The Ones Who Came Back
Shades Of God
Journaliste

STORM UPON THE MASSES

«Storm Upon The Masses a cette faculté à exécuter son Death Metal avec beaucoup d'élégance tout en écrasant ce qui se présente sur son passage (et ce n'est pas évident à faire)»

11 titres
Brutal Death Metal
Durée: 37 mn
Sortie le 23/03/2018
4134 vues

Dolorem Records est l'un des labels français de Metal Extreme qui fonctionne exclusivement au coup de coeur. Un fonctionnement comme un autre après tout, qui permet de se faire plaisir tout en donnant un coup de projecteur sur des groupes intéressants, composés de passionnés. La nouvelle sortie du label est le premier album des Belges de Storm Upon The Masses, le nommé 'The Ones Who Came Back', une formation qu'on nous annonce proche de Hour of Penance, Hideous Divinity et Krisiun, rien que ça.

Effectivement, le ''press-kit'' n'a pas menti, Storm Upon The Masses évolue bien dans un registre Death Metal plutôt old school et très brutal. 'The Ones Who Came Back' c'est 11 titres de pur Brutal Death pour un peu plus de 37 minutes qui passent à la vitesse de l'éclair tout en prenant soin de percuter un auditeur qui pourrait vite être sonné s'il n'est pas averti. Mais n'allez pas croire que les Belges font dans le bête et méchant pour autant, bien au contraire, à l'image d'Origin, Suffocation ou Vader, Storm Upon The Masses a cette faculté à exécuter son Death Metal avec beaucoup d'élégance tout en écrasant ce qui se présente sur son passage (et ce n'est pas évident à faire). Des propos qui s'illustrent à merveille avec les excellents ''Last Rite'', ''Rising Darkness'' ou encore ''Skullfucked'' où des riffs massifs et des blasts surpuissants déboulent à une vitesse ahurissante, tout en étant contrebalancés par des passages mi-tempo d'une lourdeur incroyable sur un growl puissant et profond. Pour sûr, Storm Upon The Masses maitrise parfaitement son sujet et envoie des titres joués au millimètre sans rien laisser au hasard, si c'est franchement brutal on sent bien que les Belges possèdent un certain savoir-faire et ne souhaitent pas uniquement en mettre plein la vue, mais aussi dégager un style et une identité propres. Les autres aspects intéressants de 'The Ones Who Came Back' sont sans hésitation son excellente production signée Stefano Morabito du 16th Cellar Studio et l'artwork qui est lui une oeuvre de artiste Daemorph (Avulsed, The Black Dahlia Murder). Ces deux éléments sont une belle plus value qui renforce quelque part l'identité et la crédibilité de Storm Upon The Masses, tout cela fait de 'The Ones Who Came Back' un excellent premier album qui transpire le travail acharné.

Au moment de faire le bilan, on ne peut que saluer Dolorem Records pour son flaire et Storm Upon The Masses pour sa prestation. 'The Ones Who Came Back' est très probablement le début d'une belle aventure pour un groupe qui a de l'allure, des idées et surtout un sacré potentiel.
STORM UPON THE MASSES
Plus d'infos sur STORM UPON THE MASSES
Brutal Death Metal