Report bad Omens au Backstage By The Mill le 30/10/2017
Stphane Masson
Journaliste

«Bad Omens de retour à Paris après son premier passage en Juin 2017»

Créé 30/10/2017
809 vues

En ce dernier jour du mois d'octobre go pour le Backstage By The mill fin d'assister à la prestation de Bad Omens.
Ce soir l'ouverture des débats sera laissée à la charge de OVTN et de Slaves.

Nous commençons donc à la soirée avec Oscar Versus Tango Nine, plus couramment appelé OVTN, pour une fois vive les acronymes. OVTN groupe de Metal parisien composé, chose peu commune, de deux chanteuses et d'un batteur invisible et oui ça existe, pas facile pour les photos mais on fait comme on peut lol. La salle n'est pas à son comble mais il est tôt. Ce jeune groupe vient nous présenter son premier EP "Smiley Baby" sorti au cours de l'année 2017.
Et bien voila que ce groupe dégage une bien belle énergie et les chanteuses ne s'en laissent pas compter car ça beugle bien tout cela. Le set de OVTN est super efficace pour mettre le public présent dans l'ambiance avec des riffs accrocheurs et des rythmiques bien soutenues. On aura beau dire Mr invisible man est surement gentil mais la présence d'un batteur donnerai une autre dimension au groupe à n'en pas douter. Interpellé sur la chose Rony (bassiste) nous informe qu'il s'agit d'un choix du groupe, ce dernier n'arrivant pas à mettre la main sur un batteur qui sonne assez électro.


Voici le moment pour Slaves de monter sur scène et de préparer l'arrivée de Bad Omens. Slaves groupe de hardcore américain originaire de Sacramento. C'est la dernière date de la tournée pour Slaves et pas question de faire semblant. En effet bien que la fatigue se fait ressentir Slaves va sans contexte remuer la foule qui se fait de plus en plus dense. Le public est réceptif au son de Slaves et ça bouge bien dans la fosse. Jonny Craig (chant) me donne vraiment l'impression de puiser dans ce qu'il lui reste d'énergie pour tenir cette dernière date, il est remercié de ces efforts par les fans qui se donnent à fond jusqu'à la fin du set.

Il maintenant temps d'accueillir Bad Omens dont Noah Sebastien (chant) n'a pas loupé une miette du set de Slaves, en effet il était au bord de la scène pendant que ces potes secouaient la foule. Groupe américain de Metal et Alternative Rock il est venu défendre les couleurs de son album intitulé « Bad Omens » sorti en 2016. La foule a encore gonflé avec l'arrivée de Bad Omens et elle est devenue presque intenable en se mouvant au rythme des accords énergiques du groupe. Une dizaine de titres plus tard le public et le groupe sont en parfaite union mais il est temps de leur dire au revoir et d'aller boire une bière avant de rentrer doucement se reposer.