FIT FOR AN AUTOPSY
Plus d'infos sur FIT FOR AN AUTOPSY
Deathcore

The Great Collapse
United Rock Nations

FIT FOR AN AUTOPSY

«Fit for an Autopsy signe un des meilleurs albums de Deathcore de ce début d'année !»

9 titres
Deathcore
Durée: 41 mn
Sortie le 17/03/2017
7150 vues







La Chronique de Julien Pingenot
Journaliste








Depuis le début de cette année, la scène Deathcore se porte bien comme avec la sortie du nouveau Aversions Crown – Xenocide (au passage, excellent album) et les quelques prochaines sorties comme la possible sortie du premier album des russes de Slaughter The Prevail ou encore un nouvel album pour Oceano. Mais aujourd'hui, on va se concentrer sur le nouveau Fit for an Autopsy !

Fit for an Autopsy est une formation américaine de deathcore formée en 2008, avec la particularité de compter trois guitaristes, et compte un Ep et quatre albums studios dont « The Great Collapse ».

L'album s'ouvre avec « Hydra », un morceau qui gagne progressivement en puissance et est une bonne introduction à la déferlante que va être l'album, lourd et sombre. « Heads Will Hang » commence puissamment avec ce riff d'introduction surpuissant et étriqué, qui est personnellement mon préféré. De plus, ce morceau introduit les chants « clairs », même si je ne suis pas pour un deathcore avec des chants clairs présents dans tout les morceaux (hein Suicide Silence...) ici ils servent de chorus et donnent de la dynamique aux morceaux, de plus ils ne sont que très rarement utilisés au cours de l'album.

« Black Mammoth » et « Terraform » sont du même acabit, puissants et qui se démarquent des autres morceaux, mention spéciale au refrain de « Black Mammoth » surpuissant grâce aux choeurs qui donnent une plus grande ampleur à l'ensemble.

« Iron Moon » marque la moitié de l'album,et est un des morceaux les plus violents de l'album (même si l'ensemble est violent), le morceau est beaucoup plus direct et sans fioriture. De gros riffs accompagnés par de puissants blast. « When The Bulbs Burn Out » vient calmer le jeu avec son introduction lancinante et planante, le tout accompagné d'une voix faisant le constat des ravages de l'homme sur Terre, notament du réchauffement climatique. Cette idée est illustrée grâce aux magnifique artwork d'Adam Burke.

« Too Late » revient nous remettre quelques mandales. « Empty Still » est un morceau beaucoup plus calme et plaintif. En effet, le morceau commence très simplement et progressivement prend de la consistance avant d'exploser vers le milieu de la piste avec un refrain au message clair :  « I never wanted to live in a world that will kill me ».

« Spiral » marque la fin de l'album et comme « Iron Moon » c'est un morceau surpuissant. De plus, il arrive à faire la synthèse de tout ce que le groupe a proposé au cours de l'album, des riffs complexes, des blasts puissants et des growls maîtrisés.

Fit for an Autopsy revient plus puissant que jamais avec des morceaux maîtrisés, variés et signe un des meilleurs albums deathcore de ce début d'année 2017.









La Chronique de The Effigy
Journaliste








Voici donc le retour des maîtres du deathcore venant du New Jersey aux U.S.A. . Le groupe dont la stabilité de line-up n'est pas de tout repos a vu le jour en 2008, année qui verra également la sortie de la première démo. Le premier e.p. « Hell On Earth » sortira l'année suivante mais il faudra attendre 2011 pour qu'enfin un album « The Process Of Human Extermination » voit le jour. Le second album « Hellbound » ne se fait pas attendre par contre avec une sortie moins d'un an plus tard.

Le chanteur Nate Johnson quitte le groupe et c'est Greg Wilburn de Devastated qui le remplacera temporairement. Le troisième album « Absolute Hope Absolute Hell » sortira en 2015 avec le nouveau chanteur du groupe, Joe Badolato. Depuis le groupe a continué de tourner avec d'autres tel que Aborted, Thy Art Is Murder, Fallujah ou encore Suicide Silence. Leur retour en studio avec la volonté d'offrir l'album le plus solide de leur carrière se concrétise donc avec la sortie de « The Great Collapse » ce 17 mars 2017.

L'offensive est lancée avec « Hydra ». Hurlement et martèlement annonce un titre à l'ambiance malsaine. Accélérations, coupures et saccades, ralentissement émotif, Fit For An Autopsy prend le contrôle des montagnes russes pour terminer ce titre assez mélodiquement. C'est sur un riff Alice In Chain de quelques secondes que démarre « Heads Will Hang ». Le titre arrache tout sur son passage et comprend un superbe refrain qui s'intègre parfaitement dans ce déluge de rythmes. Le break nous transporte par delà l'horizon avec sa douceur étonnante en voix claire avant un dernier assaut de décibels.

Le bien nommé « Black Mammoth » avec ses refrains lourds provoquant une envie de chanter chez l'auditeur est assez dévastateur. Normal pour un mammouth me direz-vous. Ce morceau vous fera réaliser la légèreté d'un cassoulet par comparaison. Les saccades et les parties alambiquées sont de retour sur un « Terraform » plus typique mais terriblement efficace. Un superbe solo de guitare assez heavy metal classique fait une belle apparition avant le break et les parties lourdes vous enfoncent dans votre siège sans qu'aucun moyen ne vous soit donné de vous échapper.

Le rythme saccadé est encore une fois de mise pour « Iron Moon » avec un solo de guitare plus déjanté. La rage vocale est bien entendu toujours de mise tout du long de l'album. Une longue introduction pour « When The Bulbs Burn Out » mélangeant allègrement mid-tempo, rapidité et lourdeur. Le morceau contient une superbe ligne vocale que l'on aurait aimer retrouver plus souvent dans l'entièreté du titre. Mais comme le groupe le déclare sur le titre suivant it's « Too Late ». Basé plus sur une ambiance agoraphobique, « Too Late » est peut-être le titre le moins varié de l'album.

Nous ne pouvions pas nous passer du slow de l'été qu'est « Empty Still ». Excusez-nous pour l'erreur, il semble au bout du compte que le groupe n'ait pas opté pour cette option. Les parties calmes musicalement n'empêchent en rien l'agressivité du chant. En fin de compte ce titre qui est le plus long de l'album fait également partie des plus lourd avec le tout dernier « Spiral » . Bien agencé, doté de notes fantômes en caisse claire et d'une ambiance fin du monde.

Ce retour discographique de Fit For An Autopsy devrait ravir les fans du groupe. C'est un album puissant malgré un choix général d'un album assez lourd au niveau tempo. La maîtrise technique est toujours au top et certains moments sont plus aventureux bien que l'on puisse ne pas le remarquer directement. Le groupe nous prouve qu'il est toujours bien là pour botter des culs et nous en sommes grandement satisfait. A consommer sans modération.