Interview de Mattias Vanderschueren, responsable du festival ALCATRAZ
United Rock Nations

25/04/2017
367 vues

A l'occasion de sa visite à Paris, la rédaction de United Rock Nations a rencontré Mattias Vanderschueren, l'un des responsables du Festival ALCATRAZ qui se déroulera le 11, 12 et 13 aout 2017 à Courtrai, Belgique. Cette année l'affiche est particulièrement explosive avec des groupes comme Korn, Amon Amarth, Trivium, Doro, UFO, Saxon, Testament, Death Angel, Paradise Lost, Krokus et bien d'autres.

1) Cette année, c'est la 10ème édition de l'Alcatraz Fest. Quoi de neuf ?

Oui, cette année sera la première fois que l'on aura deux scènes sur le festival ! Il était d'ailleurs temps qu'on le fasse car dans la programmation, il y a plusieurs groupes que l'on tenait vraiment à faire jouer de nuit, ou tout du moins dans le noir. Il y a des styles de Metal dont les concerts passent mal en plein soleil.
On a donc opté pour un grand chapiteau prévu pour accueillir environ 5.000 personnes et qui sera également décoré aux couleurs du festival. C'est un gros investissement, comme l'a pu être à l'époque la mainstage. C'était une étape nécessaire pour nous, de pouvoir ainsi programmer deux fois plus de groupes qu'avant.

2) Quand vous avez eu cette idée de festival, pensais-tu qu'il y aurait une telle évolution à ce genre ?

À l'époque le directeur du festival, Filip Nollet était déjà en poste. Le festival existe depuis 10 ans mais au moment où je suis arrivé dans l'équipe, il connaissait quelques difficultés.
Le plus gros problème étant que le festival avait lieu en salle alors que tous les groupes veulent jouer en plein air durant l'été. Du coup, on a dû déménager de la petite ville de Deinze pour trouver un nouveau site.
Je suis ami avec le maire de Courtrai (Kortrijk, en flamand), qui s'avère aussi être un grand fan de Metal, on a donc eu la chance de pouvoir déplacer le festival dans cette ville et de pouvoir l'organiser en plein air pour la première fois !
C'est donc à cette époque-là que j'ai rejoint l'organisation du festival et depuis je fais tout pour les aider du mieux que je peux. Grâce à ce déménagement, on a pu augmenter la capacité d'accueil et aussi organiser l'événement sur plusieurs jours.

3) Ce festival semble être à taille humaine; c'est le but recherché ?

Sur les 5 premières années, la jauge était limité à 2.000 spectateurs mais ils avaient réussi malgré ça à proposer de très belles affiches pour un si petit festival. Actuellement, on est toujours en croissance, mais on ne cherchera jamais à dépasser un certain point. On tient à rester un festival de taille moyenne.

4) Ce festival a très bonne presse auprès des festivaliers et des professionnels du genre, y a t il quelque chose à quoi tu attaches une importance particulière ?

On va également s'organiser pour qu'il n'y ait aucun chevauchement entre les deux scènes : c'est quelque chose que nos festivaliers souhaitent. Un festival à taille humaine se doit d'être confortable dans tous les sens du terme : ne pas avoir à courir entre deux concerts en fait partie et, si on le souhaite, pouvoir voir la totalité de l'affiche aussi ! On prévoira donc des battements de 5-10 min entre les groupes.

ALCATRAZ

5) Comment sélectionnez-vous les groupes ? Juste parce que vous les aimez ou parce qu'ils ont une actualité ?

On a toujours cherché à proposer un panel complet de styles de Metal. Après les gens nous ont associé dès le début de l'Alcatraz avec le Thrash Metal, en faisant le raccourci avec San Francisco, la Bay Area et la Californie, et c'était vrai. Mais au fil des années on a commencé à faire jouer des groupes extrêmes comme Immortal par exemple.
La scène sous chapiteau sera justement orientée Metal extrême. Cette année, on aura de tous les styles : Thrash, Death, Black, Hard-Rock, Heavy... Et même du Nu-Metal avec Korn ! Pour le futur, je pense même qu'on essaiera d'aller encore plus loin dans la diversité. On espère pouvoir ainsi faire faire de belles découvertes à nos festivaliers, dans des styles qu'ils n'ont pas l'habitude d'écouter.

ALCATRAZ

6) Y a t-il un groupe que tu rêves d'avoir et que tu n'as toujours pas réussi à programmer ?

Je pense que ce ne serait pas que mon choix mais celui de tous mes collègues de l'organisation. On aurait tellement adoré pouvoir faire jouer Motörhead à l'Alcatraz. J'aurais pu te répondre aussi bien Metallica mais ce serait une connerie car premièrement, ce serait impossible et deuxièmement, on souhaite rester un festival de taille moyenne.
Pour Motörhead, on a malheureusement manqué de temps, je pense que cette année on aurait atteint la taille suffisante, niveau affluence, pour pouvoir se permettre de les accueillir. Mais il y a d'autres groupes auxquels on pense, comme Scorpions, des groupes qui sont à notre portée. Mais on ne parle pas d'avoir un jour Iron Maiden. On est réaliste et on n'a pas de problème avec ça ! Si jamais on avait envie de les voir, on irait au Graspop !

7) Il y a beaucoup de festivals durant l'été (Hellfest, Wacken etc...). Qu'est ce que l' Alcatraz a de différent ?

Le site du festival a une capacité maximale comprise entre 15 à 20.000 spectateurs. Pour cette année, afin de pouvoir proposer la meilleure qualité d'accueil aux festivaliers, on se limitera à 12.000 personnes par jour, voire 15.000 grand maximum. Ce sont nos prévisions en tout cas.
Donc, dans le futur, nous aurons la possibilité de pouvoir accueillir plus de monde si nécessaire. D'autre part, nous avons un contrat d'exclusivité avec la ville de Courtai, et nous participons, entre autres, aux investissements au niveau des infrastructures, ce qui nous permet d'envisager un futur agrandissement ici. Mais comme je te l'ai déjà dit un peu plus tôt, nous avons aussi la volonté de rester un festival de taille moyenne.

ALCATRAZ

8) Les styles de musique sont très variés cette année !

Oui, nous avons toujours eu cette volonté de s'élargir, de s'ouvrir à tous les styles et aussi d'essayer d'attirer un public plus jeune. Je pense qu'il ne faut vraiment pas qu'on ait peur de s'écarter du Heavy et du Thrash pour notre programmation.
Au sein de notre structure, en plus du festival Alcatraz, nous nous occupons en parallèle du magazine Rock Tribune, qui est le seul magazine belge dans le genre. Et pour ainsi dire, tous les groupes dont on parle dans ce magazine peuvent potentiellement se retrouver à l'affiche du festival, même ZZ Top ! Bon ils ne sont pas disponibles cette année, ils font autre chose en Belgique. Tout ça pour te dire que nous n'aurions aucun souci à programmer des groupes allant du Death le plus extrême jusqu'au Blues Rock.

9) Connaissez vous la proportion de festivaliers français qui viennent au festival ?

Lille est à quelques kilomètres de Courtrai et on espère chaque année pouvoir accueillir de plus en plus de festivaliers venant de France. Il faut simplement que les metalleux français se rendent compte à quel point Courtai est proche de chez eux. On communique maintenant le maximum possible en français, en plus de l'anglais et du néerlandais, on a Franck qui a rejoint notre équipe et il fait ça très bien. Voila, pour tout dire : on est impatients de vous accueillir !

Propos recueillis par Greg Lambert (United Rock Nations)