Chroniques

Sittin' Heavy
Seb Gallagher
Journaliste

MONSTER TRUCK

11 titres
Rock
Durée: 46 mn
Sortie le 19/02/2016
1412 vues
Tout droit venus d'Ontario, les canadiens de Monster Truck, groupe formé en avril 2009, reviennent avec leur second opus et successeur de "Furiosity", un album blues hard rock nommé Sittin'Heavy . Le talentueux quatuor, qui en 2013 a remporté le Juno Award for Breakthrough Group of the Year, sort un nouvel opus riche en couleurs et d'énergie sous leur nouveau label Mascot Record, album s'annonçant sûrement comme l'un des meilleurs de cette année 2016.

Commençant d'entrée de jeu par un "Why Are Not You Rocking" énergique bien hard, il nous montre de suite, avec une puissante batterie et un chant bien couillu, que nos canadiens ne sont pas là pour rigoler. On enchaîne avec "Don't Tell Me How To Live", tout aussi puissant mais se voulant plus blues rock énervé voire un tantinet stoner avec des guitares puis une rythmique bien lourds, et un refrain à la mélodie entêtante qui vous fait bouger la tête.

Dans un registre un peu différent très southern rock, "For The People" se veut tout aussi efficace que ses prédécesseurs, mais avec des riffs de guitare et une rythmique venus tout droit d'Amérique Texane. En arrivant à "The Enforcer" qui commence par des "oh oh oh oh" entraînants avec toujours, sur les couplets, la furieuse voix du frontman, et avec l'aide de ses trois autres compères, on voit une fois de plus l'efficacité de ce titre bien blues hard rock.

Les surprises coulent à flots avec nos canadiens, à chaque titre une sonorité et une richesse dans la composition des morceaux, sans oublier une identité à part entière bien présente montrant la maîtrise et la maturité d'un groupe bien pêchu encré dans un style qui lui va comme un gant. Le très énervé blues rock "To The Flame" vient alors à nous avec sa rythmique lourde et ses guitares blues lancinantes nous faisant une nouvelle fois découvrir l'univers étendu de Monster Truck avec des break, des soli superbement réalisés, puis surtout soulignant la puissance et la justesse vocales du bassiste chanteur Jon Harvey.

Terminant sur une note plus calme avec "Enjoy The Time", qui laisse une grosse part au clavier de Brandon Bliss, ce morceau très Black Crowes clôture à merveille cette galette à la richesse exemplaire par un superbe solo guitare de Jeremy Winderman.

Pour résumer cet album et les super Monster Truck, de l'énergie à revendre, une cohérence dans les compos autant au niveau du son que des structures, et surtout une qualité et une originalité musicales hors du commun, qui font de Sittin'Heavy sûrement l'un des meilleurs albums blues hard rock de ce début d'année 2016. Espérant un passage très prochainement en France, n'hésitez pas à foncer pour vous procurer l'album d'une des sensations 2016 qui sera, pour tous les fans et friands de cette musique, un coup de coeur assuré.