Out Of The Voiceless Grave
Jerome Sommer
Journaliste (Finlande)

THE LURKING FEAR

«Si vous êtes (comme moi) fan de ce courant indémodable, newbie souhaitant se perfectionner en la matière ou simplement curieux, ce disque est incontestablement fait pour vous»

12 titres
Metal
Durée: 42 mn
Sortie le 11/08/2017
92 vues
Comme le dit si bien Tomas Lindberg (chanteur, At The Gates) : « Si tu es inspiré, tu trouveras toujours le temps de faire quelque chose ! »

Retour en septembre 2016, cinq potes qui se connaissent depuis près de 30 ans, mais n'ayant jamais eu l'opportunité ou le temps de se retrouver, se réunissent autour d'un projet baptisé The Lurking Fear (petite référence à H.P Lovecraft) et commencent à écrire des morceaux.

Résultat : après deux mois de travail, 18 chansons. 3 se retrouveront sur un premier EP auto-intitulé et 12 qui constitueront le 1er album du groupe « Out Of The Voiceless Grave ».

Rien que du matériel neuf, pas de chutes ou d'anciennes idées provenant des autres groupes de nos compères. Tout, absolument tout a été écrit et composé pour The Lurking Fear.

Ici, il n'est point question de Death Metal hi-tech et technique, mais bel et bien de pur Death Metal Old School comme le pratiquaient si bien des groupes tels que Autopsy, Death (au début), Possessed, Entombed, Repulsion.....

On se retrouve ici au coeur d'un style hors du temps et des modes, la quintessence même du Death Metal.
C'est glauque, violent, noir... et il y a ce son de guitare, typiquement suédois, une véritable marque de fabrique !
Le son, analogique bien entendu, est très bon et ne souffre d'aucun manque de clarté ni de puissance malgré son caractère old-school. Du très bon travail de la part de Per
Stålberg.

Quelques petits ajouts ben placés tels des carillons « The Infernal Dread » ou des bruitages de fond « Winged Death » viennent agrémenter ce disque qui risque fort de se trouver en bonne position lors des bilans de fins d'année des différentes rédactions.

Lindberg s'époumone comme jamais, la frappe de Erlandson (At The Gates/ The Haunted) est reconnaissable entre mille et la complicité, la puissance, l'efficacité et la complémentarité de la paire de guitaristes finiront par convaincre les plus récalcitrants.

Si vous êtes (comme moi) fan de ce courant indémodable, newbie souhaitant se perfectionner en la matière ou simplement curieux, ce disque est incontestablement fait pour vous !

Une bien belle surprise !