Rabbits'Hill pt.2
Seb Gallagher
Journaliste

TRICK OR TREAT

11 titres
Power Metal
Durée: 60 mn
Sortie le 08/07/2016
2285 vues
Quatre ans après "Rabbits' Hill Pt1", voici le grand retour des italiens de Trick Or Treat avec "Rabbits' Hill Pt 2". Groupe de power metal formé à Modena en 2002, ils reviennent avec un quatrième album, suite logique au précédent. Avec un playade de guest en prime, car ce n'est ni plus ni moins que Sara Squadrani (Ancient Bards), Tim "Ripper" Owens (ex-Judas Priest, ex-Iced Earth, ex-Yngwie Malmsteen) and Tony Kakko (Sonata Arctica) qui apparaissent tout au long du quatrième volet de nos italiens. Le son et les fans seront-ils au rendez-vous de ce super groupe italien?

Ouvrant le feu par un brulot Power Metal, à l'instar de "Inle' (The Black Rabbit Of Death)", nos italiens ne lésinent pas sur le gros son. Avec dès les premières notes des riffs accrocheurs et ravageurs bien soutenus par une rythmique puissante, nous force à constater que l'efficacité et la puissance sont au rendez-vous dès le premier titre.

Petit gazouli d'oiseau, et là démarre une belle power ballade. "Together Again", malgré son calme, est plutôt bien composé et efficace, à la limite entêtante. De bonnes mélodies et une batterie complexe malgré le calme du morceau. Un beau démarrage pour les deux premiers titres qui sont passés entre nos oreilles.

Et là, c'est à l'excellentissime "Coudrider" de venir à nous, et ça se passe plutôt bien, mélodie et refrain entêtants, une basse bien ronflante au début de ce titre que l'on peut considérer sans équivoque comme l'un des tubes de cette galette.

Quelques notes de piano et nous voilà sur "Never Say Goodbye", encore une belle ballade qui une fois rentrée par nos oreilles n'en sort plus, surtout à l'entrée au chant de la belle Sara Squadrani qui apporte encore un plus à ce super titre plein de nostalgie et de mélancolie. Une douceur bien contrastée avec des riffs percutants et puissants qui donnent rondeur et efficacité au morceau incroyable. Et quand la voix d'Alessandro vient se mélanger à celle de Sara, Trick Or Treat nous transporte et nous fait adopter cet opus sans hésitation.

Après des morceaux plus "gentils", c'est à une douce brutalité que vient le tour d'arriver, et là rien de tel que le grand Tim "Reapper" Owen de venir prêter main forte à notre quatuor italien pour une efficacité et une puissance à toute épreuve. Tranchant comme des lames de rasoir, les riffs mariés aux deux voix puissantes et complémentaires, sans oublier un rythmique implacable qui rend ce morceau encore plus intéressant et puissant.

Quelques titres plus loin, c'est au tour du dernier guest de faire son apparition à l'instar de Tony Kakko qui sur un "United" riche et coloré apporte sa patte, et un petit plus à cet album et au titre qui est incroyablement bon. Encore une fois un instrumental propre et plus qu'efficace nous transporte à 200% dans l'univers de notre quatuor italien qui nous fait largement oublier qu'à la base ils étaient un tribute band de Helloween.

Pour conclure cet opus de toute beauté, un doux "Last Breath" commençant tout calmement par une guitare acoustique et le chant d'Alesandro accompagné de ses cœurs qui sont vite pris par une excellente explosion musicale qui nous donne déjà envie de revenir au début de ce super album pour le réécouter tellement tout est bon et rien n'est à jeter.

Onze super titres tous aussi bons les uns que les autres, voilà ce qui résume cette galette. Des guest venant donner un plus à ce "Rabbits' Hill Pt 2", rien est à redire. Des parties efficaces nous transportant du début à la fin dans un grand album de power metal, on ne pouvait en demander plus.
Quatre ans après la première partie, on ne peut qu'être satisfaits de la seconde. Une galette à se procurer de toute urgence car elle ne fera qu'embellir votre discothèque!


TRICK OR TREAT
Plus d'infos sur TRICK OR TREAT
Power Metal