Rational Youth
Julien Pingenot
Journaliste

CROWSNEST

«''Rational Youth'' est un premier album puissant, mature et juste dans ses choix.»

11 titres
Metalcore
Durée: 40 mn
Sortie le 07/10/2017
648 vues
Crowsnest est une jeune formation suedoise de hardcore (même si elle brasse pas mal d'autres influences). Après deux EPs en 2014 et 2015, respectivement « Abandon All » et « Nothing Is Under Control », Crowsnest revient en 2017 avec « Rational Youth », qui marque le début d'une carrière prometteuse !

En effet, si les deux EP nous proposait un hardcore bien dosé et efficace, cela restait assez bas du front et peut innovant (même si dans cette scène, l'originalité ne rime pas forcément avec qualité).

« Rational Youth » est album sombre et engagé, de part les sujets abordés comme la corruption politique, les différents problèmes de société, et bien encore. Mais aussi la pochette ne laisse rien présager de bon, un fond gris, trois entités encapuchonnées et quelques signes ésotériques. Une pochette qui reflète bien l'album, sombre, froid et sans concession comme la société qu'ils dépeignent au cours de l'écoute.

Crowsnest est un groupe de hardcore à la base, ce qui veut dire des riffs qui poutrent et des breakdowns assez assassins. « Fed Up », « She Will Kill You » ou encore « Mad World » sont d'excellents exemples. De plus, comme le reste des morceaux de l'album, ils sont tous reconnaissables et variés de part leur introduction, le chant ou encore la section rythmique qui se débrouille pour rendre chaque morceau efficace et puissant. La basse est aussi un élément très présent dans le mix ce qui donne encore plus de saveurs a certains morceaux et breakdowns.

Mais comme « Rational Youth » est un long format, cela laisse au groupe la possibilité d'expérimenter et d'essayer de se différencier dans cette scène qui, même si très bonne, manque un peu de diversité. « Snake Eyes » est un bon exemple, en effet on part d'une base hardcore notamment le thème politique engagé (ici la corruption de certains leaders politiques) et la production lourde et incisive, et on rajoute des guitares dissonantes et un chant surpuissant qui alterne les parties criées (assez communes) et les autres plus chantées. De plus, c'est le morceau le plus long de l'album, dépassant les cinq minutes, ce qui est assez rare dans le hardcore puisque, le plus souvent, l'efficacité y est privilégiée. Les morceaux comme « Ruined » ou encore « Think » sont aussi de cette trempe.

En parlant de morceaux efficaces, le morceau d'ouverture « Fake » et « Take Over » permettent de rendre l'album encore plus nerveux.

Crowsnest aura mis pratiquement trois ans pour sortir « Rational Youth », un album mature, juste dans ses choix, avec une production aux petits oignons. En effet, chaque morceau se distingue, est intéressant musicalement et les quelques ajouts comme des samples de voix sur « Everyday Collapse » rendent le tout assez inoubliable (« She Will Kill You » par exemple).

Pour finir, Crowsnest revient en force avec ce « Rational Youth ».