MARMOZETS, l'interview promo de ''Knowing What You Know Now''
United Rock Nations

28/12/2017
1395 vues

Le guitariste Jack Bottomley et la chanteuse Rebecca « Becca » Macintyre du groupe Marmozets se confient au micro de United Rock Nations et nous parlent du nouvel album "Knowing What You Know Now" à paraitre le 26 janvier 2018 via Roadrunner.

Rebecca nous parle de la mosaïque musicale de ce nouvel opus:
"Toutes les chansons sont vraiment différentes et j'ai voulu mettre les émotions qui correspondaient aux histoires qui sont dans celles-ci et ça implique pas mal de personnalité pour que vous puissiez entendre la différence. Chaque jour je travaillais dur, je m'échauffais pendant une heure et je me suis vu faire des choses que je ne pensais pas être capable de faire parce que je me poussais à aller plus loin. Je me suis rendue compte que je pouvais être une meilleure chanteuse et plus intelligente et j'aime ce que ça donne ! Je me suis donnée à fond comme je le fais toujours et oui je me suis bien amusée tout en étant moi-même et sans avoir à tout déballer."

Concernant l'évolution musicale entre le premier et le deuxième album, Jack nous apporte des précisions:
"C'est quelque chose de naturel. Lorsque nous avons fait le premier album on était plus porté à jouer ce qui nous venait… du genre : « Ah oui cette chanson est géniale ! Nous devons la jouer ! » Mais entre les deux albums nous avons appris des choses sur les chansons en général, comment on les écrits, les tempos dans celles-ci. On a mis plus l'accent sur la mélodie et le groove sur cet album plutôt que de vous donner mal au crâne et de chercher quelles chansons pourraient l'élever. Nous avons vraiment mis l'accent sur la mélodie. On n'a pas fait la moitié sur l'instrumental et l'autre sur les paroles. On n'a pas repoussé un ou l'autre mais nous avons voulu faire plus de place pour les voix. Nous avons voulu faire de la place pour tout le monde et nous avons fait de vraies chansons".

Et il poursuit:
"Nous avons beaucoup écrit de choses sur cet album autour des mélodies et des paroles. Ça nous est arrivé d'avoir quelque chose d'écrit pour la guitare et nous la changions pour les voix et on mettait les cordes derrières pour faire un fond sonore et on ajoutait un riff pour mettre une partie chantée par-dessus. Il n'y avait pas de limites à ce que nous pouvions faire. Nous avons mis tellement plus d'espace sur cet album. Juste en écrivant beaucoup et en travaillant beaucoup."

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans la vidéo ci-dessous.
Traduction : Catherine Tessier (http://translateng.e-monsite.com/)