATH que le groupe nous quitte.


Paradise Lost monte sur scène devant une salle presque pleine et impatiente. La frayeur du début de soirée est oubliée. Nos Anglais sont clairement venus défendre leur dernier opus "The Plague Within" avec pas moins de 7 titres de leur dernier album. Une performance à noter quand la plupart des groupes se servent de leur dernier album pour reprendre la route.

Nick HOLMES nous ravit de sa "rare" bonne humeur et affiche un large sourire. Il y va même de ses blagues, avec un " We are Paradise Lost from sweden, and we play Black metal". Les pionniers du métal gothique ravissent nos oreilles, mais je regrette que la configuration de la scène du Trabendo ne retranscrive pas vraiment l'ambiance et les jeux de lumières du groupe.

Comme à son habitude, la paire Aaron Aedy et Steve Edmondson, fait le travail avec un jeu quasi parfait. Mr Greg Mackintosh nous a encore démontré le guitariste d'exception qu'il est dans ce domaine. Et une mention spéciale sur la performance à Nick Holmes qui était en voix comme rarement, surtout au niveau de son chant clair.

Comme toujours en France pour un concert de Paradise Lost, le public se montre très discipliné et attentif, n'en déplaise à nos Anglais. Il faut attendre le génialissime titre "As I Die" pour voir un peu de folie dans la fosse. Le groupe se fera un peu attendre pour revenir faire 4 titres en rappel avec un final sur un très très bon "Say Just Words".

Pour moi qui voit le groupe sur scène depuis 1991 et leur première venue en France au Gibus, nous avons eu le droit à un très bon concert, même si je considère que Paradise Lost prend toute sa dimension en studio.


Setlist LUCIFER:
Alubis
Abrakababra
Sad Bath
Purple Pooramid
Cocain Mountain
Chocolate Star Fish
Wizrael