GUNS'N'ROSES sur la scène Main Stage 1 du Download Festival 2018
United Rock Nations

«Merci les Guns pour ce concert de haute volée et qui nous restera en mémoire bien des années…»

Créé 18/06/2018

Voici le moment tant attendu par beaucoup de festivaliers à savoir celui qui cumule à la fois le dernier groupe du jour et du festival et quel groupe pour ce moment particulier : les Guns N'Roses pour un show de trois heures et demies, rien que ça. Vingt heures sonnent et tout le monde piaffe d'impatience de voir monter sur scène les « stars » du jour, mais comme toute bonne star qui se respecte, il n'est pas question d'arriver à l'heure, il faut savoir se faire désirer tout de même. Une petite cinématique sur l'écran géant, petite mais trop longue au goût de beaucoup, va se mettre en place avec un petit quart d'heure de retard. Le thème de la cinématique : un char d'assaut qui torpille on ne sait qui ou quoi dans un décor d'amas de cranes humains. On s'attend tous à une entrée fracassante des Guns N'Roses et bien non ce sera une entrée des plus classiques mais au combien efficace sur un « It's so Easy » qui va poser tout le monde sur le cul et nous préparer à en prendre plein la tronche pendant tout le set. Le temps à fait son oeuvre sur chacun des membres du groupe mais putain de merde (excusez ma familiarité) cela n'a pas perdu de sa superbe, j'ai l'impression de revenir en 1992 lorsqu'ils étaient venus à Vincennes. Le set va faire le tour principalement des albums « Appetite for Destruction » et « Use Your Illusion » avec tout de même quelques morceaux de « Use Your Illusion 2 » et un petit « Chinese Democracy », le reste de la discographie n'étant, il faut bien le dire, pas nécessaires au monde du Metal contrairement aux deux premiers albums cités qui eux sont de pures pépites. Les Guns N'Roses ne seront pas avares en hommages à de nombreux groupes tels que les Velvet Revolver, The Damned ou encore les Pink Floyd avec des reprises effectuées de main de maître. N'oublions que ce 18/06 est également le jour de l'anniversaire de Dizzy Reed et qu'un joli Happy Birthday lui sera chanté avant que « Paradise City » ne clôture définitivement quatre jours de bonheur. En ce qui concerne le public que dire à part que ce dernier est tout simplement aux anges de se retrouver devant les Guns et qu'il bave de plaisir à chaque note en priant pour que cela ne s'arrête pas. Mais toute bonne chose a une fin alors il est temps de remercier les Guns pour ce concert de haute volée et qui nous restera en mémoire bien des années…

Setlist :
1. It's so Easy
2. Mr. Browstone
3. Chinese Democracy
4. Welcome to the Jungle
5. Double Talkin' Jive
6. Better
7. Estranged
8. Live and let Die (Wings cover)
9. Slither (Velvet Revolver cover)
10. Rocket Queen
11. Shadow of Your Love
12. You Could Be Mine
13. New Rose (The Damned cover)
14. This I Love
15. Civil War
16. Coma
17. Slash Solo
18. Speak Softy Love (Nino Rota cover)
19. Sweet Child O' Mine
20. Wichita Lineman (Jimmy Webb cover)
21. Used to Love Her
22. Yesterdays
23. Wish You Were Here (Pink Floyd cover)
24. November Rain
25. Black Hole Sun (Soudgarden cover)
26. Knockin' on Heaven's Door (Bob Dylan cover)
27. Nightrain
28. Sorry
29. Don't Cry
30. The Seeker (The Who cover)
31. Paradise City