SINLUST
Plus d'infos sur SINLUST
Black Metal

Sea Black
Herger
Journaliste

SINLUST

«Un album prometteur avec un joli concept qui se marie parfaitement au Black Epic de Sinlust !»

11 titres
Black Metal
Durée: 60 mn
Sortie le 28/04/2017
4321 vues
Sinlust est un nouveau venu sur la scène Black Métal Hexagonale et nous propose son deuxième album qui sort sur le label M&O Music dans un but de mieux promouvoir sa musique.

Originaire d'Armorique, Sinlust nous présente cet album au nom de ''Sea Black'' basé sur un concept Dark Fantasy. Ce concept avait déjà été initié sur leur premier effort, le frontman du combo étant également romancier. Ce ''Sea Black'' est dans la ligne droite de son prédécesseur ''Black Snow''qui était sorti en auto-production. Le groupe a décidé de se donner les moyens en allant d'enregistrer au Slab Sound Studio, gros studio connu en Bretagne. Les Bretons nous propose un Black Métal Epic aux accents Heavy.

Rentrons dans le vif du sujet: la musique de Sinlust est tout simplement réussie. Les Bretons nous balancent un Black épique influencé par certains groupes norvégiens tels que Immortal dans sa période heavy comme on pouvait l'entendre sur ''In the Heart Of The Winter'' ou ''Damned In Black''.

Les lignes de guitare sont basées sur des riffs heavy comme sur ''Red Prietess'' . Sinlust parle d'Opeth comme référence. Celle-ci se retrouve surtout sur les intros jouées en acoustiques ou en arpèges mais aussi sur certains riffs et sur des soli comme sur ''Trilateral Conflict''. Des morceaux relativement longs pour un album de soixante minutes.

Que dire du chant, à part qu'il est bon. Quand il est crié, il nous fait penser à Abbath dans ses meilleures heures. Firefrost - le chanteur - nous propose aussi quelques growls et un chant clair que je trouve sous-utilisé. Pour autant, cela n'engage en rien la qualité des titres. On trouve sur certains passages des nappes de claviers plutôt discrètes du plus bel effet.

L'ambiance générale dégagée par les morceaux est épique et suit parfaitement le concept de l'album, un ensemble homogène où chaque titres est un bout de l'ensemble.
Si on doit citer un titre ou deux, il y a ''Forgotten's Master,'' avec sa très belle intro tout en arpèges électriques et ses riffs bien heavy . On peut également citer le morceau ''Trilateral Conflict'' pour les raisons décrites précédemment.

Un album prometteur au joli concept qui se marie parfaitement avec le Black Epic produit par Sinlust. Un groupe à suivre dans les années qui vont suivre.