Higher And Higher
Herger
Journaliste

EUFORY

«Un album restant agréable mais pas d'une grande originalité. On reste dans le classique.»

9 titres
Heavy/Power Metal
Durée: 47 mn
Sortie le 29/05/2018
2018 vues
SLIPTRICK RECORDS
Un truc bien avec URN, c'est que l'on voyage pas mal et que les groupes que je chronique ne sont pas toujours situés dans les mêmes pays. Pour cette chronique, le groupe vient de Slovaquie et se nomme Eufory. Formé il y a quelques années, ils ont déjà sorti un EP, ''Flying Island Eufory''. Ce groupe a une particularité, qui est celle d'avoir une femme derrière les fûts. Ils nous proposent avec leur premier véritable album un Power Metal Traditionnel.

Comme beaucoup de groupes provenant de pays ‘'exotiques'', Eufory ne fait pas dans l'originalité. On reste dans le typique du style : riffs accrocheurs, soli efficaces et techniques, voix puissante dans la lignée des chanteurs du style, rythmique carrée et sans fioritures, claviers au son parfois futuriste qui lorgne vers le kitsch, comme sur le titre ''Karmic Eyes'', morceau pas inintéressant mais où les claviers font vraiment synthétiques.

''Dragon Heart'' est une parfaite entrée en matière pour découvrir l'univers des slovaques : une introduction aux claviers et une ambiance froide, qui part ensuite sur des lignes de grattes rapides, efficaces et mélodiques parfois un plus agressives, les refrains classiques entre la lead et les choeurs et un solo démonstratif.

''On A Pyre'' joue le rôle de la Power Ballad où le guitariste s'en donne à coeur joie, avec une démonstration tout en technique sur une bonne partie du morceau.

Seul ''One More Fucker'' sort quelque peu des sentiers battus avec son riffing typé plus Hard que Heavy et où la voix se fait plus calme et grave. Normal, quand on sait que c'est une reprise de Motörhead.

Un album restant agréable mais pas d'une grande originalité. On reste dans le classique.

EUFORY
Plus d'infos sur EUFORY
Heavy/Power Metal