Report LTNT au Bataclan le 13/10/2017
masson stphane
Journaliste

«Univers bien psyché chez LTNT lol»

Créé 13/10/2017
1846 vues

Ce soir le bataclan accueille Seether dans son antre et les premières parties sont assurées par Sons Of Texas et LTNT.

Sons Of Texas est un tout jeune groupe né en 2013 et comme son nom l'indique il est originaire des Etats Unis et vous l'aurez compris plus précisément de l'état du Texas.
Groupe de Rock, Heavy Metal déjà fort de deux albums "Baptized In The Rio Grande" en 2015 et "Forged By Fortitude" en 2017 il a la lourde tache d'entamer les débats.
Les gars montent sur scène et nous servent un bon petit heavy avec des riffs engageants et un Mark Morales bien excité qui martyrise son micro en lui hurlant dessus. Voici un groupe qui nous donne la patate tout au long de son set.
Sons Of Texas n'a aucune difficulté à faire bouger le public et le monter tranquillement à température pour la suite des événements faut dire que Sons Of Texas est un jeune groupe hyper surprenant par la qualité de ce qu'il nous propose, des mélodies et des rythmique engageante et qui restent en tête.
Voici encore un groupe plein d'avenir à ne pas perdre de vue mais à aller voire...


Voici le tour de LTNT, trio londonien d'Alternative, de nous faire l'honneur de sa présence. Les gars montent sur scène vêtus de leur plus belle robe d'été, nous noterons la touche artistique dans les jolies couettes de Ben Clarke. Ceci est du plus bel effet et annonce un groupe un peu perché en mode ravagé du bulbe. Et bien on ne va pas être déçu le groupe joue un rock alternatif torturé et psyché qui est en parfait accord avec leur tenue vestimentaire. Si Sons Of Texas a monter le public à température LTNT se charge sans la moindre difficulté de le porter à une douce ébullition en nous emmenant dans son univers délirant à grands coups d'accords énergiques. On sent au court du set que Liam Lever a envie de tout envoyer valser et de tout retourner tellement il vit l'instant. Je me suis dit à plusieurs reprises que sa guitare allait probablement finir explosée sur scène, je pense que cela n'est pas l'envie qui lui en manquait mais il se contentera de la jeter au sol à la fin d'un set que le public a trouvé trop court.

Ca y est on touche au Graal, Seether se met en place. Est il nécessaire de préciser que Seether est un groupe de rock sud africain originellement formé sous le nom Saron Gas jusqu'en 2002. Seether captive la foule dès les premiers instants avec son rock puissant, le public qui n'en pouvait plus d'attendre de les voir est aux anges. Comme à son habitude Seether nous livre une partition précise, net et sans bavure d'un rock ensorcelant à grands coups de riffs de guitares incisifs. Seether n'est pas un groupe ou l'on verra les membres faire des bons partout mais il n'en a pas besoin, sa musique nous bouscule tellement...Le public est plus que sous le charme et les slams s'enchainent. Comme si le public n'était pas déjà assez excité voila que Shaun Morgan, pour le dernier titre du set, descend de la scène et se place devant la crash barrière pour se trouver au plus prêt de son public qui est en trans. Ce magnifique moment de convivialité et de partage avec Seether est aussi synonyme de fin du set. Il est temps de rentrer chez soi tout en gardant en mémoire ce joli moment et le sourire rempli d'affection de Shaun Morgan quand ce dernier est retourné en loge.

Set list : Stoke the fire / Gasoline / Truth / My Disaster / Rise Above This / Nobody Praying for Me / Words as Weapons / Country Song / Fine Again / Broken / Betray and Degrade / Fake It / Let You Down / Remedy