MY INDIGO, l'interview promo du nouvel album !
United Rock Nations

01/05/2018
1490 vues

Nous avons rencontré Sharon Den Adel qui nous parle son projet solo, MY INDIGO, et de son premier album du même nom paru le 20 avril dernier via BMG. Retrouvez l'intégralité de notre interview ci-dessous ainsi que l'enregistrement audio de celle-ci.

D'où est venu ce désir de démarrer une carrière solo ?


En fait, j'ai toujours été avec Within Temptation pour toute la période de ma vie, de jeune adulte à maintenant et je n'ai rien fait d'autre et aussi parce que c'est quelque chose qui me tient à coeur. C'est ma passion, j'adore faire ce que je fais. Toutefois, après autant d'années, je n'ai pas vraiment eu le temps eu le temps d'assimiler tout cela avec les hauts et les bas de la vie. J'ai été en burn-out il y a trois ans. Ce qui est arrivé c'est que mon père est tombé très malade et à côté de cela je n'arrivais plus à écrire, mais je voulais continuer quand même. Il y a eu aussi des choses de mon passé qui sont revenues dans ma vie et il fallait que je réfléchisse à tout cela et j'ai dû réévaluer ce que je voulais faire des vingt prochaines années de ma vie d'autant plus que je ne pouvais pas écrire parce que quelque chose me bloquait.

Alors j'ai compris que je devais faire un autre style de musique, parce que je n'arrivais plus à trouver de l'inspiration pour Within Temptation. Parce que Within Temptation est grand, épique et puissant et je ne me sentais plus comme ça à ce moment-là. Je devais gérer trop de choses. Je devais rester plus près de ce que je ressentais et c'est comme ça que la musique est venue. Elle n'était plus puissante, mais plus vulnérable et modeste. C'est ça ! Des chansons modestes. J'ai voulu explorer ce genre de musique, car je n'avais jamais pu écrire ce genre de choses auparavant. Alors je me suis dit que si j'arrivais à écrire ceci peut-être que ça reviendrait et que je pourrais peut-être réécrire des chansons pour Within Temptation à nouveau un jour.

Est-ce que vous considérez que My Indigo est en quelque sorte une thérapie pour arriver à faire ressortir vos émotions ?


Oui, complètement. La musique a toujours été un catalyseur pour moi. La musique m'a toujours aidé à me guérir, à gérer ce que je ressens. Tout ce que j'écris n'est pas autobiographique, mais les choses difficiles dedans le sont. Ça m'a toujours aidé à aller mieux de chanter et de passer par la musique. Ce sont des chansons que j'avais besoin d'écrire. Une fois que j'ai décidé d'écrire pour My Indigo, que j'ai accepté que je devais commencer par faire cela, j'ai pu me remettre au travail. J'ai l'espace pour évaluer mes émotions, de les accepter et je vais pouvoir accéder à un nouvel espace grâce à cela et me sentir plus forte dans mon travail et en général.

Avant de commencer votre projet My Indigo, avez-vous eu des doutes par rapport au fait de révéler plus de choses personnelles à vos fans. ?


Non, je ne crois pas que ce soit vraiment personnel. Avant tout il faut se poser la question sur ce que vous voulez faire. Avec tout ce que vous devez gérer. Et une fois que vous en parlerez à tout le monde, que tout le monde pourra y penser aussi, vous aurez déjà fait le travail. C'est le genre de choses dont on parle une fois que c'est derrière nous. Si on ne le fait pas dans ce sens, vous vous sentirez toujours inquiet et c'est vraiment quelque chose qui n'est pas nécessaire. Je devais d'abord savoir ce que je devais faire et comment je voulais le faire.

Comment avez-vous procédé pour écrire les paroles de My Indigo ? Est-ce que cela vous est venu naturellement ? Ou avez-vous pris un temps dédié pour le faire ?


Cette fois-ci j'avais déjà les paroles avant de faire la chanson. C'est vraiment rare dans mon cas, parce qu'habituellement je fais les paroles au fur et à mesure que l'on compose la chanson. Nous n'avons pas toutes les paroles finales avant que la chanson soit terminée, du moins c'était comme ça avec toutes les personnes avec qui j'ai travaillé. On compose la chanson et ensuite nous faisons les paroles qui vont avec elle. On trouve le thème et on se dit que c'est ce qu'elle veut nous dire, inconsciemment on travaille le sujet dans notre tête et les paroles viennent quand nous arrivons à voir tout le tableau.

Avec My Indigo, je savais déjà quel genre d'histoire je voulais raconter sur certaines des chansons. C'était des sujets qui me touchaient particulièrement. J'ai aussi travaillé avec de nouvelles personnes. Ça était très intéressant et bien de le faire parce que j'avais toujours travaillé avec Martjin Spierenburg, qui joue du clavier, alors cette fois-ci j'ai principalement travaillé avec Daniel Gibson j'ai aussi travaillé avec un Anglais, Will Nox, qui est un compositeur et aussi avec Martjin Konijnenburg, c'est un nom un peu bizarre, mais c'est un merveilleux compositeur aussi. J'étais vraiment heureuse de rencontrer ces personnes, parce que nous pouvons apprendre des choses avec tout le monde et c'est quelque chose que j'aimerais faire aussi dans le futur. C'est intéressant de travailler avec des gens qui voient la musique de manière différente et donnent des résultats différents. C'est vraiment bien !

Quelle est la relation entre les sujets, les paroles… Vous êtes la mère de trois enfants, vous êtes une épouse, l'équilibre entre la vie privée et la vie publique.


C'est plus jeter un regard en arrière sur les bas et les hauts de la vie. Un des sujets qui est vraiment important est le rapport aux personnes qui traversent une période difficile dans leur vie pour qu'ils puissent sortir de cet endroit sombre. Il y a aussi la compréhension. On peut avoir des personnes très importantes pour nous, mais de ne pas être capable de les comprendre et on se rend compte que ce n'est pas grave de ne pas toujours se comprendre tant que vous vous appréciez et qu'il y a de l'amour. La fin est toujours heureuse. Il est possible que vous ne vous compreniez pas tout le temps parce que vous êtes très différents l'un de l'autre. L'amour fait toujours mal dans un sens, mais c'est quelque chose que nous devons apprendre. On attend toujours quelque chose de l'autre, c'est sûrement la cause principale. Cela devient compliqué quand vous n'exprimez pas vos attentes envers l'autre. Mais c'est un problème qui vient de vous. Parce que c'est vous qui ne les verbalisez pas. C'est un peu psychologique, et j'ai dû aussi me retirer pour penser à ce genre de choses et je suis arrivée à la conclusion qu'il est arrivé que je ne comprenne pas l'autre, mais que nous avions toujours de l'amour entre nous, que j'aimerai toujours cette personne même si elle ne comprend pas pourquoi je fais ça dans ma vie, ce n'est pas grave parce qu'au bout du compte, nous nous aimons. C'est vraiment une chose merveilleuse.



Parlons un peu de l'esprit musical de cet album. Est-ce que ç’a été important pour vous de sortir du style de Within Temptation ?


Oui, très. Sinon je n'aurais jamais eu la chance d'être prise au sérieux. Sinon j'aurais pu tout aussi bien refaire un album avec Within Temptation. Cela n'aurait servi à rien de faire un album solo qui aurait eu les mêmes sonorités que Within Temptation. De plus, comme je l'ai dit je devais faire de la musique en accord avec ce que je ressentais. Ce sont les deux principales raisons pourquoi je me suis éloigné du style musical de Within Temptation. Sinon je serais restée avec Within Temptation.

Parlons maintenant de la manière dont vous chantez ces chansons. J'ai vraiment découvert votre voix sur cet album. Est-ce que ç’a été un défi d'enregistrer les voix sur l'album My Indigo ?


Non cela n'a pas été difficile du tout. En fait je crois que ça a été facile. Facile, mais aussi plus difficile. Facile parce que je pouvais faire ce que je voulais parce que Within Temptation avait son propre univers sonique, qui est magnifique, mais il est difficile de passer au-delà de cet univers. Si vous voulez avoir une chanson pleine de force, vous devez la chanter d'une certaine manière. Avec My Indigo j'ai pu être plus diversifiée si je peux dire, j'ai pu voir ce que je pouvais faire de ma voix et j'ai aimé expérimenter, mais d'un autre côté ça rend plus vulnérable, un peu comme se mettre à nu parce que tout ce que je fais, même si je le fais mal vous pourrez l'entendre. C'est plus visible qu'avec Within Temptation car nous avons déjà un univers sonore défini. C'est un avantage et un inconvénient en même temps.



Parlons maintenant de quelques chansons de l'album. Nous avons aimé la chanson " Crash and Burn". Pourriez-vous nous en dire plus sur celle-ci et particulièrement sur l'introduction de cette chanson ?


Oui, c'est vrai. Cela vient d'un discours de Martin Luther King. Nous l'avons reenregistré car nous ne pouvions utiliser l'original sans avoir la permission. Nous l'avons donc enregistré à part. Il y a un peu de rythme de Dance, mais il a aussi un peu de rock et de sensualité, c'est une combinaison de différents styles.

Pourquoi avez-vous choisi de mettre un extrait du discours de Martin Luther King au début de la chanson ?


Parce qu'il mentionne qu'à la fin tout le monde sera traité de la même façon. Nous serons tous jugés à la fin sur nos actions et ce pour quoi on se bat. C'est toujours comme ça que j'ai interprété ce discours ou du moins cette partie de discours. Peu importe notre couleur de peau ou nos origines et cette personne dont je parle dans la chanson, essaie de prendre tout ce que la vie peut lui apporter d'une manière positive. Il recherche l'amour et brise toutes les règles, cherchant la passion. Il se fera toujours mal parce qu'il veut toujours plus de la vie et en dépassant certaines limites on se fait toujours mal, mais au bout du compte, on vous aimera pour cela aussi parce que vous êtes une personne passionnée qui va aux limites et qui monte sur les barricades pour rétablir le bien. C'est ce que raconte cette chanson.

"Someone Like You" a un groove spécial. Parlez-moi de cette chanson.


C'est une chanson que je voulais chanter pour mes parents. Ils auraient été ensemble depuis cinquante ans le mois prochain, mais mon père est décédé il y a deux semaines. Je voulais écrire une chanson pour eux parce que quand on est avec quelqu'un aussi longtemps, quand on est lié avec une personne depuis aussi longtemps, ils se connaissaient depuis qu'ils avaient treize ou quatorze ans et ils ont commencé à sortir ensemble très jeunes, vers seize ans, et ils ne se sont jamais séparés. Ils ont toujours été ensemble, toute leur vie. Ils étaient meilleurs amis et je voulais leur donner une chanson parce que je pense que quand on a un amour aussi grand l'un envers l'autre quand l'un des deux part, la peine et la douleur sont aussi grandes que cet amour. Il y a un verse dans la chanson qui dit : « Heavy is our glory ». (Lourde est notre gloire) L'amour est une gloire, mais il a son poids aussi.

Quelle est la signification des paroles de la chanson Lesson Learned ?


C'est quelque chose qui me touche, mais d'une perspective différente. Quand on aime beaucoup une personne, l'amour n'est pas qu'une affaire de coeur. Quand on ouvre son coeur a quelqu'un, on a plus de chance de se faire blesser. Quand on donne de l'amour, un jour, peu importe que ce soit d'une bonne ou mauvaise manière, on finit par avoir mal. C'est le même type de sujet, mais traité de manière différente.

Si vous aviez à choisir la chanson que vous aimez le plus sur cet album, ce serait laquelle ?


C'est très difficile pour moi de choisir. Il est possible que "My Indigo" soit la plus personnelle, aussi parce que j'aime beaucoup les paroles. J'aime la chanson et aussi parce que c'est une chanson avec beaucoup d'honnêteté et très directe. C'est à propos de quelque chose dont je parlais plus tôt: on peut penser qu'une personne ne vous aime pas, mais c'est seulement parce que vous ne vous comprenez pas et qu'il y a tellement de choses entre vous et c'est dommage que vous ne vous soyez pas compris autant de fois et au bout du compte vous vous rendez compte que vous avez montré votre amour de manière différente et que votre communication était totalement mauvaise, mais que vous ressentez la même chose l'un pour l'autre c'est ce qui est important, mais parce que même si vous vivez dans le même pays vous pouvez parler un langage complètement différent.

Est-ce que vous pensez que le chapitre My Indigo sera unique ou qu'il y en aura d'autres ?


J'avoue que je ne suis pas certaine, mais il est possible qu'il y en ait un autre parce que j'ai fait tellement de chansons et je pense que c'est bon aussi pour moi de faire ce que je ne peux pas faire avec Within Temptation je peux le faire avec My Indigo. Il faut que je vois comment faire vivre les deux à la fois. Parce que j'aimerais faire les deux tout en gardant du temps pour avoir une vie privée ! Within Temptation, est ce que j'ai de plus gros et j'y ai mis mon coeur et mon âme, mais j'aimerais faire My Indigo à côté, mais je garderai principalement Within Temptation.



Nous savons que vous travaillez actuellement sur le prochain album de Within Temptation. Votre expérience avec My Indigo pourrait-elle changer quelque chose dans le processus d'écriture de Within Temptation ?


En fait, j'ai remarqué que peu importe avec qui je travaille que ce soit sur Within Temptation ou avec My Indigo j'ai appris quelque chose. Et quand j'apprends quelque chose, je le rends toujours. Quand je travaillais avec Armin van Buuren, un DJ, j'ai écrit une chanson intitulée "In And Out of Love" pour lui et pour l'album suivant. Il y avait plus d'off tempo. Le rythme était plus doux et ça j'avais appris que nous pouvions avoir différentes approches de la musique et utiliser différents rythmes pour créer de nouvelles chansons avec plus d'off tempo pour Within Temptation. Nous pouvons apprendre de tout le monde et c'est une des plus belles choses que nous puissions avoir que d'apprendre. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu aussi. Je le ressens toujours comme un accomplissement quand je peux utiliser quelque chose que j'ai appris d'une manière différente pour Within Temptation. Je n'aurais pas pu faire cette chanson sans cette expérience. C'est ça le truc génial.

Dernière question. Pouvons-nous avoir une information sur le prochain album de Within Temptation ?


Nous travaillons toujours très fort dessus. Nous espérons le sortir d'ici la fin de l'année. Je crois que ce sera une grosse surprise pour tout le monde. Je sais que je dis cela à chaque fois, mais encore une fois quand on va entendre que nous sortons un nouvel album on va dire « ha OK », le temps de l'assimiler, mais je crois que ça sera positif. J'aime bien surtout pour un groupe aussi gros, mais pour nous c'est une nouvelle route. C'est une autre chose que j'ai apprise de ma parenthèse avec My Indigo et aussi de tout mon parcours et je pense que ça sera une grosse surprise. Nous sommes toujours dans le processus d'écriture. Nous avons six chansons pour le moment. Deux sont presque enregistrées, jusqu'à cet été nous allons être dans le studio.