ANEWRAGE
Plus d'infos sur ANEWRAGE
Metal indépendant

Life-Related Symptoms
Enora
Journaliste

ANEWRAGE

«« Life-Related Syndroms », Anewrage s'investi davantage dans ses compositions tout en conservant le goût du risque»

13 titres
Metal indépendant
Durée: 47 mn
Sortie le 07/04/2017
1375 vues

Anewrage est un tout jeune groupe puisque « Life-Related Symptoms » est la seconde création du groupe italien. Leur tout premier album est sorti il n'y a que deux ans mais on sent que le groupe a gagné en maîtrise et en travail sur les compositions, ce qui ne les empêche pas de se lancer dans des tentatives plus ou moins couronnées de succès !

« Upside Down » me met plutôt dans de très bonnes dispositions pour cette nouvelle chronique puisque le titre est assez réussi et entraînant, mettant en avant une voix au timbre agréable. Je regrette que le morceau ne fasse que trois toutes petites minutes. Avec « My Worst Friend », on revient vers quelque chose de plus posé et mélodique avec une ligne de basse mise en avant tout au long de la chanson. Sur le refrain, j'ai presque peur qu'Anewrage tombe dans des facilités qu'on a déjà entendues des dizaines de fois mais le groupe s'en sort ! L'ouverture de « Dancefloor » où la voix se mêle à un riff minimaliste est très intéressante mais et cette ambiance est presque conservée sur l'ensemble du titre.

Je ne garde pas un grand souvenir de « Tomorrow » qui manque, selon moi, d'une réelle impulsion dans son écriture. Le groupe semble se reposer sur ses acquis et nous a prouvé qu'il pouvait faire mieux avec les morceaux précédents. Si la rythmique de « Evolution Circle » vous laisse de marbre, vous devriez la réécouter, d'autant plus que le choix d'une voix monotone pour le chant sur certains passages la met clairement en lumière. « Floating Man » évoque des groupes de Rock d'horizons assez variés avec des passages tantôt mélancoliques tantôt énervés, mais l'ensemble fonctionne plutôt bien et on a plaisir à voir que le groupe propose de nouvelles choses.

Changement radical de ton avec « The 21st Century » qui me plait sensiblement moins. « Life Is You » est très atmosphérique et s'éloigne de ce qu'on a pu entendre jusqu'à maintenant. Les choeurs sur la guitare extrêmement discrète sont très doux mais conserve une vraie force et ne vous laisseront pas indifférents, tout comme l'arrivée de la ligne rythmique. Fondamentalement, peu de changement sur « All The Way » jusqu'à l'introduction d'une mélodie qui oscille entre Rock et Metalcore. Et « Insight » semble emprunter la même voix, de façon plus lente et mesurée, ce qui me plait un peu moins.

« Clockwork Therapy » est étrange. Le morceau constitue presque une expérience à lui tout seul entre sons industriels, rythmique lourde et pesante à la basse et la batterie, voix à la diction parlée soutenue de choeurs dans les aigus. Anewrage semble se perdre un peu, et nous perdre par la même occasion. Mais on souligne la prise de risque, qui semble se faire de plus en plus rare. La conclusion avec « Wolves And Sirens » se fait tout en beauté et en contrôle et j'y retrouve, avec beaucoup de joie, l'atmosphère des titres calmes mais tendus du Metalcore.

« Life-Related Syndroms » se révèle être un bon album dans l'ensemble malgré quelques errements douteux. Le groupe fait l'effort de proposer du nouveau et du personnel à travers ses compositions, et ça vaut la peine de jeter une oreille à l'album rien que pour cette raison !