Wanderer
Carmziofa
Journaliste

HEAVEN SHALL BURN

12 titres
Melodic Death Metal/Metalcore
Durée: 53 mn
Sortie le 16/09/2016
2221 vues
On ne présente plus Heaven Shall Burn, le combo allemand mené depuis 1996 par Marcus Bischoff au chant, Maik Weichert à la guitare et Eric Bischoff à la basse et son death/metalcore. En effet Heaven Shall Burn enchaine de très bons albums et aura réussi la superbe performance de classer "Veto", son précédent opus sorti en avril 2013, à la 2ème place des charts allemands.

C'est vous dire toute l'attention que l'on porte à "Wanderer"' le 8ième opus du combo, mixé et masterisé par l'incontournable Tue Madsen ornant une pochette somptueuse, œuvre du photographe Christian Thiele. Coté musique, la recette de Heaven Shall Burn est toujours aussi efficace: des riffs de guitare et une rythmique (avec le batteur live, Christian Base, qui a définitivement intégré le groupe et qui enregistre son premier album studio) très orientés Metalcore et une voix plutôt proche du métal extrême.

Parmi nos titres préférés notons "Bring The War Home", sa rythmique et ses riffs de guitare explosifs, "Save Me"' son bpm lent du début, son côté noir sur le plan musical (mais plein d'espoir dans ses textes "nobody can save you other than yourself") et "The Cry Of Mankind", la pièce maîtresse de plus de 7 minutes avec sa longue intro instrumentale (2mn30), sombre et lente.

Alors bien sur, l'album ne se limite pas à ses trois titres. Heaven Shall Burn tisse sa toile sombre et malsaine sur le titre d'ouverture "The Loss Of Fury", accèlère le tempo sur "Passage Of The Crane" (et son refrain dans l'esprit Death) et nous délivre son metalcore habituel sur "Downshifter", "Prey To God" et "Corium".

Même si "Wanderer" ne révolutionne pas le genre, Heaven Shall Burn confirme sa place parmi les groupes de death/metalcore qui comptent.

HEAVEN SHALL BURN
Plus d'infos sur HEAVEN SHALL BURN
Melodic Death Metal/Metalcore