CARPENTER BRUT sur Temple au Hellfest 2018
United Rock Nations

«J»

Créé 24/06/2018

Difficile de passer à côté du phénomène synthwave/darkwave ces derniers temps : l'an passé, ce fut à Perturbator d'endosser ce rôle et cette année, c'est à un autre français qu'incombe la lourde tâche de représenter ce genre musical et de clore le Hellfest 2018, en même temps que les norvégiens de Turbonegro qui jouent en parallèle sur la Warzone.

Comme on peut s'y attendre, la tente est pleine à craquer des derniers noctambules en quête de frissons qui attendent ce concert avec impatience.

L'ambiance est incontestablement là, à grands renforts de jeux de lumières et d'écran très 80' : le public est fond. La setlist reprend les hit de Carpenter Brut, sans aucune fausse note.

Franck Hueso, le maître de cérémonie de ce concert est épaulé par plusieurs autres musiciens pour les parties de guitare et de batterie, pour un ensemble cohérent et sacrément efficace, il faut le dire. Les titres des morceaux défilent sur les écrans, pour une ambiance « Retour Vers Le Futur » et « Stranger Things ». Les années 80 ont la cote !

Dans l'ensemble, le show est sympathique et semble convaincre la majorité du public. J'en reste un peu sur ma fin, sans vraiment réussir à entrer dans le délire, peut être encore trop immergée dans le concert d'Amenra.

Le Hellfest 2018 se termine, rendez-vous l'année prochaine !


Setlist :

Leather Teeth
Roller Mobster
Wake Up the President
Chew BubbleGum And Kick Ass
Turbo Killer
Cheerleader Effect
Meet Matt Stryker
Monday Hunt
Beware The Beast (Mat McNerney sings on stage)
Inferno Galore
SexKiller on the Loose
Disco Zombi Italia
Hairspray Hurricane
Le Perv
Maniac (Michael Sembello cover)


Festival
Hellfest 2018
Carpenter Brut
24/06/2018