Break Your Body
Stphane Masson
Journaliste

SHâARGHOT

«Shaârghot révolutionne l'indus...»

5 titres
Metal Industriel
Durée: 21 mn
Sortie le 25/11/2017
3713 vues
PLANÈTE NOMADE
Shaârghot ou le phénomène de la scène musicale indus en France… et pas qu'en France d'ailleurs !

En fait il est réducteur de cataloguer Shaârghot dans la rubrique indus. En effet, ce dernier manie avec aisance et brio l'indus, l'électro et le metal… et oui rien que ça !!!
Le groupe a sorti son premier album en 2016 sous le titre « Shaârghot vol. 1 » et a tout simplement révolutionné le style. A juste titre, il a été accueilli à bras ouverts par l'ensemble de la profession et par un public hypnotisé dès la première écoute.

Plus qu'un premier album, Shaârghot nous a créé un univers avec un véritable background. Et c'est un univers de fou qui nous a été proposé: le Shaârghot déchet d'une expérience ratée vit dans les entrailles de la terre, dans un monde ou règne juste le droit de faire ce que l'on veut avec toute la violence que cela engendre, sans aucune notion du bien et du mal. Et côté violence et puissance nous avons été servis par leur premier album. Alors autant vous dire que le groupe est plus qu'attendu au tournant avec leur nouvel EP « Break Your Body ».

J'envoie le son et l'EP commence avec « Doomsdays » Y a t'il une référence aux jeux vidéos ? En tout cas, on est tout de suite plongé dans l'ambiance glauque des bas fond. Ça commence doucement ! Mais bordel, on sent une puissance de dingue en train de sommeiller et la voix angoissante du Shaârghot qui semble sortir d'une mauvaise nuit…Et d'un seul coup ça martèle. Oon se croirait dans une arène du futur en attente de combats ou dans une usine post apocalyptique ou les presses claques pour fabriquer... des goules peut être bien ?? Ce premier titre nous attire et nous transporte immédiatement dans les entrailles du mal.

On enchaine avec « Kill Your God », un titre de dingue, accueilli par des sirènes et un décollage fulgurant. Un titre que tous les fans connaissent déjà car il nous a été présenté en live pour la première fois au Petit Bain. Ce morceau est tout bonnement ravageur. Les riffs bien rapides et l'électro qui assomme font un carton et un mélange juste explosif ! Heureusement qu'il y a quelques courts instants pour reprendre son souffle sinon c'est un coup à suffoquer.

« Into The Deep » est une petite pause ambiance en mode psychédélique qui enchaine avec de l'électro à bloc sur « Break Your Body ». On y retrouve une guitare bien martiale qui vient s'ajouter aux samples, créant une ambiance pesante et lugubre. Ce morceau est, à mon avis, un hymne aux pogos infernaux en live, une pure folie. Bordel voilà un morceau des plus lourds et vraiment très puissant sans pour autant être trop speed. Allez tous en choeur avec le Shaârghot « BREAK YOUR BODY ».

Nous sommes accueilli par du clavecin pour « Bucolikiller », un Shaârghot à la voix claire et non tiraillée mais torturée.. et bien non il s'agit de Loni Lonestar (Chanteur de Micropoint, Tricksterland et Heys) qui fait une apparition sur ce titre, et ce petit son de compte à rebours qui monte au second plan nous laisse à penser que la torture mentale bat son plein. D'un seul coup on sombre dans la folie de la bête…L'Exorciste accompagné d'un Balrog semble faire un passage du coté du Shaârghot. Ce morceau nous montre les deux visages de la musique du groupe comme un Golum partagé entre le mal et le bien…un morceau presque flippant, un mélange de film d'horreur ou d'ambiance, du grand art.

Et merde c'est terminé, il est temps de passer à la conclusion. On attendait le groupe au virage afin de savoir si il pouvait à la fois se renouveler et faire aussi bien qu'avec son premier album. Et bien je pense qu'en fait c'est le Shaârghot qui nous attendait au coin du tunnel et qui nous colle un putain de coup de batte dans la trombine !
Cet EP est tout simplement une tuerie et permet de donner un nouveau souffle à un genre musical qui en a besoin. Vivement les lives mais putain que ça risque d'être violent.

SHâARGHOT
Plus d'infos sur SHâARGHOT
Metal Industriel