SAVAGE MESSIAH
Plus d'infos sur SAVAGE MESSIAH
Thrash/Power Metal

Hands Of Fate
The Effigy
Journaliste (Belgique)

SAVAGE MESSIAH

«Savage Messiah nous offre un bon moment avec un métal mélodique et des refrains accrocheurs !»

10 titres
Thrash/Power Metal
Durée: 45 mn
Sortie le 27/10/2017
2983 vues
Le groupe londonien de Dave Silver (chant, guitare) publie son premier e.p. « Spitting Venom » l'année de sa formation en 2007. En 2009 le groupe décroche un contrat pour un premier album « Insurrection Rising » et commence à parcourir les routes en première partie d'OVERKILL. Au gré des albums qui, précisons le, sont tous produit par Scott Atkins (Cradle Of Filth, Gama Bomb, etc..), Savage Messiah évolue sur toute les scènes possibles ; tournant entre autres avec Testament, Amon Amarth, Soulfly, Evile. Trois ans après un très bon « The Fateful Dark », revoici le groupe avec un « Hand Of Fate » qui sort cette fois chez Century Media.

Le titre éponyme ouvre l'album sur un mid-tempo assez mélodieux. Refrain agréable et accessible à toute les oreilles mais l'ensemble du titre reste assez traditionnel dans son genre. Les solos sont de qualité technique irréprochable sur une production d'album bien mixée où aucun instrument ne passe à la trappe au profit d'un autre. « Wing And A Prayer » sera le garant d'un bon métal mélodique à souhait. Ligne de chant accompagnée par une guitare pour renforcer l'effet, le titre n'en est que plus accrocheur.

Tempo relevé pour « Blood Red Road ». Les riffs plus thrashs des couplets laissent moins d'espace à une variation du chant mais les refrains seront bien présent pour rattraper le coup. Malgré tout l'ensemble reste assez convenu. Une intro que n'aurait pas dénigré Slayer, un rythme lourd qui aurait pu apparaître sur le Black Album de qui vous savez, « Lay Down Your Arms » ne possède malheureusement pas la ligne de chant qui tue pour accompagner cette bonne rythmique. Dommage, il y avait un potentiel plus grand pour ce titre.

« Solar Corona » est agréable mais sans plus. Assez basique dans le genre. Malgré la qualité vocale indéniable de Dave au chant, il y a un manque d'inspiration dans le choix des lignes vocales. Grattage très speed pour le suivant. « Eat Your Heart Out » fera le boulot mais sans plus. Le groupe est bon techniquement mais n'exploite pas ses talents à bon escient nous semble t-il.

L'ambiance posée par le début de « Fearless » laisse espérer un titre ayant plus de personnalité de la part du groupe. Au final, il restera un bon titre agréable mais loin de l'espoir attendu. « Last Confession » malgré un début double pédale propose des couplets en mode total slow alors que les refrains montent en puissance et fonctionnent assez bien pour accrocher l'auditeur. Le morceau comporte une partie bien rapide qui malheureusement n'est pas nécessaire. Au contraire, l'âme du titre s'en retrouve évaporée pendant ce passage.

Un bon grattage sur un rythme lourd, c'est ainsi que « Crucible » nous présente de bons couplets. Les refrains sont assez poppy mais bien trouvés et le titre reste plaisant sur sa totalité. Le groupe terminera l'album par un « Out Of Time » qui prend le temps de se lancer à plein rythme. Ce mid-tempo ne dérogera pas à la règle de composition du groupe et n'apportera donc rien de plus à l'album sinon qu'il contient encore une fois un refrain accrocheur.

Le métal de Savage Messiah est somme toute assez traditionnel pour ne pas dire banal. Le bas blesse dans les compositions qui n'arrivent pas à passer le palier supérieur pour posséder des titres qui valent le coup comme les grands du genre. Maintenant, cet album est loin d'être mauvais, il ne l'est même pas du tout. Il reste un moment agréable en compagnie d'une musique que l'on affectionne et c'est déjà bien bon. Le fan sera satisfait, ceux qui aime de jolis refrains pourraient l'être aussi, mais si vous aimez la prise de risque ou une personnalité forte, vous risquez d'être déçus.