ARKHON INFAUSTUS
Plus d'infos sur ARKHON INFAUSTUS
Black / Death Metal

Passing The Nekromanteion
Shades Of God
Journaliste

ARKHON INFAUSTUS

«Passing The Nekromanteion en à peine 4 titres réussit ce challenge de vous aspirer dans les profondeurs abyssales des ténèbres où l'échappatoire n'existe pas. »

4 titres
Black / Death Metal
Durée: 34 mn
Sortie le 06/10/2017
4885 vues

On croyait la bête morte et enterrée, elle ne faisait que dormir. Arkhon Infaustus, ex fleuron du Black / Death français sort de son sommeil et revient sur le devant de la scène avec un nouvel EP, 'Passing The Nekromanteion'. Un retour surprenant quand on se rappelle la carrière du groupe, qui en moins de 10 ans, avait mis une bonne partie de l'Europe à genoux avec 4 albums aussi puissants que Malsains.

Arkhon Infaustus n'est pas un groupe comme les autres, lorsque l'on parle d'eux les avis sont bien tranchés, il n'y a pas de réactions tièdes. Des réactions certainement dues à la sulfureuse réputation des Français dont les thèmes de prédilections déragent peut-être. Chez Arkhon Infaustus on évolue dans un milieu où le satanisme, la perversion, et les drogues tiennent une place de choix. Après 8 ans de silence, la bête revient avec un EP 4 titres qui donne cette drôle d'impression de s'être quittés la veille. En effet, malgré les années, Arkhon Infaustus n'a rien perdu de sa capacité à nous violenter et délivre un Black / Death destructeur ravageant tout sur son passage. Les riffs sont assassins, l'ambiance noire comme l'ébène et que dire que cette sensation de mal être permanent qui vous plonge dans une profonde léthargie. Difficile de dégager un morceau plutôt qu'un autre tant 'Passing The Nekromanteion' est homogène et bien construit. On peut peut-être mettre l'accent sur le très virulent ''Amphessatamine Nexion'' qui donne le ton en ouverture, ou encore l'excellent ''Yesh Li El Yadi'' qui multiplie les changement de rythmes pour passer de blasts explosifs à des moments plus lourds et angoissants. Ce qui est certain, c'est que durant 34 minutes, c'est un abattage massif de musique extreme, savant mélange de brutalité Death et mélodies dissonantes Black. Une démonstration parachevée par l'excellent instrumental ''Corrupted Epignosis'', 10 minutes majoritairement mi-tempo, que l'on espère être le prélude d'un prochain album.

'Passing The Nekromanteion' en à peine 4 titres réussit ce challenge de vous aspirer dans les profondeurs abyssales des ténèbres où l'échappatoire n'existe pas. Arkhon Infaustus a bien un don, celui de détruire les âmes les plus faibles et d'engendrer un chaos total.