LEPROUS, l'interview promo de ''Malina''
United Rock Nations

17/07/2017
5267 vues


1/ Commençons par ce nouveau son, qui constitue un grand changerment comparé à celui de vos albums précédents. Vous vouliez quelque chose de plus naturel, de moins artificiel//électronique? , mais on a le sentiment que vous êtes allés bien plus loin que ça. Comment êtes-vous arrivés à ce parti pris?


- Nous avons pris beaucoup plus de temps et fourni beaucoup plus d'efforts pour chacun des différents sons et ce dès le début en élaborant chacune des pistes plus ou moins parfaitement avant d'envoyer le tout au mixage. Concernant la batterie, nous voulions un son plus chaleureux, et l'avoir plus haute dans le mix??? que sur The Congregation. Au final, nous avons beaucoup moins de distortion sur les guitares, des claviers bien plus organiques comme Fender Roads, Hammond avec Leslie etc.


2/ The Congregation, votre album précédent, fut plus que bien reçu. D'aucuns auraient suivi le chemin tracé par le succès de cet album. Vous, en revanche, vous changez non seulement le son mais vos nouvelles chansons sont encore plus mélancoliques que ce que vous avez pu faire jusqu'à présent. Diriez-vous que votre but c'est surtout l'exploration musicale?


- Concernant la composition, nous avons travaillé de la même façon que sur The Congregation, en commençant par jeter beaucoup d'esquisses sur le papier. Chez Leprous, ça n'a jamais été notre façon de faire que de composer un nouvel album en nous basant sur les critiques des chansons précédentes, ou sur les attentes des fans. Afin de pouvoir créer notre musique de la façon la plus authentique et vraie possible, nous devons faire ce qui nous semble bien à nos yeux.


3/ Pouvez-vous nous parler de l'arrivée de votre nouveau guitariste Robin et de sa contribution à l'album?


- Robin est un vieil ami du groupe, et aussi la personne principale derrière mon groupe favori Aspera (devenu plus tard Above Symmetry). Il a toujours été un guitariste extrêmement talentueux et professionnel. Il nous a rejoint durant notre tournée Nord Américaine en Octobre 2016, et ça a très bien fonctionné. Concernant l'album, il est arrivé juste avant que nous ne commencions à enregistrer, mais on entend très bien son timbre particulier, sa précision, son ressenti rythmique et sa touche personnelle dans plusieurs chansons.



4) Parlons de quelques titres de votre album :



  • Lorsque j'ai écouté pour la première fois votre dernier album, j'ai été impressionné par les premières notes de "Bonneville" avec une intro minimaliste de basse/batterie, très jazzy.

  • - Concernant l'arrangement, la mélodie de basse assez peu orthodoxe, la basse synthétique, et les guitares, c'est ce qu'Einar avait en tête. Cette chanson est la toute première que j'ai présentée au groupe au moment où j'étais censé leur faire part de mes idées pour la batterie. J'ai joué cette rythmique quelques secondes, et immédiatement après Einar s'est exclamé que c'était très bon, et que ça correspondait parfaitement à la chanson ainsi qu'à l'atmosphère. Lorsque la chanson fut finie, nous avons tous pensé que ce serait une intro différente et très intéressante pour cet album. La voix est douce et mélancolique, et nous nous donnons le temps d'amener la chanson, des créer des attentes.

  • Récemment vous avez joué "From the Flame" en live. Comment était-ce et pourquoi avez-vous choisi ce morceau comme single et videoclip ?

  • - Jouer ce morceau pour la première fois en live fut un souvenir intense pour chacun de nous. Tout d'abord, le festival "Be Prog. My Friend" à Barcelone est tellement unique qu'il y avait tout simplement un lien magique entre nous et le public. Tout de suite après avoir joué l'intro de "From the Flame", les gens ont commencé à devenir complètement dingues, il y avait une telle énergie! Ce fut une formidable expérience que de le jouer en live pour la première fois!

  • La dernière chanson de l'album "The Last Milestone" est assez particulière. Le groupe laisse place à Einar, seul, pour un titre uniquement chant et claviers. Pouvons-nous en savoir davantage sur cette chanson? Est-ce Einard qui l'a composée tout seul? Le solo de violoncelle provient-il d'un vrai instrument?

  • - Oui, Einard l'a effectivement composée seul. D'abord les cordes et ensuite le chant. Notre invité Rapahel Weinroth-Bown, au violoncelle, a également mis sa touche personnelle, mais tout est basé sur l'arrangement d'Einar.



5/ Vous avez beaucoup tourné pour l'album précédent, tournée d'ailleurs immortalisée sur CD et DVD "Live at the Rockefeller Music Hall". Que pouvons-nous attendre de ces futurs concerts?


- Nous avons toujours eu un très bon retour sur nos lives, que ce soit la façon dont nous jouons en concert ou la façon dont nous agençons le show. Nous voulons optimiser tous les aspects de nos spectacles et nous allons travailler à recréer ces moments uniques que nous avons pu avoir au festival Be Prog. My Friend. Aussi, après 4 semaines de tournée, lorsque vous jouez le 30ème concert, on a souvent tendance à être en pilote automatique et à refaire la même chose chaque soir.

On veut arriver à recréer cette petite touche de magie qui est là lorsque vous adorez ce que vous faites sur scène, et donc vous pouvez vous attendre à ce que nous ne jouions pas la même setlist tous les soirs.


1) Let's start with the sound that is still a big change compared to previous albums. You said you wanted more organic, less synthetic, but we feel that you have gone further than that .. how did you come to this choice ?



We invested way more time and effort to the different sounds, already from the beginning, with the vision to set the induvidual sounds more or less perfectly before it all went to mixing. Drum vise, we wanted a warmer tone and also have them higher in the mix compared to The Congregation. We ended up with way less distortion on the guitars, way more organic keyboards like Fender Roads, Hammond with Leslie etc…


2) "The Congregation," your previous album was more than well received. Many would have followed in the line of an album that had its success. But you not only change your sound but the new songs are even more melancholic than before. Is your goal musical exploration more than anything else?



Composition wise we worked pretty much in the same way as with The Congregation: starting with making lots of sketches. For Leprous, it has never been a vision to make a new album based on the feedback on earlier songs or fan's expectations. To make our music as authentic and real as possible we need to do exactly what feels right for us self.


3) Can you tell us about the integration of the new guitarist Robin (guitar) and what was his contribution to this new album?



Robin is an old friend of the band, and also the main man behind my old ultimate favorite band «Aspera» (later changed to Above Symmetry). Always been an extremely talented and professional guitar player. He stepped in on the US tour October 2016, and it worked really well. Album wise he came into the process more or less straight before we started recording, but you can definitely hear his great tone, precision and rhythmical feel and touch through several songs.




4) Let’s talk about some songs of the album :



  • When first listen to the album I was impressed by the first notes of « Bonneville » with the minimalist beginning bass plus drums, in a jazz style. Tell us more about that song.


  • Arrangement wise this started as something Einar programmed. The un orthodox bass melody, synthbass and guitars. I remember that this song was the very first I presented to the band when I was supposed to show what my ideas where for the drums. Immediately after playing 2-3 seconds of this beat, I remember Einar said that he knew this was gonna be killer and fit the song and mood perfect.

  • When the song was done we all felt like this would be a very interesting and different opener for the album. Vocals are so soft and melancholic, and we are giving us self long time to build the song and create expectations.
    Recently you played « From The Flame » live. How it as ? Why you choose this song as a video single ?


  • To perform this song live for the first time was a big and strong memory for everyone. First of all, the festival «Be Prog. My Friend» in Barcelona is so unique and there was simply just a magic vibe between us and the audience. Straight after we started playing the intro of From The Flame people where going nuts, and it was such a great energy and experience performing it live for the first time!

  • The last song of the album "The Last Milestone" is quite particular. The band leaves the place to Einar alone for a title only voice and keyboard. Can we know a little more about this song ? Is it Einar alone who composed it ? Is the violin solo a real instrument ?


  • Yes, Einar composed it all alone. Strings first, and then vocals. Our great guest musical on this album, Raphael Weinroth-Brown on Cello (not violin) also got to put his touch on it, but everything was based on Einar’s arrangement.


6) For the previous album, you've toured a lot. The last tour is also immortalized in dvd and cd. "Live At The Rockefeller Music Hall". What can we expect from the new shows ?



We have always gotten very good feedback on our live shows, and how we play live and put the whole show together. As we speak, we’re aiming for optimize all aspects with our live show and will work on creating those unique moments that we all felt on «be Prog. My Friend» festival, also on every tour show. I think I can speak on behalf of most of the professional touring bands that you after 4 weeks on tour, when you do show number 30, often have a tendency to go «auto pilot» and do the same all over again. That magic extra touch you get when you just LOVE everything you do on stage is what we will aim for, and you can expect that we will not necessarily play the same setlist every night.