BLACK FOXXES, l'interview promo de ''Reial''
United Rock Nations

01/05/2018
1262 vues

A l'occasion de la sortie de"Reial", le nouvel album de Black Foxxes, nous avons rencontré son leader, chanteur, guitariste Mark Holley.

Voici ce que nous dévoile Mark au sujet de l'aspect mélancolique de ce nouvel opus:
"Une grande partie de l'album a été conçu pendant un voyage en Islande. Pendant le voyage, je me suis surpris à écrire des chansons complètes à partir des paroles, ce que je n'avais jamais fait auparavant: écrire des paroles et ensuite les mettre en musique. C'était un endroit tellement magique. C'est comme si j'étais sur une autre planète. Quand les chansons ont commencé à prendre forme, c'est par une progression toute naturelle qu'elles ont pris une voie avec ce son et pour faire un album, nous voulions mettre plusieurs genres et le rendre plus accessible pour un plus grand nombre de personnes. Nous voulions tout de même rester ambitieux en ajoutant des cordes, des synthétiseurs et de la trompette. Voyager dans des cultures différentes fait réellement des étincelles de créativité dans ma tête."

Pour autant "Reial" conserve également son côté percutant et puissant notamment au niveau des rythmiques. A ce sujet, voici ce que nous déclare Mark:
"L'album a été écrit pour être plus accessible. Pour ce qui est du rythme dans le groupe, on n'est pas vraiment compliqués. Nous essayons de garder les choses au plus simples. Nous avons plusieurs pistes qui sont basées sur le Free Chords. Nous jouons des morceaux qui sont faits pour les accords. Il peut arriver que pendant 5 minutes il n'y ait rien d'autre que des layers encore et encore. Je crois que c'est une chose qui nous distingue des autres groupes. La manière dont on superpose les layers pour rendre le son plus gros pour le rendre plus fort, mais quand nous jouons doucement, il y a beaucoup d'espace, nous n'avons pas peur. Beaucoup de groupes se sentent obligés de remplir l'espace et ils le font tout du long, alors que de c'est beau de laisser de l'espace.

Lors d'une précédente interview que nous avions réalisée l'année dernière, Mark nous avait cité Nick Cave comme étant une influence majeure:
"En effet, une des inspirations pour "Oh, It Had to Be You" serait Nick Cave avec ces layers profonds, quelque chose que je n'avais écrit avant. Je n'avais pas sa confiance en soi, ce toucher, peut-être que cette manière d'écrire les paroles pourrait m'avoir inspiré. Nick Cave m'inspire plus en tant qu'artiste. Maintenant quand je monte sur scène j'ai plus d'assurance et je me tiens différemment. La manière de sortir les choses est importante pour les paroles. Si tu n'as pas d'assurance et si tu ne fais pas un avec les mots que tu chantes, les gens dans la foule ne pourront pas adhérer. J'ai beaucoup appris de lui et une des raisons pourquoi il est si spécial en concert ou sur ses albums c'est qu'il pense ce qu'il dit dans chacune de ses paroles. J'ai écrit cet album avec l'idée que tout aurait une signification pour moi."

Retrouvez l'interview complète ci-dessous.
Traduction : Catherine Tessier (http://translateng.e-monsite.com/)