Soulblight
Herger
Journaliste

OBTAINED ENSLAVEMENT

«Soulseller Records a eu la riche idée de rééditer cet album fantastique qui démontre qu'il est l'un des chefs-d'oeuvre du style aux côtés d'Emperor et compagnie.»

7 titres
Symphonic Black Metal
Durée: 41 mn
Sortie le 06/07/2018
1340 vues
SOULSELLER RECORDS
Les rééditions ça peut avoir de bons côtés mais aussi de mauvais. Mais dans le cas des rééditions d'albums de Black Metal, cela peut permettre de redécouvrir des petits trésors perdus. Des albums tels que ''Kostogher'' ou ''Fram Marder'' qui sont sortis il y a plus de 20 ans et ont été produits en petite quantité.
Et c'est le cas avec l'album ''Soulblight'' réédité par les soins du label néerlandais Soulseller Records. Cet opus est celui d'Obtained Enslavement et il est sorti en 1998 sur le label autrichien Napalm Records, label qui à l'époque était encore peu connu, où les premiers albums de Setherial, Abigor ou Summoning venaient de sortir.

Mais parlons un peu de ce groupe norvégien qui a marqué à l'époque la Scène de son pays ainsi que le Black metal. Les gars de Stord étaient déjà auteurs d'un premier effort dans un registre plus traditionnel.
Mais c'est avec l'arrivée de Heks lors de la composition de ''Witchcraft'' que le groupe va réaliser deux chefs-d'oeuvre.
Le line-up de l'époque comporte Pest aux screams, qui est connu pour avoir été le chanteur de Gorgoroth sur les meilleurs albums du groupe. Vous rajoutez le fan de Musique Classique à la compo et la guitare, le batteur Torquemada, ainsi que la claviériste Morrigan qui à l'époque joue dans Aeternus. Ce formidable album a été produit au Grieghallen à Bergen où les plus grands groupes de l'époque ont enregistré leurs plus grands disques, tels que Immortal ou Burzum.

Mais après avoir décrit le contexte nous allons analyser cette musique.
Que dire de cet album qu'il est de la trempe des meilleurs albums de black metal à tendance symphonique, dans la lignée de ''In The Nightside Eclipse'' d'Emperor, ''Dusk ... and Her Embrace'' des britanniques de Cradle Of Filth ou '' Enthrone Darkness Triumphant'' de Dimmu Borgir et bien sûr ''Witchcraft'', son prédécesseur?

Car ce que le groupe proposait sur ''Witchcraft'' partait vers des horizons vraiment symphoniques. ''Soulblight'' donne quant à lui la primauté aux guitares. Et quelle inspiration à ce niveau : arpèges, riffs en trémolo, picking furieux, tempi enlevés et d'autres plus calmes. Le travail sur les grattes a été fait de main de maître par un compositeur qui a été plus qu'inspiré. On a même droit à quelques soli aboutis.

Pour l'exemple, un titre tel que ''Voice From A Starless Domain'' qui démarre sur des guitares que n'aurait pas renié Ishan sur ses opus. Le titre propose aussi des arpèges froides ainsi que des riffs effrénés. Ou encore ''Charge'', où l'on peut entendre de sacrées belles structures de guitare avec des riffs toujours enlevés et acérés.

En ce qui concerne les claviers, c'est une totale réussite. Les arrangements sont moins puissants que sur ''Witchcraft'' où ils prenaient dans les compositions une place moins importante. Cela ne veut pas dire moins inspiré car Heks est adepte de Chopin par exemple et cela se ressent dans ses compositions. On trouve des notes de piano totalement géniales. On peut qualifier la musique de''Soulblight'' comme étant du Black Metal Sophistiqué, plus que du véritable Black Metal Symphonique.
Pour illustrer mon propos, un titre tel que l'intro ''A Black Odyssey'' tout en douceur et en notes de piano ou ''Soulblight'' qui donne son nom à l'opus, où l'on peut entendre de très belles parties de claviers et de pianos sur fond de black metal enragé.

Et puis le chant de Pest est une pure tuerie. Pest y déverse tous les sentiments les plus noirs dans des parties vocales très aiguës mais aussi très crues.
Avec sa prestation sur son album précédent, il propose ses meilleures parties de hurlements qui en font l'un des meilleurs chanteurs de black metal de tous les temps comme nous pouvons l'entendre sur ''The Dark Night Of The Souls'' ou ''The Goddess'Lake''.
Et puis la rythmique est d'enfer et donne une cohésion au titre. Le jeu de Torquemada à la batterie tient la route pour notre plus grand bonheur.
La production rend justice à la qualité des titres et l'artwork est magnifique.

Soulseller Records a eu une riche idée en rééditant cet album fantastique qui démontre encore à l'heure actuelle qu'il est l'un des chefs-d'oeuvre du style aux côtés des Emperor ou Dimmu Borgir.
Si vous n'avez jamais écouté du black metal comme sur ''Soulblight'', faites-le!
À quand la réédition de ''Witchcraft'' qui est du même niveau que son petit frère, dans un registre plus emphatique?
OBTAINED ENSLAVEMENT
Plus d'infos sur OBTAINED ENSLAVEMENT
Symphonic Black Metal