Interviews

GRAVE et MALEVOLENT CREATION - Colmar
Anibal BERITH
Journaliste

Créé 05/12/2015
672 vues

En découvrant cette programmation et ayant eu la chance d'interviewer Ola Lindgren leader et fondateur de GRAVE en septembre pour la sortie de leur 10ème opus « Out Of Respect For The Dead » (interview ci-dessous), ce fut une évidence de me rendre à cette date unique en France.

De plus associé au groupe de brutal death metal américain MALEVOLENT CREATION, récemment entré chez Century Media, venu défendre son 12ème Full Length « Dead Man's Path », ce sont à 2 mastodontes du Death Metal auxquels nous avons à faire.

L'un est suédois, l'autre américain, ils ont chacun près de 30 ans de carrière et ils défendent la même musique en la jouant différemment et surtout passionnément. De plus nous avons la primeur d'interviewer MALEVOLENT CREATION, le week-end s'annonce explosif.

C'est donc avec un enthousiasme certain et une passion débordante pour cette musique que mon acolyte et moi-même allons nous envoyer 1.800 kms dans le week-end pour assister à cet événement unique en France.


Départ 7h du mat', 900 bornes avalées avec une petite pause forcée par les douanes (eh oui ! La Suisse est proche...), c'est à 16h que nous arrivons devant le Grillen à Colmar pour notre rendez-vous avec Phil Fasciana leader/guitariste et fondateur du combo américain qui nous accorde un peu de temps juste avant le show (interview ici). C'est à 18h que nous le retrouvons accompagné de Gio Geraca, le second guitariste pour 20 minutes d'échange détendu et fort enrichissant que je vous propose de retrouver ici. Tout juste le temps d'avaler une bière et une choucroute dans un resto touristique blindé de monde et de profiter rapidement de la magie de Noël particulièrement mise en valeur en cette période au coeur de l'Alsace que nous nous retrouvons au Grillen pour le set de MALEVOLENT CREATION prévu pour 21h30.

Le combo au meilleur des line-up de son histoire est réuni devant nous pour 1h15 de show. Pour ce dernier album, Justin Di Pinto est revenu derrière les fûts et Brett Hoffmann est toujours derrière le micro. Jason Blaschowicz n'aura jamais laissé le groupe tomber avec sa basse endiablée et son charisme incontournable.

C'est avec brutalité et précision que les floridiens vont déchainer le public nous proposant 4 titres du dernier album « Corporate Weaponry », « Blood Of The Fallen », « 12th prophecy » et « Face Your Fear » sans oublier les indémodables « Multiple Stab Wounds » et « Malevolent Creation » du cultissime THE TEN COMMANDEMENTS, « With Murderous » de l'indétronâble THE WILL TO KILL, et « Coronation Of Our Domain » du très bon RETRIBUTION.

Gio et Paul vont envoyer leurs riffs chirurgicaux les uns après les autres avec une rapidité déconcertante. Ils seront accompagnés des blast beats dévastateurs de l'infatigable Justin et des taps mitraillés de la basse de Jason. Le tout surplombé du chant death hurlé si spécifique de Brett, un des meilleurs vocalistes du genre. Le public sera survolté dans cette petite salle très intimiste s'adonnant à du air guitare à côté des artistes pour mieux slamer ensuite.


23H00, c'est au tour de GRAVE d'envoyer l'artillerie lourde à 4 pour 1h15 de set également. Leur death metal est moins brutal et tout aussi old school que celui de MC. Nous avons à faire aux pionniers du Death suédois qui tout comme MC avec 'The Ten Commandements' a connu la consécration avec leur 1er album 'Into The Grave' la même année en 1991.

Ce soir c'est le 10ème qu'ils viennent nous présenter 'Out Of Respect For The Dead' dont ils joueront le titre éponyme ainsi que « Plain Pine Box » sans oublier les classiques « Into The Grave », « Passion Of The Weak », « Winds Of Chains », « Hating Life », « You'll never see », « Soulless ».

L'ambiance restera toute autant survoltée, Ola Lindgren et sa clique envoie du lourd jouant les morceaux plus rapidement qu'en version studio et tout aussi compréhensif au public montant sur la scène pendant leur set, l'un des fans se permettant même de scander le refrain d'un des titres avec Ola ! Cette folle ambiance m'a rappelé mes 1ers concerts de Napalm Death ou Cannibal Corpse au début des années 90 ! !


Pour résumer, un week end fabuleux avec une affiche de fou, 2 groupes mythiques jouant à quelques centimètres de nous, la visite de Colmar en plein marché de Noël et la rencontre de passionnés de Metal comme nous dont Olivier qui nous a dédié son live-report.

Anibal Berith