Report Bumblefoot au Petit Bain le 20/11/2017
Stphane Masson
Journaliste

«Et un virtuose monte sur scène...»

Créé 29/12/2017
2892 vues

Début octobre je vois passer l'annonce du concert de Bumblefoot avec une jolie photo de sa guitare double manche. Je demande à Madame si elle connait Bumblefoot, ok je suis un ignare, et direct elle crie chouette Bumblefoot il faut absolument que tu y ailles c'est juste terrible.


Me voilà donc en ce lundi 20 novembre 2017 au Petit Bain pour découvrir Bumblefoot en concert avec en premières parties Thank You Scientist et Conscience.

Une bonne demie heure avant l'ouverture des portes une jolie petite file d'attente est déjà constituée ce qui confirme que je suis le vilain petit canard du soir et le seul à ne pas connaitre Bumblefoot.


Je m'installe devant la scène pour deux raisons, la première vous la connaissez, tenter de vous offrir de jolies photos, la seconde tant qu'à découvrir Bumblefoot autant être aux premières loges.


La soirée commence donc avec la montée sur scène de Conscience, groupe parisien mélangeant à la fois le rock, le métal et la pop. La première chose qui me plait direct dans ce groupe est l'expression scénique de Matt Johansson (chant et guitare), elle exprime à la fois la gentillesse, l'énergie et l'envie de foutre le bordel et ce avec un petit soupçon de je ne me prend pas au sérieux. Conscience va chauffer la salle sans avoir besoin de forcer son art. En effet il nous sert un métal rock très efficace et vivant avec des rythmes entrainant et incisifs qui vous donnent la bougeotte. Le public est plus que réceptif face à la prestation de Conscience et les premières gouttes de bière viennent chatouiller le sol de notre péniche préférée, faut dire que les gobelets sont toujours trop petits quand on bouge sur de très bons morceaux servis par Conscience.

Le set de Conscience se termine sous les applaudissements de la foule et les miens cela va de soi.


Voici donc une soirée qui commence très bien. Changement de plateau sur scène les groupes, remplissage des gobelets trop petits pour le public et hop il est temps d'accueillir Thank You Scientist.


Petite présentation de Thank You Scientist, groupe américain du New Jersey catalogué dans le Rock Progressif, Post-hardcore et Jazz Fusion, voilà tout un programme pour dire qu'il doit s'agir d'un groupe probablement inclassable. L'arrivée sur scène me fait penser, du fait de la présence d'instruments à vent, que nous allons avoir peut-être un peu de Ska ou du Ska Rock et bien non pas du tout. Nous avons en effet devant nous un groupe totalement inclassable. En fait c'est un mélange de pleins de genres en même temps. La première chose que l'on peut noter est que nous avons en face de nous de putains de bon musiciens et un chanteur qui aime le jeu de scène pieds nus et qui est adepte de mouvements erratiques semblant presque décousus quand il « danse » au son des mélodies de ses comparses. Le public est pour une partie hypnotisée par la prestation de Thank You Scientist et l'autre partie ne renverse pas la moindre goutte de bière au sol…Pour ma part c'est pas ma tasse de thé, des morceaux qui semblent durer une plombe et, pour mon oreille novice en ce qui concerne Thank You The Scientist, des morceaux qui me semblent tous se ressembler.

Toute fois j'avoue que je tenterai une écoute sur cd pour me faire un second avis.

Quoiqu'il en soit pour les amateurs des styles musicaux s'apparentant au Métal Progressif je pense que Thank You The Scientist est juste une pointure.


Voici donc arrivé le moment de combler mon ignorance et d'enfin connaitre Bumblefoot. Pour ceux qui tout comme moi on l'envie de combler leurs lacunes, Bumblefoot est en fait Ronald THAL américain compositeur chanteur et guitariste de Heavy Métal.
Thank You Scientist est à peine sorti de scène que Ronald y monte pour effectuer lui-même ses branchement et réglages. La première chose qui me pose sur le cul est le charisme de cet homme et la seconde sa jovialité. En effet à peine s'est-il approché du bord de la scène pour brancher pédaliers et autres accessoires musicaux qu'il déconne avec le public. Il prend une bouteille d'eau et fait semblant d'arroser le premier rang, il simule une corde qui l'étrangle alors qu'il démêle les câbles et tout cela en permanence avec un sourire de dingue, des clins d'oeil à qui veut bien en recevoir et des petits commentaires toujours sympa. Avant même d'avoir pris en main sa guitare on a compris que cet homme est un showman qui aime les gens et la vie. En parlant de prise en main de guitare ce dernier ne trouve pas mieux, pour accorder sa guitare avant le début du set d'utiliser sa tresse de barbe pour gratter les cordes de sa guitare en lieu et place d'un mediator. En plus d'un showman ça sent le virtuose à plein nez…

On éteint la lumière, le batteur s'installe, on aperçoit deux des musiciens de Thank You Scientist (guitare et basse) prendre place de part et d'autre de la scène et ça y est Ronald THAL dit Bumblefoot lâche les premiers riffs !!!

Je confirme c'est un virtuose, ça va vite, les riffs sont incroyables, un putain de bon Heavy de malade. Vous me croyez si je vous dis qu'il trouve le moyen de déconner avec le public tout en jouant à fond les gamelles ?? Ce type est juste un extraterrestre de la guitare, et son chant est super bon aussi soit dit en passant et je me demande encore comment j'ai put passer à côté de Bumblefoot aussi longtemps ?? Quel plaisir de regarder ses mimiques faciales quand il joue, de voir à quel point il s'implique dans chaque note.

Le public est plus que conquis, il est également en admiration face à un tel artiste et bouge au rythme des assauts des accords musclés de Bumblefoot.

Le set est hélas passé deux fois trop vite parce qu'à la fois ça joue à une vitesse folle et parce qu'il a réussi à nous a emmener dans son univers ou la notion de temps disparait totalement.


Voilà c'est terminé.

Merci à Bumblefoot pour ce moment qui me rappelle pourquoi j'aime le métal et merci à ma femme de m'avoir ouvert les yeux sur cet artiste que je ne manquerai pas de retourner voire.



Petite mention spéciale destinée au Petit Bain, en effet les photographes précisent de temps à autre qu'au Petit Bain il n'y a jamais de lights (chose que j'ai régulièrement constaté lol bah oui je vais souvent dans cette salle je la kiffe) et bien pour ce concert on a été super gâté y avait des façades et de superbes ligths donc merci à vous aussi car cela a contribué à la qualité du spectacle. En espérant avoir à nouveau de si jolies lights de temps en temps.