NEPHREN-KA
Plus d'infos sur NEPHREN-KA
Death Metal

La Grande Guerre de L'Epice
Shades Of God
Journaliste

NEPHREN-KA

«'La Grande Guerre de L'Epice' est le résultat d'un long travail et de l'inspiration de musiciens chevronnés»

10 titres
Death Metal
Durée: 42 mn
Sortie le 13/10/2017
546 vues

Nephren-Ka fait son retour quatre ans après le très bon 'The Fall of Omnius' qui n'avait pas laissé insensibles les fans de Death Metal à la fois brutal et technique. S'il est vrai que les Français souffrent un peu d'un manque de notoriété, ils n'en produisent pas moins depuis 2006 une musique inspirée et conceptualisée autour de l'univers de Dune, de Franck Herbert. 'La Grande Guerre de L'Epice' nouvelle offrande de Nephren-Ka, s'inscrit dans la suite logique de son prédécesseur, avec cependant une belle montée en puissance.

Pour le tout venant, le Death Metal est nécessairement une variante brutale du Metal Extreme, où le gore, l'hémoglobine et dans une moindre mesure le satanisme tiennent une place prépondérante. Si ce dernier n'a pas tout à fait tort, il est bon de rappeler que des formations osent les concepts et se démarquent de ces thèmes visités un milliers de fois. 'La Grande Guerre de L'Epice' est inspiré par les prequels des Maisons du fils Herbert et traite de la tentative de synthétisation de l'épice et la guerre impériale qui en résulta. Un concept que Nephren-Ka met en musique au travers d'un Death Metal alliant brutalité et technique en neuf phases chronologiques pour autant de titres, le dixième étant une reprise des monstrueux Candlemass.

Quelque part entre la vieille et nouvelle école, c'est un véritable tabassage dans les règles qu'offre Nephren-Ka avec 'La Grande Guerre de L'Epice', durant une quarantaine de minutes, les Français passent en revue tout ce qu'on peut attendre d'un album de Death Metal. Une brutalité sans concessions (''Watch and Learn), des breaks lourds (''The Demise of Ix''), une technique millimétrée (''Proditoris Gloriosa Finis'') et évidemment des vocaux d'outre tombe qui percutent tel un train lancé à pleine vitesse. Nephren-Ka joue également la variation et les changements rythmes avec d'excellents morceaux comme ''Idar Fen Adijica'' qui voit l'apparition du chant en français, une première dans la carrière du groupe. Indéniablement on sent que Nephren-Ka est encore monté d'un cran dans le savoir-faire et la maitrise de son sujet. Si 'The Fall of Omnius' fut une belle réussite, avec 'La Grande Guerre de L'Epice' le niveau est encore au-dessus autant dans le coeur de musique que dans la production avec un mix et un mastering qui est signée H.k. du Vamacara Studio. Un mot également pour signaler le très bel artwork de Stan W. Decker qui rend parfaitement grâce au concept de l'album.

Autant fait pour les fans d'Origin, Hate Eternal, Hour of Penance ou Morbid Angel, Deicide et Immolation, 'La Grande Guerre de L'Epice' est le résultat d'un long travail et de l'inspiration de musiciens chevronnés qui dans un futur proche pourraient bien être cités en référence également. Cet album dégage une classe singulière qui mérite que l'on s'y attarde, vous aimez le Death Metal ? Donc, vous aimerez Nephren-Ka.