CHIRO
Plus d'infos sur CHIRO
Metal Alternatif

Tunnel
The Effigy
Journaliste (Belgique)

CHIRO

«CHIRO confirme sa place de groupe culte avec ce nouvel album !»

11 titres
Metal Alternatif
Durée: 39 mn
Sortie le 10/11/2017
515 vues
Le groupe danois CHIRO est proche de ses trente années d'existence si l'on prend le départ de la formation à Esbjerg en 1989 sous le nom de SINISTER. Il sera respecté de la scène metal danoise durant les 90's et modifiera son nom par deux fois avant d'enfin arriver au nom définitif de CHIRO. Malheureusement en 2000 le groupe jette l'éponge et se sépare. Absent pendant treize ans, le groupe revient de temps à autres donner un concert ci et là avant de se décider de s'y remettre sérieusement. En 2016 et 2017, les membres se rendent donc au Death Island Studio pour enregistrer un tout nouvel album « Tunnel ». Le sludge-metal-70's rock du groupe est de retour au grand bonheur des fans.

Une belle lourdeur oppressante annonce un « Supreme » nous faisant découvrir le monde musical de CHIRO. Le groupe est doté d'un bon son assez cru mais puissant. La voix prédomine l'ensemble de ce croisement entre rock underground et metal. Un très bon solo de guitare fait prendre conscience que le groupe possède du feeling en plus de sa technique. Le titre éponyme fait la part belle à un son plus fuzz. Ce mid-tempo aux riffs simples possède une personnalité forte grâce aux sons employés par le groupe.

Plus rapide et hardcore, « Ben » démontre une volonté de ne s'écarter d'aucun plaisir et de se moquer des genres bien précis. De toute manière le son rassemble les influences diverses sous une même bannière. Titre court et efficace tout comme le plus groovy « Dozer » qui rappellera certains groupes garages des année 90's. Se moquant des genres, un break bien lourd et se terminant sur une touche Alice In Chain vient bouleverser la donne avant de revenir au thème phare du titre.

Un long début à la basse et « Womb » se découvre à nous avec un grand nombre de parties variées. La tendance Biohazard se remarque assez bien par moment mais pas que, en effet Chiro donne toujours un petit truc en plus. « Porcus » dégage un parfum plus rock'n'roll avec en prime encore un très intéressant passage solo. Si le doom-hardcore existait « Flow » en serait le représentant pour une bonne part. Le titre est bien prenant et l'on s'en délecte de bout en bout.

Guitare en effet reverb, basse et voix pour le très court « Storm ». Cet intermède musical tombe à point avant de repartir sur le plus groove et spatial « Burning » qui voyage entre le calme et la puissance. Le groupe se veut toujours original malgré ses nombreuses influences marquées dans les traces du passé. « Cousteau » quand à lui nous refait exactement le même coup que l'intermède précédent mais en plus court avant de découvrir le titre de clôture « Bender ». Pas loin d'une minute d'effet guitare avant d'entendre la batterie lancer son jeux carré et lourd. La voix me rappelle le regretté Dave Brockie de Gwar quand elle s'énerve et dans sa manière de raconter son texte. Un bon titre bien lourd.

Avec cet album CHIRO confirme son talent, son style et garde sa place de groupe culte. Peu de gens en parlent mais ils ont une importance certaine dans la scène musicale underground. Malheureusement des groupes à forte personnalité restent souvent sur le carreau au niveau du succès des ventes, surtout à l'échelle mondiale. Qu'importe, si vous vouliez savoir si le groupe nous offrait un nouvel album de qualité, vous pouvez être rassuré et vous jetez immédiatement sur votre carte bancaire pour passer commande.