TESSERACT, l'interview promo de ''Sonder''
United Rock Nations

20/05/2018
1643 vues

Les britanniques TesseracT, considérés comme les pionniers du Djent, viennent de sortir leur 4ème album Sonder.

Amos Williams, le bassiste, nous dévoile quelques aspects de cette aventure post Polaris, dont la réception enthousiaste ne s'est révélée être ni un poids ni un motif de tension pour l'écriture de Sonder:

"C'est drôle, mais dès que l'on recommence à écrire, on ne se souvient pas de ce que l'on a produit avant. On ne s'impose pas cette pression de faire au moins aussi bien que pour les albums précédents. La pression consiste surtout à finir l'album dans les temps plutôt qu'à s'inquiéter de s'il sera à la hauteur ou non de ce qu'on a pu faire avant."

Concernant les thèmes, l'abum est axé sur le "concept que tout le monde semble être perdu dans sa petite bulle, dans des chambres d'écho, en oubliant que les gens que l'on croise chaque jour sont eux-aussi réels, qu'ils vivent tout comme nous une vie riche et complexe. Et alors que nos vies n'ont jamais été aussi interconnectées, on s'enferme socialement, quand bien même nous partageons tous ces points communs."

L'écriture de l'album a été quelque peu particulière: "les dernières chansons de l'album furent les premières à avoir été composées, avant de partir en tournée. On a pu les jouer sur scène pendant 6 semaines, puis les retravailler. Chaque chanson a pris de l'ampleur. J'aimerais pouvoir faire ça pour chaque album: créer les démos puis partir en tournée pendant une année, développer ces chansons et enfin seulement les emmener en studio. Cela leur donne de nouveaux aspects, elle prennent en maturité; il se peut même qu'on en change la strutcure afin de les améliorer.

Quant à l'ordre des morceaux dans l'album, je veux que chacun soit sous son meilleur jour. Je prends toujours en compte ce qui vient avant et ce qui vient après, de façon à vous faire voyager du début à la fin."

TesseracT sont actuellement en tournée internationale. Vous pourrez les retrouver au Hellfest le 22 Juin et à Paris au Trabendo le 12 Novembre.

Traduction : Nyx Strange