Gravity
Eugenie
Journaliste

BULLET FOR MY VALENTINE

«''Gravity'' démontre que le talent de Bullet For My Valentine est inépuisable et polyvalent : le groupe sait autant faire du bon heavy metal que du hard rock remarquable, et excelle dans des morceaux plus mélodiques. »

11 titres
Metal
Sortie le 29/06/2018
2792 vues

Le groupe au nom très représentatif, « Bullet For My Valentine » est aujourd'hui une quasi-référence dans le domaine du métal. On aurait toutefois du mal à les définir par un seul style bien précis tant le groupe est un touche-à-tout : metalcore, heavy metal, hard rock. Après avoir signé avec « Spinefarm Records », en avril 2016, et sorti deux nouveaux singles, « Over It » et « Letting You Go », en 2018, Bullet For My Valentine se prépare à sortir un nouvel, sixième, album : celui-ci verra le jour le 29 juin prochain, et il y a de quoi avoir hâte.

« Leap Of Faith » ouvre l'album : un morceau représentatif des productions du groupe, dont le rythme est pulsé par des guitares tantôt rock, tantôt explicitement respectant les codes du metal. Le pont fait pencher la balance vers la deuxième option. « Not Dead Yet » envoie du lourd dès les premières notes, avec une intro mélodique, un tempo rapide et un vocal dans les meilleures traditions du rock de Matthew Tuck, le leader du groupe depuis ses débuts. Jason Bowld (qui a remplacé à la batterie Michael Thomas, batteur depuis toujours du groupe) est excellent. Un titre à l'intro plus posé, « Coma » est amené par un vocal presque en retrait de Matthew Tuck, et sait produire un effet amplifiant par le mélange de ce dernier avec un refrain entre le hard rock et le heavy metal, une réussite, en somme. « Piece of Me » est, quant à lui, défini dès le début comme un titre tourné vers une performance metal : c'est un choix assumé du début jusqu'à la fin, aussi bien dans le vocal de Matthew Tuck que dans celui de Jamie Mathias. Un metal de qualité, marqué par une ambiance des plus sombres, à l'image de « The Poison » et « Fever » (albums précédents du groupe sortis respectivement en 2005 et 2010).

« Gravity », morceau éponyme du nouvel album, est plutôt posé comme une performance hard rock. L'intro marque un rythme ascendant, qui se déchaîne dès qu'on en vient au refrain, celui-ci traduisant la dimension metalcore du petit nouveau (un héritage de plus de « Fever », qui a débuté numéro 3 dans le classement de Billboard 200). Un titre qui mérite plus qu'une seule écoute, rien que par son refrain, qui frôle la perfection du genre. « Letting You Go » est plus mélodique, à une dimension rock qui se fait plus timide à l'intro, impression qui est toutefois démentie par un refrain hard rock, et une suite tout aussi intense, avec un vocal de Matthew Tuck qui en jette.

« Over It » amène un retour vers le son metal, voire metalcore. Le rythme des guitares, dès l'intro, est plus que soutenu. Le vocal de Matthew Tuck quitte le registre mélodique : une performance clairement metal, en équilibre fragile avec une batterie et des guitares plus intenses que jamais. « The Very Last Time » change du tout au tout : c'est une performance qui se veut plus douce, à commencer par le vocal magnifiquement posé. Le refrain est un bel exemple d'une performance mélodique tout en restant rock, le pont est instrumentalisé d'une façon remarquable, et le titre s'achève sur une conclusion rock mélodique parfaitement réussie. L'un des meilleurs titres de ce nouvel album qu'on ne saurait que vous recommander.

« Under again » est un titre sachant concilier un rythme posé, dans ses couplets, et une dimension hard rock dans son refrain, qui fait tout sauter dans le pont, ce dernier relèvant du metal : un morceau caméléon qui illustre le talent du groupe anglais. Sur la même lancée, « Don't need you » relève du métal pur et absolu dans le fond et la forme, malgré une intro timide, mais son refrain reste fidèle à une dimension plus rock. « Breathe Underwater » clôt l'album : un morceau qui s'oppose radicalement aux précédents, tant c'est du heavy rock mélodique à son paroxysme, marqué par un refrain nostalgique voire sentimental, et un pont instrumental sublime.

Si on devait résumer « Gravity » en une seule phrase, on pourrait dire que le talent de Bullet For My Valentine est inépuisable et polyvalent : le groupe sait autant faire du bon heavy metal que du hard rock remarquable, et excelle dans des morceaux plus mélodiques.
BULLET FOR MY VALENTINE
Plus d'infos sur BULLET FOR MY VALENTINE
Metal