Operation Misdirection
Shades Of God
Journaliste

ULTRA VIOLENCE

«Riche, varié, maitrisé de bout-en-bout, ce troisième album est un véritable récital pour les Italiens qui sont plus que jamais à prendre au sérieux»

10 titres
Thrash Métal
Durée: 49 mn
Sortie le 27/07/2018
473 vues

C'est l'histoire d'un groupe qui depuis sa création en 2009 et surtout depuis son premier longue durée en 2013, « Privilege to Overcome » n'en finit plus d'épater. Ce groupe, c'est Ultra-Violence, qui en est aujourd'hui avec la sortie d'« Operation Misdirection » à son troisième opus et continue de s'imposer doucement mais sûrement un peu plus parmi la scène Thrash Metal moderne. Il faut dire que les Italiens ont pas mal d'arguments pour y arriver, notamment une bonne dose de folie qui rend leur Thrash on ne peut plus addictif.

La formule consacrée obligerait à dire que « Operation Misdirection » est l'album de la maturité. Une formule usée et un peu trop souvent utilisée mais qui pourtant n'est pas dénuée de sens. En effet, pour ce troisième opus, on sent tout de suite qu'Ultra-Violence est encore monté d'un cran en termes d'efficacité et d'intensité et que sa musique à aujourd'hui atteint une niveau relativement colossal. Aux éléments Thrash standard comme l'agressivité et la vitesse, Ultra-Violence influe une énorme dose de mélodies biens senties ('Cadaver Decomposition Island'), n'hésite pas à mettre la basse très en avant ('Welcome To The Freakshow', 'The Acrobat') et agrémente ses titres de magnifiques soli ('My Fragmented Self') qui donnent un relatif impact à ses compositions. Cependant Ultra-Violence n'en oublie pas les fondamentaux et sait se montrer plus pragmatique avec par moment un Thrash plus basique et rentre-dedans comme sur le véloce 'Nomophobia' qui n'est pas sans rappeler par certains aspects la vieille école du style. Un pragmatisme que l'on retrouve également sur 'Burning Through The Scars' ainsi que le sublime 'Shining Perpetuity' où les Italiens multiplient les changements de rythmes puis surprennent totalement avec un passage très down-tempo accompagné d'un chant murmuré en italien suivi d'un soli 5 étoiles très orienté Heavy Metal. Après une simple écoute on comprend vite que « Operation Misdirection » brasse large mais est aussi un album solide et très inspiré où chaque titre amène son lot de surprises (la reprise de Dire Straits 'Money for Nothing en est une bien belle) et d'efficacité.

Si jusqu'ici la carrière d'Ultra-Violence était sur une pente ascendante, avec « Operation Misdirection », celle-ci prend encore plus de hauteur et propulse le groupe vers les sommets de sa génération. Riche, varié, maitrisé de bout-en-bout, ce troisième album est un véritable récital pour les Italiens qui sont plus que jamais à prendre au sérieux. Ils ont du talent, des idées, un sacré savoir-faire, ce n'est pas s'avancer de dire que l'avenir leur appartient.

ULTRA VIOLENCE
Plus d'infos sur ULTRA VIOLENCE
Thrash Métal