Satori
Thib
Journaliste

AXEGRINDER

«Un album qui manque de variété, on pourrait presque croire qu'il n'est composé que d'un seul titre de 50 minutes.»

9 titres
Crust Punk/Thrash Metal
Durée: 48 mn
Sortie le 13/07/2018
1296 vues

Axegrinder était initialement un groupe de Crust-Métal créé en 1985 par Trev et Matt, anciens membres du groupe Stone Of The Crowz. Précédemment appelé Tyrants Of Hate, le groupe a définitivement changé de nom pour Axegrinder en 1986. Le groupe s'est séparé en 1991 mais s'est reformé en 2017 pour sortir quelques démos, et un nouvel album franchement sorti, du nom de ''Satori''.

La première piste, ''61803398875'' est une introduction. On peut y entendre une voix féminine, accompagné d'un fond sonore assez inquiétant, suivi de quelques notes de piano et d'une ambiance électrique. Le premier titre joué est donc ''Halo (Snake For The Breeding). Il commence sur un rythme assez lent avec une sonorité très lourde. Le mixage audio n'est pas au top et ne nous permet malheureusement pas de profiter pleinement des instruments. La voix fait son apparition à son tour, et confirme l'ambiance lourde du titre, avec une pointe d'agressivité. Il y a un court interlude où le chanteur se retrouve seul avec des notes de guitare un peu plus aiguës, et le titre se termine comme il a commencé.

''The Unthinkable'' se place en 4e position. Il débute avec un riff très heavy accompagné des rires du chanteur. Bien que les sonorités soient toujours aussi graves et lourdes, mais le morceau semble moins fermé que le précédent, et cela se traduit par des riffs un peu moins gaves et le chant moins agressif. Il y a une petite portion plus calme où la guitare peut s'exprimer un peu mais sans trop de folie non plus, le ton reste le même.

La chanson éponyme, ''Satori'' contient une introduction électronique avec un son qui joue avec la stéréo. Dès que le titre commence vraiment ce n'est pas si différent des précédents. Rythme lent et sonorités basses. Seul le refrain change un peu de la recette habituel. Le tempo est légèrement accéléré et le chant est répété et moins sombre. ''Satori'' se termine ensuite de la même façon qu'il a débuté, avec des sons électroniques qui vacillent entre l'oreille droite et gauche. Sympa comme effet.

''Satori'' est donc le premier album depuis le retour d'Axegrinder sur le devant de la scène. Malheureusement il est assez plat et les chansons ont très peu de différences les unes aux autres. On pourrait presque croire que la galette n'est faite que d'un seul titre de 50 minutes. Ça manque d'originalité et de variété. C'est bien dommage pour un groupe qui voulait signer son retour en beauté.


AXEGRINDER
Plus d'infos sur AXEGRINDER
Crust Punk/Thrash Metal