Live Report Abbath@MOTOCULTOR FESTIVAL Open Air
Anibal BERITH
Journaliste

«L'ex leader d'Immortal reste immortel»

Créé 18/08/2018
532 vues

Aaah Abbath ! De son vrai nom Olve Eikemo, ce personnage culte est connu pour avoir co-fondé et joué au sein de Immortal, groupe de la seconde vague de black norvégienne, aux cotés de son acolyte Demonaz. Depuis, Abbath poursuit sa route seul et c'est au sein de son groupe solo qu'on le retrouve sur scène ce soir, accompagné une dernière fois par King Ov Hell à la basse, qui quitte le groupe ce mois ci, pour raison idéologique.

N'ayant jamais vu l'énergumène à l'oeuvre, c'est avec une impatience grandissante que j'attend sa venue. Il entre sur scène, égal à lui même dans son costume façon orc du Mordor et son corpse paint sablier, une torche dans une main et une bouteille d'essence dans l'autre. Son talent de cracheur de feu permet de poser l'ambiance, donnant un petit coté retro sympathique pour les plus nostalgique du début des années 90 de la vague.

Le concert commence et le monsieur est très en forme, prouvant sa joie d'être présent à travers diverses insultes lancées au public. Les titres s'enchaînent et l'on peut se demander si le concert serait aussi suivit si ce n'était pas le roi de la marche en crabe au centre. Mais après tout, le personnage reste incontournable, donc passons sur la qualité musicale pour regarder le show, un sourire en coin tant Abbath reste un symbole, pour tout amateur de black ! Le gus est incontrôlable et vilain a souhait, du vrai Abbath.

Un concert sans grande originalité et qui ne laissera pas beaucoup de souvenirs, si ce n'est la présence incroyable de son leader sur scène. Néanmoins, je suis heureuse d'être restée !

Antares Bauglir

Setlist:
To War!
Winterbane
Ashes of the Damned
Warriors (I cover)
In My Kingdom Cold (Immortal cover)
Tyrants (Immortal cover)
Nebular Ravens Winter (Immortal cover)
The Rise of Darkness (Immortal cover)
One by One (Immortal cover)
All Shall Fall (Immortal cover)
Count the Dead


Chroniques
Abbath
2016
Festival