BLOBFISH KILLER @ Live Jas Rod (Pennes-Mirabeau) 2016
Sylvie PERUZZI
Journaliste

Créé 02/04/2016
774 vues

Partenaire du Jas'Rod, salle emblématique proche de Marseille, nous avons eu le privilège d'assiter à la release party du groupe Eths qui pour la sortie de leur prochain album 'Ankaa', a accepté notre proposition de les suivre toute la journée dans la préparation de ce show. Cette sortie est très importante pour le groupe puisque c'est le premier album du combo marseillais avec Rachel Aspe, comme frontwoman depuis maintenant 3 ans après le départ de Candice pour raisons personnelles.
Eths sera accompagné de deux autres groupes pour assurer leur première partie: Blobfishkiller, groupe de power metal marseillais et Atlantis Chronicles, groupe de death metal parisien.

19h30, tout se met en place; l'ouverture des portes se fait à 20h pour accueillir les quelques 150 personnes venues spécialement pour cet événement, qui plus est sur les terres natales du groupe. Comme je vous le disais plus haut, nous aurons le plaisir d'assister non pas à une première partie mais à deux!! Oui, Virgil l'incontournable tourneur de la région PACA et Mika, le génial programmateur de la salle, ont décidé de gâter l'assistance!

21h, c'est un groupe local qui aura la lourde tâche de bouger le public marseillais, Blobfishkiller qui va nous interpréter sur une demi-heure les titres issues de leur compositions. Le quatuor joue un rock assez punchy avec des riffs géniaux, se rapprochant du power et un bassiste qui est aussi bon derrière sa 4 cordes que face au micro. L'ensemble des compositions sont bien envoyées avec un chanteur qui fait le show et qui proposera à l'assemblée un wall of love plutôt qu'un wall of death, le but étant de s'enlacer avec son (sa) voisin(e) plutôt que de s'éclater la tronche les uns contre les autres.

Une bonne prestation du combo même si j'ai trouvé le chant principal perfectible dans le sens où le vocaliste s'entête à crier, voire hurler sans pour autant raconter une histoire. C'est malheureusement un peu monocorde sur ce point alors que musicalement, il y en sous la pédale et que les compos sont variées et entrainantes.

21h45, place à Atlantis Chronicles dont je ne vous cache pas mon excitation de les voir. United Rock Nations ayant eu la chance de les interviewer pour la sortie de leur dernier album 'Barton's Odyssey' (dont vous pouvez retrouver la chronique et l'interview d'Antoine et Alex sur notre site), nous avons pu découvrir des gars forts sympathiques et passionnés par leur univers. Dès que le quintet foule la scène du Jas' Rod, le public un peu plus nombreux s'est rapproché du groupe sous les appels d'Antoine le chanteur charismatique barbu. Tout commence par l'intro du second opus "the sea is everything...." mais ce n'est pas 'The Odysseus' qui sera scandé mais 'Embrace The Abyss' du premier album sorti en 2013, 'Ten Miles Under Water'. Le reste du combo, Alex et Jérôme aux guitares, Simon à la basse 5 cordes et Sydney derrière les fûts vont s'en donner à coeur joie sur 3/4 d'heure proposant au public un large éventail de leurs 2 albums.

Etant devant, collé à la scène, je n'ai pas manqué un détail de la prestation du combo parisien délivrant son death metal aux couleurs sous-marines. J'ai pu admirer le niveau de technicité des musiciens sachant magner avec brio de nombreuses techniques musicales (tipping, djent, slapping...). Sydney, le batteur est un extra terrestre alternant blast beats et mid tempo sans faiblir et le tout avec une double pédale. Antoine conte son histoire avec sa voix typée deathcore et sait faire communion avec le public lui demandant de se défouler et d'aller toujours plus loin avec lui, avec eux, au fur et à mesure que les parisiens approchent de la fin de leur set. Une bien belle découverte sur scène que ce groupe que je retournerai voir rapidement.

Il est presque 23h lorsque la tête d'affiche débarque, on sent l'excitation monter chez les fans venus nombreux. Même si tout le monde connaît Rachel, le public est en attente de voir sa prestation, sa famille au premier rang en fans incontournables. Staif le leader à la guitare, Damien à la basse et le fraichement venu R.U.L. à la batterie accompagnent l'égérie du groupe pour cette release party afin de promouvoir la sortie du quatrième album des marseillais 'Ankaa' (dont je vous invite à découvrir l'interview de Rachel et Staif et la chronique de l'album sur notre page).

C'est avec 'Samantha' tiré du EP éponyme que le combo marseillais ouvre les hostilités. Le groupe est bien en place, Rachel au demeurant timide entre rapidement dans la peau du personnage et se transcendera sur scène en nous faisant partager la puissance de son incroyable organe dès les premières paroles.

Staif et Rachel occuperont une place incroyable tout au long des 1h30 du show jouant et communiquant sans cesse avec le public venu nombreux les acclamer!

C'est avec passion et énergie que la quatuor va passer en revue toute sa discographie interprétant ainsi 'Autopsie' de l'EP éponyme, cinq titres de Soma, deux titres du second album Tératologie, quatre de III, le titre éponyme du dernier EP sur lequel Rachel a fait ses armes. Eths nous fera l'immense joie de nous faire découvrir en avant-première deux titres de Ankaa, le dernier venu dans la famille, pas encore sorti le soir de la release party, à savoir 'Nefas' et 'Nihil Sine Causa'.

Les marseillais ont su faire le show devant leur public et leur famille en revenant à deux reprises après le live initialement prévu et se sont prêtés au jeu des photos et autographes échangeant avec les fans devant le merch après leur prestation.

United Rock Nations a pu assisté à ce show de façon privilégiée et toute l'équipe venue nombreuse a passé un moment inoubliable avec le staff et les artistes que nous tenons à remercier pour leur disponibilité et leur sympathie en cet événement auquel nous avons été convié.

Setlist Atlantis Chronicles

Embrace The Abyss
Echoes Of Silence
Thousands Carybdea
The Odysseus
Homocene
Back To Hadatopia
Architeuthis Dux
50°S100°W
Within The Massives Stream
Ten Miles Underwater

Setlist Eths

Samantha
Adonaï
Détruis-moi
Le mâle
Sidus
Je vous hais
Ondine
Voragine
Nefas
Méléna
Bulimiarexia
Ex Umbra In Solem
Nihil Sine Causa
Infini
Crucifère
Harmaguedon