Interviews ICED EARTH à propos de leur nouvel album ''Incorruptible''
United Rock Nations

09/06/2017
2288 vues


Votre nouvel album sort d'ici quelques jours. Comment vous sentez-vous ?


Nous sommes très excités. Nous sommes toujours ravis de pouvoir sortir un nouvel album, et
celui-ci est super donc oui, on a hâte.


Tu as du vous faire opérer des cervicales en 2015. Te sens-tu prêt à remonter sur scène
comme avant ?


A vrai dire, je suis déjà remonté sur scène en décembre. Nous avons joué ici à Paris, et ça s'est
très bien passé. On a aussi joué au Headbanger, et c'était génial. Je vais vraiment bien et je suis
totalement remis sur pied.


Votre guitariste Troy a du quitter le groupe pour des raisons familiales, peux-tu nous en dire
plus sur votre nouveau guitariste Jake Dreyer ?


On a organisé des auditions sur internet pour trouver un nouveau guitariste, et on a crée un
compte dropbox uniquement pour ça. On a rapidement reçu des centaines de vidéos et on a
sélectionné une poignée de personnes qui nous avait plu. On les a contacté par téléphone, et
arrivé à Jake j'ai tout de suite su que c'était un mec avec qui j'aimerais travailler. On l'a rencontré
et il a fait un travail vraiment super. J'ai hâte de le voir sur scène avec nous.


Vous avez votre propre studio maintenant. Est-ce que ça vous a permis de mieux travailler
sur votre album ?


Oui on a un studio incroyable maintenant. Il est immense, installé dans un entrepôt. On peut aussi
y vivre, c'est une tuerie. Notre situation est parfaite dans la mesure où le monde de la musique est
entrain d'évoluer, et qu'on a un endroit à nous pour pouvoir créer comme on le souhaite. Le studio
et la salle de mixage sont incroyables, tout est fait pour qu'on puisse travailler dans les meilleures
conditions.


Peux-tu nous en dire plus sur la chanson « Black Flag », comment a-t-elle vu le jour ?


On habite tous dans des endroits différents, ça revient cher de tous nous regrouper au même
endroit. J'ai travaillé dessus seul pour la majorité du titre, mais il me manquait l'intro. Luke m'a
envoyé une idée d'intro après le Headbanger Festival où on avait pu se retrouver, et je l'ai testé
sur le reste de l'instrumental qui existait déjà et ça a été une évidence : c'était ce qu'il manquait au
titre. Pour les paroles, ça a été compliqué de réussir à raconter une histoire de pirate sans tomber
dans l'humoristique mais je trouve que j'ai plutôt bien réussi mon pari.


Il y a aussi une histoire derrière la chanson « Brothers », peux-tu nous en dire plus ?


C'est une chanson que Stue voulait faire. Je lui ai demandé quelles idées il avait, et il m'a proposé
une chanson sur notre amitié. Je me suis chargé de la partie musicale, mais nous avons écrit les
paroles ensemble. C'est devenu une chanson vraiment géniale.


Et enfin, peux-tu nous en dire plus sur « Clear The Way (December 13th, 1862) » qui dure 9
minutes ?


Cette chanson rend hommage aux soldats irlandais de la bataille de Fredericksburg et les
sacrifices qu'ils ont du faire. C'est une histoire tragique : ils fuyaient l'Angleterre et espéraient
trouver une nouvelle vie ici aux Etats-Unis. Le pays était en pleine guerre civile, et ils se sont
retrouvés recrutés dans l'armée. Le problème est que les bateaux arrivaient dans le Sud et dans le
Nord. Certains Irlandais se sont donc retrouvés dans l'armée sudiste, et d'autres dans l'armée
nordiste. A Fredericksburg les Irlandais ont donc du s'entretuer, certains ont même refusé de
participer à la bataille. C'est vraiment une histoire tragique, fuir son pays pour trouver une
meilleure vie et devoir tuer ses concitoyens.


Enfin, prévoyez-vous de faire une tournée européenne ?


Oui bien sûr. Pour le moment nous allons faire quelques festivals et une tournée américaine, mais
après un peu de vacances nous viendrons en Europe, c'est sûr. Ce sera probablement vers le
mois de Janvier.