Time & Space
Maitre Jim
Journaliste

TURNSTILE

«Turnstile brouille les pistes, pour notre plus grand bonheur ! Un album aussi dingue que le groupe sur scène !»

13 titres
HardCore
Durée: 25 mn
Sortie le 23/02/2018
3473 vues

Les kids de Baltimore sont de retour ! Après un excellent premier album sorti en 2015, le groupe hardcore groovy revient avec Time & Space, qui porte bien son nom d'ailleurs. Adeptes de prestations live hallucinantes, Turnstile est définitivement un groupe de scène. Mais le quintet est retourné en studio pour donner une suite à Nonstop Feeling. Toujours avec ce son incroyablement old school pour un si jeune groupe.

Avec Turnstile, c'est tout l'héritage du HC East Coast des 80s / 90s qui se retrouve dans nos oreilles. Entre le punch de Bad Brains, le mystique de Shelter, la hargne de Snapcase, le classicisme de Gorilla Biscuits, Turnstile a su ajouté ce qu'il faut de groove et de folie pour se faire un joli nom sur la scène hardcore.

A la première écoute, l'album surprend. Habituellement, le HC ne souffre que peu d'originalité. Mais là, le groupe frappe fort : plein d'effets spéciaux, quelques samples, 2 morceaux instrumentaux WTF lounge (Bomb) et bossa nova (Disco) et des incursions sur des styles musicaux très éloignés de ce qu'on entend sur la scène HC.
Bien sûr, Time & Space reste un album hardcore punk, résolument basique. Dès les premières vocals de Real thing, je me suis d'ailleurs demandé si Snapcase n'était pas revenu aux affaires. Cette espèce de puissance vocale aigüe et haute qui déchire. Surtout avec ce rythme mid tempo bien frappé, à la Energy dome… Ça commence bien, et ça se poursuit très bien même sur Big smile dans un pur style hardcore… jusqu'à ce petit riff rock n roll garage en plein milieu de la chanson. Première surprise.
Tout au long de l'album, Turnstile nous gratifiera de compos tantôt hargneuses et directes comme (Lost another) piece of my world et Can't get away, tantôt… spatiales ! Sur I don't want to be blind, c'est le groove signature du groupe tout posé avec une basse dingue et un chant aérien. Sur Come back for more, une guitare plane totalement pendant que l'autre assure les riffs furieux, le tout sur un beat déchaîné. Et sur Right to be, on a carrément droit à des sons venus d'une autre galaxie et des samples !

Verdict, Time & Space est un superbe album HC old school estampillé côte Est des US. Des riffs simples, une alternance de rythmes rapides et de breaks mid-tempo et un chant agressif ; tout ce qu'il y a de plus classique. Même la production fait sonner les morceaux à l'ancienne. Certainement cette reverb permanente sur la voix… Mais ce qui fait le charme de Turnstile, c'est sa capacité à incorporer des éléments nouveaux et originaux dans sa musique. Jamais là où on les attend ! Et ça marche fort. Vivement le prochain concert !!!