Vengeance
Shades Of God
Journaliste

DREADFUL FATE

«Dreadful Fate appuie là où ça fait mal grâce à sa vélocité et sa science du riff malsain pour offrir un album de tradition qui répond à cent pour cent au difficile cahier des charges du Black Thrash old school»

8 titres
Black / Thrash Metal
Durée: 27 mn
Sortie le 15/06/2018
429 vues

Dans le Metal, il y a des mélanges qui prennent biens, à l'image du Thrash et du Black. Deux styles différents sur la forme mais qui ont de nombreux points communs et qui, une fois alliés, s'avèrent totalement destructeurs. Les Scandinaves de Dreadful Fate délivrent une musique dans cette veine, celle du bon vieux Black / Thrash fait à l'ancienne qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les dents.

Bien que formé en 2017, Dreadful Fate n'est pas un groupe de jeunots puisque dans ses rangs figurent des membres et ex de Deströyer 666, Benediction, Centinex, Demonical, Entombed A.D., ou encore Merciless, Asmodeus et Hellfire. On peut donc affirmer que nous sommes là en présence de mecs ultra chevronnés pour qui balancer des décibels est une véritable façon de vivre. Après un succulent EP, « The Sin of Sodom » paru l'an dernier, les gaillards passent à la vitesse supérieure avec leur premier album au nom on ne plus évocateur : « Vengeance ». Un opus qui s'inscrit dans la tradition old school, 8 titres, pour moins de 30 minutes de déluge sonore qui ne s'encombre pas de superflus, Dreadful Fate va droit à l'essentiel sans se poser la moindre question. Riffs assassins, batterie démoniaque et vocaux de possédés, l'éponyme cueille à froid, et la suite tout autant, 'Death Sentence' arrache tout sur son passage, 'Altar of Cruelty' en remet une couche et que dire de 'Unholy Lust' qui fleure bon les premiers Sodom à plein nez. Dreadful Fate appuie là où ça fait mal grâce à sa vélocité et sa science du riff malsain pour offrir un album de tradition qui répond à cent pour cent au difficile cahier des charges du Black Thrash old school. Mais attention, n'allez pas croire pour autant que « Vengeance » est un opus bête et méchant qui ne fait que reprendre les anciens codes pour se la jouer mode revival. « Vengeance » c'est bien plus que ça, il suffit d'écouter 'Witches Hammer' et 'Hour of Reprisal' pour en être convaincu, en plus de l'avalanche de décibels de délicieux soli viennent ponctuer les nombreux changements de rythmes dans une ambiance totalement luciférienne. Si Sodom et Slayer avaient fait des rejetons, l'un d'eux s'appelerait probablement Dreadful Fate, tant l'influence de ces deux géants se retrouve à l'écoute de ce disque certifié sans aucun temps morts.

Dans sa catégorie, Dreadful Fate en impose un maximum et offre avec « Vengeance » un album de grande qualité, certes sans surprises mais totalement maîtrisé. Il n'y a plus qu'à monter le volume à fond et headbanger comme il se doit, attention à la nuque ça risque de faire très mal.

DREADFUL FATE
Plus d'infos sur DREADFUL FATE
Black / Thrash Metal