Pilgrim
Herger
Journaliste

SEPTEKH

«Avec ''Pilgrim'', Septekh nous propose un album de qualité entre death, thrash et touches black avec un frontman aux vocaux déjantés. Un groupe méconnu qui mériterait de sortir de l'ombre.»

9 titres
Death/Thrash Metal
Durée: 41 mn
Sortie le 00/00/0000
415 vues
En ce mois d'août 2018, l'album intitulé ''Pilgrim'' sort sur le label Mighty Music. C'est le groupe suédois Septekh qui l'a produit pour notre plus grand plaisir. Les suédois comptent trois musiciens : à la guitare David Wikström, Staffan Persson à la batterie et le frontman Nils Meseke. Le groupe s'est formé il y a 10 ans et a produit divers supports depuis sa date d'existence : EP, LP et Split.
Ce nouvel album de Septekh continue sa progression en produisant une musique extrême et interessante chez les danois de Mighty Music.

La musique que nous a composé Septekh est un mélange intelligent de riffs tantôt tourné vers le thrash avec des grattes efficaces et tranchantes et à d'autres moments des guitares plus extrêmes orientées vers le death métal.
''Treasures'' par exemple nous présente une musique où le groupe n'oublie pas de proposer des mélodies accrocheuses alors qu'un morceau comme ''Pretoria'' balance sur certains passages des riffs plus extrêmes comme c'est le cas aussi sur un autre titre, ''Kongo''.

Justement ce titre me permet de dire quelques mots concernant les touches black métal car le groupe se définit comme faisant du ''Blackened Death Thrash''. Cela se ressent sur quelques passages de guitare avec des riffs super rapides et chaotiques comme sur ''Travesty'', avec son mélange en fin de titre avec des lignes de gratte rageuses et d'accords dissonants.

On trouve aussi des éléments plus mélodiques proche du Heavy Metal notamment sur ''Karthoum'' qui clôt l'album avec un passage en milieu de titre avec des doubles guitares qui pourraient plaire aux fans de la Vierge de fer mélangé de plus à cette voix totalement déjantée. Un des meilleurs titres de l'album !

Justement je vais parler des vocaux de Nils qui sont très bons et donnent un côté ''fou'' à l'ensemble. Ce sont des screams qui peuvent se rapprocher de ce que l'on propose dans le black métal. Ces cris sont vraiment très expressifs comme on peut l'entendre sur ''Pretoria'' où la folie n'est jamais loin d'exploser ou encore sur ''Ever Forgotten Gold'', morceau bourrin où il décharge toute sa haine comme il le fait aussi sur le titre éponyme de l'album.

Avec ''Pilgrim'', Septekh nous propose un album de qualité entre death, thrash et touches black avec un frontman aux vocaux déjantés. Un groupe méconnu qui mériterait de sortir de l'ombre.
SEPTEKH
Plus d'infos sur SEPTEKH
Death/Thrash Metal