Trouble Maker
Carm Ziofa
Journaliste

RANCID

«Avec ''Trouble Maker'', Rancid démontre en 37 minutes qu'il est le roi du punk-rock qui balaye tout sur leur passage ! Un grand bonheur !»

17 titres
Punk
Durée: 37 mn
Sortie le 09/06/2017
570 vues
Les punk-rockers de RANCID reviennent avec un neuvième album intitulé "Trouble Maker". Fondé en 1991 par Tim Armstrong et Lars Frederiksen, le quatuor a toujours revendiqué son côté underground et Rancid est au punk ce qu'AC/DC est au rock: c'est à dire une valeur sure. On sait pertinemment que lorsqu'on écoute un album de Rancid on aura du Rancid et rien d'autre que du très bon Punk-Rock.

17 titres pour 37 minutes ça vous donne l'état d'esprit des Californiens : "straight right", tout droit, guitares à fond et on ne soulève pas le pied de la pédale parce c'est ça qu'on aime !

A fond la pédale, on a dit ! Et c'est bien le cas avec des titres tels que "Track Fast" (rien que le nom suffit pour comprendre en 58 secondes), "Ghost Of A Chance", "Street Punk Troublemaker", ou "All American Neighborhood", pour ne citer que ceux-là.

Et puis on finit par rester sous le charme du magique "Where I'm Going", un ska-punk démoniaquement irrésistible, une sorte d'hommage à ce mélange mis en évidence à la fin des années 70 en Angleterre.

D'autres titres se démarquent par leur style moins "straight right" tels que "Farewell Lola Blue", "Bovver Rock And Roll" (plus proche de l'esprit T-Rex que Punk-Rock), et "Say Goodbye To Our Heroes" (dans l'esprit Ramones).

L'album se termine comme il a commencé avec un brulot au titre évocateur, "This Is Not The End".......et on s'en réjouit !

Avec "Trouble Maker", Rancid démontre en 37 minutes qu'il est le roi du punk-rock qui balaye tout sur leur passage ! Un grand bonheur !