True Capacity
Maitre Jim
Journaliste

ASTPAI

«La vraie capacité d'ASTPAI, c'est d'interpréter un post-punk mélodique, doux et agréable. Leur nouvel album s'appelle True Capacity et sort dans quelques jours.»

10 titres
Punk Rock
Durée: 35 mn
Sortie le 22/06/2018
2104 vues
SHIELD RECORDINGS

ASTPAI est un groupe de punk / rock autrichien, originaire de Wiener Neustadt, à quelques dizaines de Km de Vienne. Pour le quatuor, l'aventure a commencé en 2001. Le temps pour eux de sortir quelques démos et leurs premiers albums, c'est en 2005 que le groupe commence à se faire remarquer hors de ses frontières. Et depuis, les autrichiens partiront de nombreuses fois en tournées un peu partout en Europe et même aux States, en tant que headliners. C'est assez rare pour être souligné, étant donnée la profusion de groupes du genre outre-Atlantique.
A partir de 2014, ASTPAI se paiera même le luxe d'apparaître sur les affiches de superbes festivals punk et apparentés comme le Groezrock en Belgique, le Punk Rock Holiday en Slovénie et le Fest à Gainesville, en Floride. Pas mal aussi !
Ce nouvel album, True Capacity, est le 6ème du groupe et arrive après 4 ans d'attente. Alors, qu'est-ce que ça donne ?


Eh bien, découvrir ASTPAI, c'est rentrer dans une ambiance musicale à la Menzingers, Flatliners, Donots. C'est-à-dire que musicalement, le groupe joue un punk rock mid tempo et très mélodique qui laisse une grande place aux vocalises. Du post-punk en somme. A distinguer du street punk à l'anglaise, du punk à roulettes californien ou du HC punk furieux. Là, les morceaux sont mûrs et posés. Les instruments s'expriment bien, les mélodies sont bien descendues par les guitares et la voix est un peu rugueuse, juste de quoi amener un petit fond de mélancolie d'automne (Vs. le soleil d'été du pop-punk US).
Tous les morceaux se retrouvent dans ce schéma de belle composition mélodique et assez lente où les intros sont soignées. Peut-être à part Rotten Bait, le titre d'ouverture, qui est un peu plus rapide que le reste de l'album, une fois sa belle intro passée. Que ce soit sur Best Years, Falling Trees ou Feel Your Pain, les guitares sont bien mises en avant et se complètent bien avec des riffs différents mais tout en douceur.
La batterie est très soft; douce et appliquée, mais avec plein de changement de rythmes, comme sur Wear And Tear ou Lottery. La basse, elle reste sobre et constante, elle tient la cadence en fond sonore. Le chanteur Zock peut donc en profiter pour poser ses vocalises enrouées.
Finalement, deux chansons se démarquent de cet ensemble tout en douceur : True Capacity, plus abrasive, plus hardcore et plus courte aussi. Sur ce titre éponyme, la voix âpre du chanteur nous ramène presque à du punk garage / street punk / HC. On profite même de la basse qui gronde sur l'intro. Vraiment intéressant d'ailleurs ! Ensuite, le très bon morceau de clôture, celui lui laisse la dernière marque dans la tête de l'auditeur : Body Parts. Après une belle intro planante, ASTPAI accélère avec un gros riff bien rapide. La structure du morceau fait penser à un genre de prog punk à la A Wilhelm Scream, la voix plus rauque, avec de belles parties de guitares et des changements de rythme. Une superbe note finale !


True Capacity est donc un 10 titres tout en douceur et en mélodies. L'album est très homogène mais plutôt bien fait et donc agréable à l'écoute. Ce n'est jamais simple de rentrer pleinement dans ce type de punk-rock, plus lent que les standards. Mais bon, faut-il bien qu'il y ait des règles au punk-rock. On connait tous la réponse, pas vrai ?