JOHANNES MARIA KNOLL
Plus d'infos sur JOHANNES MARIA KNOLL
Instrumental

Transcended
Herger
Journaliste

JOHANNES MARIA KNOLL

«Un album instrumental qui ravira les fans de Guitar Hero et de maîtrise technique.»

17 titres
Instrumental
Sortie le 14/10/2016
424 vues
HOUSE OF RIDDIM PRODUCTIONS
Chez United Rock Nation, on donne sa chance à tout le monde. Et c'est le cas avec cet album appelé ''Transcended'', créé il y a plus de un an et demi. C'est l'oeuvre du guitariste-compositeur et accessoirement claviériste Johannes Maria Knoll. Ce musiciens australien qui s'est exilé en Autriche à une carrière de plus 25 ans. Il nous propose avec deux musiciens du cru un album cent pour cent instrumental où la guitare est reine dans un registre Hard Rock.

Sur ces 17 morceaux, Knoll compose une musique axée sur la guitare et nous montre toute sa maîtrise et sa dextérité au manche. Avec cet album, ce musicien se veut être l'héritier des plus grands guitaristes ou guitar heroes qui ont composé des albums-hommage à la gratte, comme a pu le faire en son temps Jeff Beck ou plus récemment Satriani, Vai ou Van Halen .

Et il ne s'en sort pas mal, dans un style où la maîtrise est maître mot. Pour ma part, je ne suis pas un grand fan de démonstration car la guitare doit être un élément majeur mais qui doit être au service du titre. Ici, c'est plutôt le cas même si sur certaines pistes, on remarque qu'il va nous en mettre plein la vue avec des soli techniques. On pourra juste regretter l'absence de chanteur.

L'album est composé de 17 titres aux feelings différents. Sur certains, on se retrouve à écouter quelque chose de plus Hard avec des titres comme ''Creation'' et ses gros riffs mêlés à des nappes de claviers. A l'opposé un titre comme ''Resurrection'' est plus atmosphérique et on y ressent un certain feeling.

''The Sermon of The Mount'' est différent, avec une base plus blues rock mais cela à pour but de démontrer que Knoll à du talent. Un morceau comme ''The Great Flood'' à été composé dans un registre plus moderne, ce qui est très intéressant. J'apprécie particulièrement le titre ''Confusion of Tongues'' mélange de riffs energiques, de lignes de grattes plus mélodiques et guitares seventies.

Je finirai par le très mélodique ''Joy'' à l'esprit jazzy et le planant ''His First Coming'' que n'aurait pas renié des Gilmours, Mark Knofler ou Steve Howe.

Un album instrumental qui ravira les fans de guitar hero et de maîtrise technique.