X-no Absolutes
Seb Gallagher
Journaliste

PRONG

13 titres
Crossover/Thrash Metal (early), Groove/Industrial Metal (later)
Durée: 44 mn
Sortie le 05/02/2016
2623 vues
Formé en 1986, le groupe de Thrash métal Prong est de retour avec un nouvel et treizième album. Nos Américains, tout juste un an après "Songs For The Black Hole", reviennent avec un nouvel opus nommé "X-No Absolutes" se voulant plus dans la lignée des premiers albums tels que "Cleansing", tout en ne perdant pas de vue que le thrash y est bien représenté, et même si ici les titres se veulent plus éclectiques que pour un album tel que "Ruining Lives", nous serons sûrement d'accord que l'époque des débuts, lorsque le groupe jouait sur des terrains musicaux variés tout en possédant une aura assez unique et novatrice, reste quand même derrière eux.

Mis à part cela, toujours mené par le frontman Tommy Victor, Prong sont loin d'avoir perdu leur inspiration, mais arriveront-ils à convaincre les fans avec ce nouvel opus de thrash métal aux sonorités plus indus qu'à leur premier jour ?

Envoyant du bois d'entrée de jeu avec un court "Ultimate Authority", nos américains arrivent à nous faire accrocher de suite au titre, avec un Tommy au top de sa forme chantant album après album de mieux en mieux avec un très bon solo, une tournée de guitare riche, et une basse ronflant superbement bien.

Plus loin, "Without World" où les riffs guitare sont plus lourds pour le plaisir des Thrasher, mais ce que l'on peut surtout retenir de ce titre c'est son refrain entêtant et une batterie martelant le rythme sans faiblir. Titre "éponyme" mais sans le X, "No Absolutes" avec une fois de plus un refrain que l'on retient de suite aux légers détails qui diffèrent, avec des samples indus en fond meublants plutôt bien le morceau et accompagnant la basse ronflante avec brio.

Par la suite, nos américains nous exposent une pseudo ballade à l'instar de " Do Nothing", titre plutôt bien réalisé avec une belle mélodie et une avancée plutôt cohérente, mélange de sample de gros riffs de guitare et une section rythmique implacable, mais ce titre aurait plus de chance d'être apprécié par des punks rockeurs que par la plupart des fans de Prong. Par contre, des titres tels que "Soul Sickness" et "Ice Runs Through My Veins" sont deux titres que les fans apprécieront sûrement car l'on retrouve ici Prong dans deux morceaux tabassant bien et plus proches des titres que l'on peut retrouver sur de vieux albums que sur les récents, et qui je pense, raviront pas mal de leurs fans.

Pour conclure cet album, un Bonus track pour ceux qui auront en leur possession le CD digipak "Universal Law" où l'on peut retrouver encore une fois un excellent Tommy, mais surtout le song made in Prong que les fans aiment avec de gros riffs guitare et une grosse rythmique sans oublier un super solo qui fait plaisir aux oreilles et aux amateurs.

Plus en demi-teinte que certains de leurs albums, "X-No Absolutes" pas à 100% trash allant du punk et même jusqu'au rock sur certains titres, cette galette fera sûrement grincer des dents certains fans des premiers temps, mais pour le reste arrivera à convaincre, car même si tous les morceaux ne sont pas top, une grande majorité envoie du bois et montre que nos américains en ont encore sous le bras, et surtout ont encore de belles années devant eux. Cet album même en demi-teinte ravira certains fans qui le voudront dans leur discothèque et vaut quand même le coup d'oreille !!
PRONG
Plus d'infos sur PRONG
Crossover/Thrash Metal (early), Groove/Industrial Metal (later)
Chroniques