Hellfest 2018, 23 juin, Mainstage 1 et 2
United Rock Nations

Créé 23/06/2018
1758 vues

REDEMPTION



Maintage 2 - 10h30

Redemption est le trio lorrain originaire de Metz qui a remporté le tremplin organisé par le Hellfest, appelé "The Voice of Hell".

Le groupe, véritable coup de coeur du jury, a la particularité d'être composé par le père (à la basse) et ses deux fils Rod (10 ans !) à la batterie et Mat (16 ans) chanteur et guitariste.

Habitués à jouer devant une centaine de personnes, Redemption n'a pas été plus impressionné que ça de jouer devant 10 000 personnes ! Le groupe a ainsi joué durant 30 minutes dans le cadre de ce prestigieux festival et semble promis à un bel avenir.

Redemption semble très influencé par Metallica et réussit même la prouesse de faire former au public un wall of death, suivi d'un circle pit.

Le groupe a impressionné par sa maîtrise et son assurance, confirmant ainsi son statut de vainqueur du tremplin.

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-redemption-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1591
REDEMPTION

BREED MACHINE



Maintage 1 - 11h05

C'est parti pour la dose metalcore de cette seconde journée ensoleillée ! Breed Machine est un groupe français prêt à en découdre. Le premier titre débute avec quelques difficultés : la guitare et la basse ne sont pas en façade sur les premières secondes, donc le son n'est pas au top.

Second souci, le groupe passe juste après Redemption et le public est beaucoup moins nombreux. Sur le second titre, malgré les appels du pied du chanteur, la foule bouge peu. Idem sur le troisième titre où Mike, le chanteur demande un circle pit, qui ne prend pas vraiment. Il est dommage de voir que malgré les efforts du groupe, le public ne soit absolument pas réceptif. Peut-être est-ce du à l'heure ? Ou à la météo ? Ou à l'après Redemption ?

Le quatrième titre en mid tempo est efficace, mais encore une fois, la sauce ne prend pas auprès du public malgré les appels de Mike, à grand renfort de « Faites du bruit ! ».

Le concert se poursuit, jusqu'au dernier titre ou la motivation est enfin là et un wall of death explose enfin dans le pit. Un concert maitrisé mais peu suivi, ce qui est dommage car l'énergie était bien là.

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-breed-machine-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1594
BREED MACHINE

BLACK BOMB A



Maintage 2 - 11h40

Deuxième jour de Hellfest et dès 11h40 : c'est la guerre devant la Mainstage 2 ! Black Bomb A en place, ça ne va pas rigoler !

Le groupe arrive en guerrier sur scène et harangue directement le public déjà nombreux et chaud (soleil, bière …?) . Comme ils ne bénéficient que d'un créneau de 30 min, ils s'emploient à bien le remplir ! En guise d'échauffement comme si cela était vraiment nécessaire, le set débute par un « Double » bien énervé qui déclenche des pogos spontanés et ce n'est pas « Born to Die » qui va calmer tout cela.

Le duo Arno et Poun au chant fonctionne à merveille, même si on peut regretter un son moyen qui nous fera tendre l'oreille parfois pour entendre Poun. Et puisque les pogos c'est rigolo, vous en reprendrez ! ça continue de plus belle avec « The Point of no Return » saupoudré de circle pits. Le public est à fond et le groupe aussi. Sur scène les chanteurs occupent la scène la arpentant de long en large, largement accompagnés par Jacou le bassiste qui ne tient pas en place.

Petite surprise : le groupe joue le premier extrait du nouvel album à sortir à l'automne « Wake Up ». Dans la même veine que les autres morceaux, Hervé Coquerel assène ses coups de marteaux, enfin ses coups de baguettes et de double pédale maintenant un rythme de fou-furieux !

Police Stopped The Way commence à entamer le public qui résiste joyeusement s'adonnant même à la demande d'Arno à un Wall of death (comme si le reste ne suffisait pas…). Et que serait un concert de Black bomb A sans cette douce Marie Jeanne… enfin douce mais pas pour le pit qui continue dans sa furie avant d'être achever par un « Make our Choice » rageux.

C'est donc un set sans répit que le groupe nous a livré et comme le demande toujours Poun, le public a bien foutu la merde !

Setlist de BLACK BOMB A
1- Double
2 - Born to Die
3 - The Point of No Return
4 - Wake Up (New song)
5 - Police Stopped Da Way
6 - Mary
7 - Make Your Choice

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-black-bomb-a-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1597
BLACK BOMB A

SAVAGE MESSIAH



Maintage 1 - 12h15

Ce samedi 23 juin 2018 c'est Savage Messiah qui joue en 2ème sur la scène principale la MainStage. Aujourd'hui la scène a était agrandi sur l'avant et Dave Silver en profite au premier morceau qui s'intitule "Blood Red Road" pour y aller et se rapprocher du public en attaquant directement avec un solo de guitare.

Le groupe enchaîne avec "Scavengers of Mercy" de l'album "The Fateful Dark" sortie en 2014 et c'est déjà la folie dans la fosse avec des circle pit ce qui à l'air de plaire au groupe puisque Dave Silver, Sam S Junior et Míra Sláma se regroupent sur l'avant de la scène pour être plus proches de ses fans.

Surr le 4ème titre, "Eat Your Heart Out", c'est Mira Sláma le bassiste du groupe, qui s'avance pour nous proposer un solo de basse très technique. A la fin de ce titre le chanteur remercie le Hellfest,

Leur Heavy/Trash aura su conquérir le public ! Excellente prestation !

Setlist :
Blood Red Road
Scavengers of Mercy
Cross of Babylon
Eat Your Heart Out
Hands of Fate
All Seeing I
Minority of One

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-savage-messiah-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1600
SAVAGE MESSIAH

ESKIMO CALLBOY



Maintage 2 - 12h50

Setlist de ESKIMO CALLBOY
1- The Scene
2- My Own Summer
3- Back in the Bizz
4- Shallows
5- VIP
6- Is Anyone Up
7- Crystals
8- Best Day
9- MC Thunder

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-eskimo-callboy-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1603
ESKIMO CALLBOY

L7



Maintage 1 - 13h35

Les légendes du grunge L7 débutent leur set en ce début d'après-midi, avec un batteur remplaçant Demetra au pied levé, celle-ci s'étant cassé le bras.

Le début du concert est poussif car on a du mal à entendre le chant et le son des guitares laisse à désirer. Le temps de se mettre en jambes et la prestation est déjà un peu plus dynamique, le son s'étant amélioré au passage.

Le groupe fait sensation avec le classique "Evergalde", distillant bien plus d'énergie que Joan Jett ! Donita s'adresse au public et dit "I came back to bitch" à la réponse "Savez vous pourquoi le groupe s'est reformé ?". Le nouveau titre passe bien l'épreuve du live.

Le combo féminin enchaine des séquences catchy avec des séquences mid tempo et conclut son set par une de ses nouvelles compositions "Dispatch from Mar-a-Lago", issu de leur dernier album, que Donita dédicace à Donald Trump, cet "asshole".

Le groupe L7 n'a rien perdu de son énergie ! Grunge is back !

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-l7-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1660
L7

RISE OF THE NORTHSTAR



Maintage 2 - 14h20

Setlist de RISE OF THE NORTHSTAR
1- Bosozoku
2- Welcame (Furyo State of Mind)
3- Sound of Wolves
4- What the Fuck
5- Here Comes The Boom
6- Again and Again
7- Demonstrating My Saiya Style

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-rise-of-the-northstar-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1609
RISE OF THE NORTHSTAR

TREMONTI



Maintage 1 - 15h05


Setlist de TREMONTI
1- Another Heart
2- You Waste Your Time
3- My Last Mistake
4- Bringer of War
5- Betray Me
6- Throw Them to the Lions
7- Flying Monkeys
8- Radical Change
9- A Dying Machine
10- Wish You Well

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-tremonti-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1612
TREMONTI

POWERFLO



Maintage 2 - 16h00

C'est au tour de Powerflo de prendre ses quartiers sur la Mainstage II. Le set débute sur « Resistance » et le groupe est en feu, contrairement au public assez disparate devant la scène. Senen Reyes, le chanteur arbore fièrement un tee shirt Hellfest x Affliction et Billy Graziadei, l'un des guitaristes joue sur une Gibson camouflage ornée du nom du groupe.

Le second titre est « My MO » et malgré le peu de public présent, les spectateurs sont survoltés. Sur « Finish The Game », le groupe demande de taper dans les mains et la magie opère : le public est très réceptif et de plus en plus nombreux devant la scène.

Sur « Start A War », Billy dit quelques mots pour encourager le public a bouger, à grand renfort de « Come on motherfuckers ! ». Et ça fonctionne, puisqu'un circle pit éclate sur « Crushing That ».

Le set se poursuit sous les acclamations du public qui, malgré la chaleur se déchaine littéralement. La symbiose avec le groupe est définitivement là, le chanteur s'amusant à crier « POWER » aux spectateurs qui répondent « FLO ! ». Le show se termine sur « Victim Of Circumstance », calme avant la tempête Pleymo.

Powerflo constitue une de nos grosse surprises de ce Hellfest. le duo Graziadei / Senen Reyes fonctionne à merveille !

Setlist de POWERFLO
1- Resistance
2- My M.O.
3- Finish the Game
4- Where I Stay
5- Start a War
6- A to The K Melody
7- Less Than a Human
8- Crushing That
9- Made It This Way
10- Up and out of Me
11- How it Is (Biohazard cover)
12- The Grind
13- Bring That Shit Back

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-powerflo-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1615
POWERFLO

JONATHAN DAVIS



Maintage 1 - 16h55

Plus besoin de présenter Jonathan Davis, évidement connu comme le frontman de KORN. La foule se presse en masse devant la mainstage et s'étend à perte de vue. Backdrop blanc et tenue noire, Jonathan Davis est venu présenter son dernier album solo, intitulé "Black Labyrinth".

Plus sophistiqué et symphonique que ce que l'on a l'habitude d'entendre, sa prestation peut surprendre les fans de Korn. Accompagné de cinq musiciens, dont un violoncelliste, un clavier et le batteur de KORN, Ray Luzier, Jonathan Davis nous séduit toujours par son timbre de voix.

En revanche, côté prestation, reconnaissons que le show est moins prenant que celui de sa précédente tournée (dont le témoignage sur le CD/DVD "Alone I Play - Live At The Union Chapel" est absolument sublime). Faute aux conditions scéniques. le show de Jonathan davis est probablement taillé pour les salles et un peu moins pour les festivals !

On a également droit a 8 titres du nouvel album, laissant peu de place à des titres de ses anciennes productions. Bref ! Cela n'enlève en rien le charisme de Jonathan David et la puissance rythmique de Ray Luzier (qui a même droit a un solo de batterie).

Le set de 50 minutes a pu en dérouter certains, mais l'authenticité et la maîtrise de Jonathan Davis restent intactes.

Setlist de JONATHAN DAVIS
1- Underneath My Skin
2- Everyone
3- Forsaken
4- Final Days
5- What You Believe
6- Basic Needs
7- Walk on By
8- What It Is
9- Happiness

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-jonathan-davis-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1618
JONATHAN DAVIS

PLEYMO



Maintage 2 - 17h50

Le rendez-vous de la génération ado 2000 est fixé en Mainstage II en cette fin de journée du samedi ! Et autant dire qu'il y a du monde pour applaudir Pleymo ! Les français débutent leur set sur « United Nowhere », repris en choeur par le public. Ça commence bien ! Le groupe a l'air très content d'être là et déambule devant un backdrop noir orné de six croix blanches.

Mark Maggiori, le chanteur demande si le public du fond va bien et pour cause, il y a foule ! Le troisième titre, « Rock » est encore une fois scandé par le public nostalgique. Malheureusement, la voix de Mark a du mal a sortir correctement. Cela ne l'empêche pas de faire participer le public complètement acquis à la cause, en lui demandant de lever les bras sur le quatrième titre.

Petit écho sur le cinquième morceau, « Nawak », écrit pendant la coupe du monde de 98 ou la France avait gagné, explique Mark. Pleymo savait-il que ce morceau serait une prédiction ? Le concert se poursuit de plus belle et Mark n'en fini pas de communiquer avec le public, en lui demandant de « s'enfoncer… au sol ! ». Il n'y a pas a dire, Pleymo en live est très visuel !

Sur « Le Nouveau Monde », un premier wall of death explose tout naturellement. Le pit est très animé et Pleymo mène son set d'une main de maitre. Les titres s'enchainent, avec « New Wave », « Tank Club » ou encore « Polyester Môme ». Il y en a pour tout les goûts et Pleymo a pioché dans toute sa discographie.

Un concert qui a fait la joie des plus nostalgiques et qui a permis de prouver que Pleymo n'est définitivement pas mort ! Ce fut une grosse claque, un concert efficace et explosif ! On en redemande !

Setlist de PLEYMO
1- United Nowhere
2- Ce Soir C'est Grand Soir
3- Rock
4- Tout Le Monde Se Lève
5- Nawak
6- Muck
7- Le nouveau monde
8- New Wave
9- Tank Club
10- Polyester Môme
11- Zephyr
12- Blöhm

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-pleymo-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1621
PLEYMO

BULLET FOR MY VALENTINE



Maintage 1 - 18h55

C'est à 18h55 que la MainStage accueille le groupe de heavy metal britannique Bullet For My Valentine le public est déjà en folie dès les premières notes de l'intro du titre "Don't Need You" qui offre un air très entraînant.

Ça enchaîne avec "Over It" ou Matthew Tuck le chanteur propose au public de sauter, le classique "Your Betrayal" titre plutôt accrocheur en passant par "4 Words (To Choke Upon)" issu de l'album "The Poison" de leur début en 2005. On détend l'atmosphère avec un titre plus calme "You Want a Battle? (Here's a War)" qui selon moi a des airs de Linkin Park par moment.

Le show continue et s'accélère, le public apprécie et on peut voir ça au vue des pogos dans la fosse ! Le guitariste Michael Padget n'hésite pas à se rapprocher du public sur le devant de la scène !

Arrivé au titre "Worthless" le chanteur communique avec le public et leur demande de donner toute leur énergie, leur amour et surtout leur voix. Juste après ce morceau c'est au tour de Jason Bowld le batteur de se mettre en avant avec son solo de batterie pour remotiver les fans !

"Scream Aim Fire", "Piece of Me" et surtout le grand classique "Tears Don't Fall" ou les gens au premiers rangs n'hésitent pas à fredonner le refrain et ceux juste derrière à slamer !

Setlist :
Don't Need You
Over It
Your Betrayal
4 Words (To Choke Upon)
You Want a Battle? (Here's a War)
The Last Fight
Letting You Go
Worthless
Drum Solo
Scream Aim Fire
Piece of Me
Tears Don't Fall
Waking the Demon

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-bullet-for-my-valentine-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1623
BULLET FOR MY VALENTINE

BODY COUNT



Maintage 2 - 20h00

Nous voilà sur la Mainstage 2 pour assister à l'incontournable show de Body Count! Venu en 2015, le rappeur US Ice-T et sa bande ne se produira pas sur la Warzone mais bien sur LA scène principale du Hellfest! C'est un peu dommage car vu le style, la scène punk/hardcore était plus appropriée...sûrement le statut de superstar US du frontman....

Très attendu, le public est venu s'agglutiner massivement pour ne rien rater du show. Ayant moi-même déserté les tentes que je ne quitte jamais depuis 2014, je me suis précipité une heure avant l'heure du crime pour être sûr d'être accroché à la barrière. Pas mécontent de mon choix, je suis aux premières loges pour assister à cette prestation très attendue.

Groupe au complet auquel il faut rajouter le fils du frontman et leader de la formation, c'est avec le cover de Slayer Raining Blood / Postmortem que l'on retrouve sur le dernier album "Bloodlust" sorti l'an passé que le show débute pour rapidement enchainer avec un des titres phares de l'album "Cop Killer", "Bowels of the Devil ". Prenant le temps de présenter l'ensemble de ses musiciens, le show perd d'entrée de son énergie et c'est bien dommage car ça semblait bien parti.

Ernie-C nous fait quelques démonstrations de son talent de guitariste mais il est temps que ça reparte et c'est chose faite avec "Manslaughter". Tout le concert va s'inspirer de ce format avec 2/3 titres scandés et de longues pauses cassant le rythme démontrant un léger manque d'endurance du leader malgré l'oeil bienveillant de Johnny Depp assistant à la prestation sur le côté de la scène.

Un grand nombre de titres du 1er album du groupe sont interprétés avec l"incontournable titre éponyme censuré depuis 1992. Il manquera toute fois Borndead qui fut une bombe à sa sortie....

Ravi d'avoir vu les américains mais clairement sur ma fin quant à la qualité de la prestation qui ressemblait plus à une promenade de santé qu'à un show de hardcore bien puissant et violent...

Setlist de BODY COUNT
Civil War Intro
1- Raining Blood / Postmortem (Slayer cover)
2- Bowels of the Devil
3- Manslaughter
4- No Lives Matter
5- Body Count
6- Necessary Evil
7- Drive By
8- Voodoo
9- There Goes the Neighborhood (with drumsolo)
10- Black Hoodie
11- Talk Shit, Get Shot
12- Cop Killer

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-body-count-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1626
BODY COUNT

DEFTONES



Maintage 1 - 21h05

Setlist de DEFTONES
1- Headup
2- My Own Summer (Shove It)
3- Around the Fur
4- Swerve City
5- Elite
6- Digital Bath
7- Knife Prty
8- Change (In the House of Flies)
9- Diamond Eyes
10- Rocket Skates
11- You've Seen the Butcher
12- Teething
13- Engine No. 9
14- Nosebleed
15- 7 Words

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-deftones-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1629
DEFTONES

LIMP BIZKIT



Maintage 2 - 22h25


Setlist de LIMP BIZKIT
Purple Rain (Prince song)
1- Hot Dog (preceded by Cowboys From Hell… more )
2- Rollin' (Air Raid Vehicle)
3- Nookie (until second chorus, into..)
4- Full Nelson
5- Thieves (Ministry cover)
6- My Generation
7- Covers Medley (Master of Puppets / Wasted… more )
8- Killing in the Name (Rage Against the Machine cover) (with Vincent Price)
9- Faith (George Michael cover)
10- My Way
11- Break Stuff
12- Take a Look Around

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-limp-bizkit-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1632
LIMP BIZKIT

AVENGED SEVENFOLD



Maintage 1 - 23h30

Il est 23h30, 10minutes avant le show d'Avenged Sevenfold et le public se fait plonger dans le noir durant une minute de silence pour rendre hommage à Vinnie Paul de PANTERA décédé dans la nuit de Vendredi à Samedi. Sur les écrans des photos défilent avec un fond sonore du titre "Walk" de Pantera. Le public applaudit, ému.

23h40 c'est le moment d'accueillir les californiens Avenged Sevenfold sur scène. La foule est vraiment nombreuse ce soir et le groupe attaque fort avec leur fond de scène qui se joue avec des projections vidéos.

Ce soir Avenged Sevenfold nous délecte d'une setlist équilibrée. Seuls 2 titres du dernier album seront joués, "The Stage" et "God Dawn" . le reste du set puise dans toute la discographie du groupe avec des classiques tels que "Nightmare", "So Far Away" ou "Hail To The King". Ce dernier est d'ailleurs dédié à Vinnie Paul, le batteur de Pantera, Hellyeah et Damage Plan, décédé la veille.

M.Shadows est présent, occupe l'espace et interpelle le public souvent et les remercie d'être présent ce soir pour cette 13ème édition du Hellfest. La foule des premiers rangs est réactive et n'arrête pas de "headbanguer" .

Même si cela surprend qu'Avenged Sevenfold, plus connu aux US qu'en France, soit tête d'affiche, reconnaissons que le groupe a assuré sa prestation.

Setlist :
The Stage
Afterlife
(Guitar solo intro)
Hail to the King
(dedicated to Vinnie Paul)
Welcome to the Family
God Damn
Buried Alive
(Guitar solo intro)
So Far Away
Nightmare
(With fan from crowd due to Matt's voice issues)
Eternal Rest
M.I.A.
Bat Country
Shepherd of Fire
Unholy Confessions

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-avenged-sevenfold-sur-main-stage-1-au-hellfest-2018-1635
AVENGED SEVENFOLD

PARKWAY DRIVE



Maintage 2 - 01h05

Setlist de PARKWAY DRIVE
1- Wishing Wells
2- Prey
3- Vice Grip
4- Dedicated
5- Cemetery Bloom
6- The Void
7- Idols and Anchors
8- Karma
9- Writings on the Wall
10- Wild Eyes
11- Crushed
12- Bottom Feeder

Plus de photos / More photos :
http://www.unitedrocknations.com/live-report-parkway-drive-sur-main-stage-2-au-hellfest-2018-1640
PARKWAY DRIVE