Chroniques
Festival
Les Cheminées du Rock
Sidilarsen
19/08/2016
Hellfest 2017
Sidilarsen
16/06/2017

Live report SIDI LARSEN / SHAARGHOT @buspalladium
Ben Tardif
Journaliste

«Un concert de Bastards comme on les aiment ..!»

Créé 23/03/2017
1280 vues

RISE #10 – Shaârghot & Sidilarsen, Le Bus Palladium, Paris (report by Myriam b'angel)

Alors que la météo avait décidé de ne pas motiver les gens à quitter le confort de leur canapé, ceux qui ont "fait l'effort" et rejoint le Bus pour la soirée RISE #10 le jeudi 23 mars s'en s'ont, à coup sûr, félicités… et ceux qui ont fait les flemmards devraient s'en mordre les doigts ! C'était juste une p'tain de soirée de malades !
D'abord l'endroit est carrément énorme – bon d'accord, c'est peut-être évident mais c'était ma première fois ! Look un peu kitch mais ambiance chaleureuse, une petite salle comme on aime, à taille humaine et avec le son qui va bien. Déjà, niveau environnement, on est pas mal !
Ouverture, Shaârghot.
Une déco dark façon squat post-apocalyptique, de vrais personnages sur scène et surtout un son énorme qui a, après comme un petit flottement, le temps que public et groupe se trouvent en phase, emmené tout le monde dans une espèce de transe et nous a laissés un peu perdus lorsque la fin du set est venue ; on en aurait bien pris encore une petite dose ! Totale découverte pour moi, je qualifierais de mix Rammstein/Slipknot (compliments dans ma bouche, l'un comme l'autre), du son metal et des machines qui donnent un côté industriel, une scéno super calée et le public est emporté. Donc : set de malade et super bonne surprise, déjà, on est content d'être là ☺
Deuxième set, Sidilarsen.
Où on se dit que les toulousains vont devoir vraiment assurer après ce premier set qui a laissé la salle surchauffée et cela malgré une bonne partie du public déjà acquise à leur cause… Et évidemment, ils ont relevé le défi et l'ont gagné haut la main ! Ouverture sur une petite musique faussement tranquille mais au bout d'à peine quelques secondes, lights, vidéos et gros son, à la fois metal et électro (la marque de fabrique de Sidilarsen en même temps !) et on est repartis pour un tour ! Ça saute dans tous les sens, ça reçoit le chanteur qui se jette dès les premières minutes dans la fosse, ça chante - ça peut aider, un groupe qui chante en français, surtout lorsqu'ils ont des choses à dire les garçons, et qu'ils le font bien ! Conclusion : plus d'une heure de folie, ponctuée d'un petit wall of death "pour mieux se rapprocher ensuite", à peine calmée par une petite chanson gratte/voie issue du dernier album, comme un ovni dans le set mais un kiff total pour moi-même si je sais, je ne suis pas objective ;) ! Du pur Sidilarsen, en symbiose avec le public comme le prouve le dernier titre, repris en choeur par toute la salle tandis que le groupe remercie, tout sourire, avant la petite photo souvenir.
Après ça, on a fini rincés (et là, ça n'a plus rien à voir avec la pluie dehors !) mais avec un smile indévissable, décidément bien contents d'être sortis ce soir !
Un gros merci à Gary pour cette soirée et en un mot comme en cent : vivement les prochaines dates, de Shaârghot* comme de Sidilarsen**, parce que là, vraiment, ça fait du bien ! Je sais, y'a plus qu'un mot mais je fais ce que je veux :p
* 07/04 au Hangar à Ivry avec Tricksterland et Skinsitive, 21/07 au Petit Bain avec Hocico… plus de dates et infos sur www.facebook.com/shaarghot/
** 29/04 à L'Atelier à Cluses (74), 30/04 au Festival Coming of Rock au Russey (25), 06/05 au Festival Les Rencontres Musicales à Thonex (Suisse), 03/06 au Festiv'Asques (33), 16/06 au Hellfest… plus de dates et infos sur www.facebook.com/sidilarsen/