Report LAST IN LINE, Paris le Trianon le 14/11/2016 !
Peetoff
Journaliste

«LAST IN LINE nous prouvera qu'ils ne sont pas seulement là pour rendre hommage à un héritage sacré mais aussi pour avancer avec leurs propres créations. Avec un tel niveau, faisons leur confiance pour un avenir plus que prometteur.»

Créé 14/11/2016
1812 vues

En ce lundi 14 novembre, la NEW WAVE OF BRITISH HEAVY METAL, débarque à Paris. Pour l'occasion SAXON et GIRLSCHOOL sont accompagnés des Américains de LAST IN LINE, ce qui promet une pure soirée de Heavy Metal au Trianon. Dire que nous aurions pu assister en fin d'année dernière à la même affiche avec en plus MOTORHEAD avant que celle ci soit repoussée et annulée suite à la maladie et le décès de Mr LEMMY KILMISTER.

C'est donc aux Anglaises de GIRSCHOOL d'ouvrir la soirée avec leur Heavy Metal bien décapant. Formé il y a plus de 35 ans le Female Band fait la démonstration que la fougue n'est pas exclusivement réservée aux jeunes groupes durant la demi heure qui leur est allouée. Les Rockeuses attaquent direct avec le titre Demolition Boys datant du premier album sorti en 1980. Les airs de Punk/Rock du titre mettent l'ambiance d'entrée de jeu. Suivi du très Rock, Hit And Run, les GIRLSCHOOL font tout pour chauffer l'atmosphère. Avec le titre, Come The Revolution, issu du dernier album, GUILY AS SIN sorti en 2015, les Anglaises se mettent le public dans la poche et ne se gênent pas pour faire appel à lui sur le refrain très accrocheur. Les sachant très près de MOTORHEAD, c'est à ce moment que KIM McAULIFFE se fend d'un vibrant hommage à LEMMY KILMISTER avant d'annoncer le titre du prochain morceau, Take It Like a Band, aux riffs tirés tout droit d'un album de la défunte légende du Heavy Anglais. Nous aurons droit à une reprise du célèbre groupe Anglais de Rock psychédélique, THE GUN, avec le titre Race With The Devil. Le set se terminera avec une nouvelle fois un morceau du premier album de GIRLSCHOOL, Emergency, qui viendra ôter les doutes, si besoin en était, sur la foi que les Anglaises portent à leur musique.

Setlist GIRLSCHOOL :
1. Demolition Boys
2. Hit and Run
3. Come the Revolution
4. Take It Like a Band
5. Future Flash
6. Watch Your Step
7. Race with the Devil (The Gun cover)
8. Emergency

Les Américains de LAST IN LINE prennent la suite des hostilités avec leur puissant Heavy. Le groupe formé en 2012 compte un album à son actif sorti en 2016, Heavy Crown, mais a bien plus que ça à nous proposer car il compte en son sein les membres fondateurs de DIO. VIVIAN CAMPBELL, un maître à la guitare, et VINNY APPICE, à la batterie, vont faire la démonstration ce soir de ce qu'est prendre du plaisir à jouer de la musique. Les huit titres de la setlist se partagent comme suit, trois titres du premier album et cinq reprises de DIO tirées des deux premiers albums du Dieu vocal. Le reste du combo se compose d'ERIK NORLANDER aux claviers et de PHIL SOUSSAN à la basse, mais surtout de ANDREW FREEMAN au chant qui est tout bonnement impérial derrière le micro, surtout quand on connaît les prouesses vocales que le maître RONNIE JAMES était capable de faire. Dès le début du set les bases sont données avec l'enchainement de deux titres de DIO issu du premier album, Holy Driver. Comme on le dit vulgairement, ça joue et ça chante GRAVE. Malgré la sensation de l'immense plaisir que prennent les zicos sur scène, le niveau technique est tout simplement hallucinant. VIVIAN CAMPBELL est tout simplement magique avec sa six cordes, et nous transmet son plaisir à jouer de nouveau, comme il l'expliquait lors de récentes interviews. Les prouesses vocales d'ANDREW FREEMAN sur, Holy Driver et Rainbow In The Dark, sont franchement remarquables. En fermant les yeux nous sommes littéralement replongés en 1983. Mais LAST IN LINE ce n'est pas que des reprises de DIO mais bel et bien leur propres compos et la première d'entre elle est Devil In Me. Mon Dieu mais quelle maîtrise technique et quel groove. Les musiciens sont au top de leur forme et la mayonnaise prend immédiatement avec le public présent. Avec, Martyr et Starmaker, LAST IN LINE nous prouvera qu'ils ne sont pas seulement là pour rendre hommage à un héritage sacré mais aussi pour avancer avec leurs propres créations. Avec un tel niveau, faisons leur confiance pour un avenir plus que prometteur.

Setllist LAST IN LINE :
1.Stand Up and Shout (Dio cover)
2. Straight Through the Heart (Dio cover)
3.Devil in Me
4. Holy Diver (Dio cover)
5. Martyr
6. The Last in Line (Dio cover)
7. Rainbow in the Dark (Dio cover)
8. Starmaker

Comme de puis de nombreuses années déjà, on entend le titre d'introduction, It's a Long Way To The Top (AC/DC High Voltage 1976), qui annonce l'arrivée sur scène des précurseure de la NWOBHM. Après avoir traversé des hauts et des bas, surtout dans les années 90, SAXON est bel et bien de retour en forme comme j'avais pu m'en rendre compte à leur concert au DOWNLOAD France Festival. Leur dernier album en date, Battering Ram, sorti en 2015 nous prouve que les Anglais en ont encore sous le pied et ce n'est pas l'entrée en matière de leur concert du soir qui viendra nous contredire. Et encore une fois avec, Heavy Metal Thunder, et ses riffs assassins la machine à hits SAXON fait mouche d'entrée ce qui met le public en ébullition. La paire PAUL QUINN, DOUG SCARATT nous assassine avec ses riffs super tranchants de Sacrifice. Avec plus de vingt albums à son actif, le combo Anglais va nous concocter une setlist aux petits oignons en nous proposant une série de titres de toutes les époques du groupe. La fin du show, avant rappels, se fera sur un Wheels Of Steel, reprit à l'unisson par un public chauffé à blanc faisant trembler le sol du Trianon. Mr BIFF BYFORD est en très grande forme et harangue le public à n'en plus finir, le poussant a chanter de plus en plus fort. Le show du soir sera célébré par quatre titres en rappel, et pas des moindres, ce ne sont que des classiques du groupe qui finiront par rendre aphone une bonne majorité du public.

Voilà maintenant quelques concerts que je vois les Anglais de SAXON, et je dois bien avouer n'avoir jamais été déçu par le groupe. L'envie et la qualité sont toujours au rendez-vous. Avec une discographie aussi conséquente composée d'albums de qualité aussi bien les anciens comme les plus récentes productions du groupe, vous savez que vous en avez pour votre argent. Bravo Messieurs et continuez encore longtemps à nous procurer cet immense plaisir de vous voir sur scène.

Setlist SAXON :
1. Battering Ram
2. Heavy Metal Thunder
3. Sacrifice
4. Solid Ball of Rock
5. Chasing the Bullet
6. Stand Up and Be Counted
7. The Devil's Footprint
8. Strong Arm of the Law
9. Requiem (We Will Remember)
10. The Eagle Has Landed
11. 20,000 Ft
12. Queen of Hearts
13. And the Bands Played On
14. Dallas 1 PM
15. Wheels of Steel
16. Crusader
17. 747 (Strangers in the Night)
18. Denim and Leather
19. Princess of the Night