Report/Porfolio CHEVELLE @ AccorHotels Arena le 02/03/2017.
Peetoff
Journaliste

«Les Américains font le job et se donnent à fond pour réchauffer la salle.»

Créé 02/03/2017
4587 vues

Jeudi 2 mars, l'AccorHotels Arena de Paris accueille THE STAGE WORLD TOUR avec AVENGED SEVENFOLD, DISTURBED et CHEVELLE. Première constatation, à la vue de la bonne dizaine de tours bus et la même chose en semi remorque, nous sommes en droit d'attendre une scène et un light show plus que conséquent pour les 3 groupes. La chose se précise en entrant dans la salle. La scène est imposante et possède une avancée dans la fosse pour le plus grand plaisir des fans présents. L'arena ne fait pas vraiment le plein à l'heure ou CHEVELLE montera sur scène mais se remplira correctement par la suite, sans afficher complet. Comme d'habitude à l'AccorHotels Arena, nous photographes sommes raccompagnés dehors ou dans les couloirs derrière la scène une fois que nous avons photographié pendant les 3 premiers morceaux. Je vous donne donc juste un très court ressenti.

Pourtant fort de huit albums, CHEVELLE ouvre donc la soirée avec leur Rock/Alternatif. Les Américains font le job et se donnent à fond pour réchauffer la salle. Ils bénéficient d'un son très propre, de bonnes lumières mais pas des 2 écrans géants ou seulement pour projeter la pochette de leur dernier album, THE NORTH CORRIDOR. Les 3 comparses sont appliqués et déroulent les 3 premiers titres à vitesse grand V. Sur ces 3 titres j'avoue avoir bien craqué sur AN ISLAND et son riff bien pêchu et entraînant.

Setlist CHEVELLE :
1. Another Know It All
2. The Clincher
3. An Island
4. Joyride (Omen)
5. Door to Door Cannibals
6. Face to the Floor

A l'extinction des lumières de l'Arena seuls 2 projecteurs s'allument sur scène et laissent entrevoir l'arrivée du guitariste DAN DONEGAN qui joue, seul, l'intro de THE EYE OF THE STORM avant que le light show explose à grand renfort de pyrotechnie pour l'enchaînement avec IMMORTALIZED. La voix si charismatique de DAVID DRAIMAN enchante la salle et sans prendre de gros risques, je dirais qu'une bonne partie de l'assemblée est venue voir les maîtres Américains à la discographie multi platine. DISTURBED déroule sa puissance et ses refrains si fédérateurs sont repris par un public aux anges. Aidé par un son de très bonne facture les riffs imparables de DAN nous déchirent la tête et c'est déçu de ne pas pouvoir assister au reste du show que je rejoins mes camarades de shoot dans les coursives de l'AccorHotels Arena.

Setlist DISTURBED :
1. The Eye of the Storm
2. Immortalized
3. The Game
4. The Vengeful One
5. Prayer
6. Liberate
7. Another Way to Die
8. Stupify
9. Land of Confusion (Genesis cover)
10. The Sound of Silence (Simon & Garfunkel cover)
11. Inside the Fire
12. The Light
13. Stricken
14. Indestructible
15. Ten Thousand Fists
16. Down With the Sickness

A l'instar de Disturbed, le guitariste SYNYSTER GATES se présente en premier sur scène et envoie les leads de THE STAGE issu du dernier album des Américains. Les projections vidéo sur les multiples écrans laissent apercevoir une scène bien imposante. L'ensemble des musiciens profitera de l'avancée dans la fosse à plusieurs reprises pour le plus grand bonheur des fans. Avec 15 titres sur la setlist et 1h30 de show, l'ensemble des 7 albums seront passés en revue. L'ensemble du groupe a le sourire, ils communiquent et échangent abondamment avec le public. Le groupe a vraiment franchi un palier ces dernières années et sur les titres qu'il m'aura été permis de voir la prestation ne souffre d'aucun reproche.

Setlist Avenged Sevenfold :
1. The Stage
2. Afterlife
3. Hail to the King
4. Paradigm
5. Buried Alive
6. Angels
7. Nightmare (Followed by drum solo)
8. God Damn
9. Almost Easy
10. Warmness on the Soul
11. Planets
12. Acid Rain
13. Bat Country
14. A Little Piece of Heaven
15. Unholy Confessions